A / A / A
Débat

L’asile et l’exil. Une histoire de la distinction migrants / réfugiés

Le 12 avril, nous aurons le très grand plaisir d’accueillir lors d’une conférence virtuelle du CRASH, la politiste – sociologue Karen Akoka, qui a publié en novembre, « L’Asile et l’exil. Une histoire de la distinction réfugiés / migrants » (La découverte, 2020). L’autrice décrit et analyse la trajectoire de l’OFPRA, l’institution française fondée en 1952 chargée de la reconnaissance du statut de réfugié ; elle donne ainsi à voir comment s’est établi, dans le cas français, l’histoire de la distinction migrants / réfugiés.

RT @IHSA_studies: Our weekly selection of humanitarian blog posts is out: "Actions to prevent conflict and famine" with posts from @ODI_Gl
RT @PParallele: En librairie aujourd’hui ! “If you think you're strong, come to Lagos. You will know.” #manuwastreet #Nigeria #librairie…
[RAPPEL] Le 12 avril, nous accueillons la politiste – sociologue Karen Akoka lors d’une conférence virtuelle du CRASH. Les questions pourront être posées via un lien Vimeo sur notre site ou via le streaming sur Starleaf. Plus d'infos et les liens⬇️ https://t.co/mlIjAmVmW4
The “disappeared” of Congo-Zaire, 1996-1997. The question of the massacres of Rwandan Hutu refugees in DRC — A reaction from @LePapemarc & Jean-Hervé Bradol to "La traversée. An odyssey in the heart of Africa", a book by Patrick de Saint-Exupéry. https://t.co/KS9g7d27hu
Retrouvez l'intervention de Rony Brauman sur le plateau de @CCeSoir, invité pour dresser un bilan de la crise sanitaire, les vaccins, et le nouveau confinement. https://t.co/Y9d1hwEYix
Rwandan refugees fleeing towards Congo-Zaire, 1994.
Article de blog

Les « disparus » du Congo - Zaïre, 1996-1997. La question des massacres de réfugiés rwandais hutus en République démocratique du Congo

Un livre de Patrick de Saint-Exupéry vient d’être édité : La traversée. Une odyssée au cœur de l’Afrique. Quelle odyssée ? La traversée du Congo (Zaïre puis République démocratique du Congo) à partir du Rwanda. L’auteur évoque ses rencontres, les bières prises ici et là, la rudesse du parcours à l’arrière d’une moto (jusqu’à Kisangani), une navigation sur le fleuve Congo, le survol de la forêt dense en direction de Mbandaka.

MSF provides medical assistance in Covid19 centres in Paris and the suburbs.
Article de blog

L’Ephad et ses fantômes : l’expérience de MSF en France pendant la crise sanitaire - Entretien

Cet article a été publié dans la revue Mouvements le 24 mars 2021. 

Au début du printemps 2020, l’organisation humanitaire Médecins Sans Frontières a lancé une mission dans les Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) d’Ile-de-France, touchés de plein fouet par la pandémie de Covid-19. Après avoir réfléchi à la mise en place de soins palliatifs de nuit, l’organisation s’est finalement orientée, suite à une phase exploratoire, vers un appui en journée à des Ehpad en difficulté. Puis à partir de l’été, une fois la crise terminée, les équipes de MSF ont proposé aux personnels des établissements un accompagnement en santé mentale. Retour le 28 septembre 2020 sur cette expérience avec quatre membres de la mission, Olivia Gayraud (coordinatrice projet), Jean-Hervé Bradol, Marie Thomas (psychologue) et Michaël Neuman. 

 

José Rodrigues Emergency Unit (UPA) in Manaus, Brazil, where the Covid situation remains critical.
Article de blog

Que penser, faire et dire au sujet de la vaccination Covid-19 ?

Blog rédigé par Jean-Hervé Bradol, directeur d'études du Crash.

Aujourd’hui, pour s'approvisionner en vaccins contre la Covid-19,  il y a ni une difficulté majeure liée au prix, ni un obstacle important en rapport avec les règles de propriété intellectuelle, ni un déficit de la recherche bio-médicale. Pourtant, ces trois thèmes sont en général au cœur de la communication de MSF dans le domaine de l'accès aux médicaments pour les plus pauvres. Notre discours doit donc évoluer.
    
Avec  l'apparition de variants inquiétants du virus présent aux débuts de la pandémie et, en conséquence, la nécessité de vacciner à l'échelle mondiale le plus vite possible, le monde fait face à un double défi : d’ingénierie biologique et de production ultra industrielle – ultra faisant écho à une production à l’échelle du monde en un temps court.

Two MSF workers in the Sahel region.
Article de blog

Doit-on discriminer pour agir ? Le profilage : une pratique nécessaire mais débattue

Dans cet article pour le Humanitarian Practice Network, Françoise Duroch, responsable de l'Unité de recherche sur les enjeux et les pratiques humanitaires (UREPH) de MSF Genève, et Michaël Neuman, directeur d'études au Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires (CRASH), abordent les raisons et les implications de la pratique croissante du profilage du personnel au sein de MSF. 

En octobre 2020, MSF a organisé à Dakar au Sénégal un atelier sur le profilage du personnel dans les opérations au Sahel. Le profilage consiste à sélectionner le personnel en incluant des critères non professionnels tels que la nationalité, la couleur de la peau, le sexe et la religion. À ce titre, cette pratique soulève un certain nombre de questions d’ordre éthiques et pratiques. Le profilage a conduit à ce que des ressortissants des Etats-Unis ne soient pas déployés dans les opérations de MSF en Colombie par risque d'enlèvement ou à ce que des Tchadiens et des Rwandais ne le soient pas en République centrafricaine et dans l'Est de la République démocratique du Congo respectivement, en raison de conflits régionaux. Le recours au profilage a augmenté ces dernières années en particulier dans les pays d’intervention en Afrique de l'Ouest, la menace d'enlèvement d'Occidentaux par des groupes djihadistes radicaux s'étant intensifiée.

