A / A / A

Jean-Hervé Bradol

Jean-Hervé Bradol
MSF-Crash

Médecin, diplômé de Médecine tropicale, de Médecine d'urgence et d'épidémiologie médicale. Il est parti pour la première fois en mission avec Médecins sans Frontières en 1989, entreprenant des missions longues en Ouganda, Somalie et Thaïlande. En 1994, il est entré au siège parisien comme responsable de programmes. Entre 1996 et 2000, il a été directeur de la communication, puis directeur des opérations. De mai 2000 à juin 2008, il a été président de la section française de Médecins sans Frontières. De 2000 à 2008, il a été membre du conseil d'administration de MSF USA et de MSF International. Il est l'auteur de plusieurs publications, dont "Innovations médicales en situations humanitaires" (L'Harmattan, 2009).

Types
des réfugiés rwandais à la frontière entre le Burundi et le Rwanda.
Parution presse

Le travail de mémoire du génocide des Tutsi reste inachevé

Christophe Chatelôt, journaliste au journal Le Monde, revient sur deux livres traitant du génocide des Tutsi, l'un de Jean-Hervé Bradol et Marc Le Pape du Crash, intitulé "Génocide et crimes de masse, l'expérience rwandaise de MSF", l'autre de Filip Reyntjens "Le génocide des Tutsi au Rwanda". 

Couverture du livre Génocide et crimes de masse. L’expérience rwandaise de MSF
Livre

Génocide et crimes de masse. L’expérience rwandaise de MSF, 1982-1997

Dans les années 1990, MSF est intervenue lors du génocide des Rwandais tutsis et d'une succession de périodes de violence politique au Rwanda et dans les pays frontaliers. Où et dans quelles circonstances ont été déployées les équipes de MSF? Quelle assistance médicale et non-médicale ont-elles été en mesure de mettre en œuvre?

Le centre médical d'Ebola à FreeTown en Sierra Leone
Article de blog

La réponse à l’épidémie d’Ebola : négligence, improvisation et autoritarisme

Si MSF a tenu une place prépondérante dans la réponse à la crise Ebola, elle le doit autant à ses capacités d'intervention qu'à sa capacité de critique. Le présent article de Jean-Hervé Bradol incarne parfaitement cette dernière en pointant, sans faux-semblants, les questions mises en lumière à l'occasion de cette épidémie.

 

Ruines d'un hôpital à Alep en Syrie
Article

Comment les humanitaires travaillent face à Al-Qaïda et l’Etat islamique

Comment intervenir auprès des populations civiles au cœur de la guerre en Syrie ? Jean-Hervé Bradol, directeur d'études au Crash et ancien coordinateur de projet au nord de la Syrie en 2013, témoigne des négociations menées en Syrie dans les villes prises par des groupes affiliés à Al-Qaïda ou à l'organisation de l'État islamique. Cet article a paru sur le site Médiapart, le 1er février 2015.