Le Che Guevara au Congo
Article de blog

Une expérience de « partenariat », lecture orientée du journal de Che Guevara au Congo

Les partenariats opérationnels entre deux organisations sont une modalité possible des interventions humanitaires. MSF l’envisage lorsque l’objectif qu’elle poursuit dans un pays rejoint celui d’une organisation nationale existante, et qu’un rapprochement entre les deux entités présente des potentiels de synergie intéressants. Je voudrais proposer ici un pas de côté, avec l’aperçu d’une expérience par certains aspects similaire, lorsque Che Guevara tenta de porter la révolution au Congo en soutenant l’organisation de la guérilla dans l’Est du pays.

RENCONTRES
& DÉBATS

L’asile et l’exil. Une histoire de la distinction migrants / réfugiés

2021-04-12 16:30:00 2021-04-12 18:30:00 Europe/Paris L’asile et l’exil. Une histoire de la distinction migrants / réfugiés Le 12 avril, nous aurons le très grand plaisir d’accueillir lors d’une conférence virtuelle du CRASH, la politiste – sociologue Karen Akoka, qui a publié en novembre, « L’Asile et l’exil. Une histoire de la distinction réfugiés / migrants » (La découverte, 2020). L’autrice décrit et analyse la trajectoire de l’OFPRA, l’institution française fondée en 1952 chargée de la reconnaissance du statut de réfugié ; elle donne ainsi à voir comment s’est établi, dans le cas français, l’histoire de la distinction migrants / réfugiés. MSF CRASH

Le 12 avril, nous aurons le très grand plaisir d’accueillir lors d’une conférence virtuelle du CRASH, la politiste – sociologue Karen Akoka, qui a publié en novembre, « L’Asile et l’exil. Une histoire de la distinction réfugiés / migrants » (La découverte, 2020). L’autrice décrit et analyse la trajectoire de l’OFPRA, l’institution française fondée en 1952 chargée de la reconnaissance du statut de réfugié ; elle donne ainsi à voir comment s’est établi, dans le cas français, l’histoire de la distinction migrants / réfugiés.

Tse Lowi IDP Site
Débat

La quantification des besoins

Joël Glasman

Mêlant recherche historique et enquêtes ethnographique, l’historien africaniste Joël Glasman nous plonge dans la fabrique de l’homo humanitarianus, l’individu moyen, sur la base duquel sont évalués « les besoins » et les projets d’aide aujourd’hui. Il est venu nous en parler le jeudi 10 décembre 2020, à l’occasion d’une conférence-débat du Crash.

Voir tous les rencontres et débats

Publications

District de Jacobabad, Wasayo, Pakistan. Distribution de nourriture par le CICR à 945 foyers touchés par des inondations.
Article

L’invention de l’impartialité : histoire d’un principe humanitaire, entre raisons juridique, stratégique et algorithmique

Le principe d’impartialité, que l’on réduit souvent à un principe de répartition mathématique, fut à l’origine forgé par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), alors en quête de légitimité. Or réduire l’impartialité à un principe algorithmique de distribution des ressources, c’est conforter la position de surplomb des organisations déterritorialisées. Telle est la thèse développée par l’auteur dans son dernier livre.

Deux femmes responsables de matériel MSF en Iran
Article

MSF face aux dilemmes des enlèvements

Le 31 janvier s’est tenu à Sciences Po un colloque en soutien à Fariba Adelkhah et Roland Marchal, tous les deux chercheurs au Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), arrêtés en Iran le 5 juin 2019. Roland Marchal a été libéré le 20 mars 2020 en échange de la libération d’un ingénieur iranien détenu en France. Fariba Adelkhah a été condamnée le 6 mai 2020 à 6 ans de réclusion pour « propagande contre le système politique de la République islamique et collusion en vue d’attenter à la sûreté nationale ». La chercheuse a refusé une libération conditionnelle contre l'arrêt de ses recherches. 
Le colloque du 31 janvier a réuni diplomates, journalistes, humanitaires et chercheurs, dans le but de « nourrir la réflexion sur les prisonniers et les otages, d’un point de vue politique, juridique et éthique ». Fabrice Weissman y présentait l’expérience de Médecins Sans Frontières face aux enlèvements.  
 

Conférence sur les Pratiques de MSF à Ouganda
Article

De l’inertie bureaucratique à la « fragilité politique »

Interview réalisée par Helai Hosseini. Une première version a été publiée sur le site de l’association de MSF France le 31 juillet 2020.

Dans la foulée du mouvement Black Lives Matter aux Etats-Unis, des voix se sont élevées en interne pour dénoncer le caractère raciste et discriminant de MSF, qui n’offrirait pas les mêmes chances à tous ses salariés. Née en France au début des années 70 avec une poignée de médecins et de journalistes, l’association a grandi et s’est internationalisée jusqu’à employer plus de 46 000 personnes dans le monde, dont près de 39 000 recrutées localement. Comment la politique de l’organisation envers son personnel a-t-elle évolué dans l’histoire ? Quelles sont les pistes actuelles pour lutter contre les inégalités ? Sur les grandes étapes qui ont marqué la transformation de MSF et sur la manière dont les discussions sont aujourd’hui engagées, le regard de Jean-Hervé Bradol.