A / A / A
Article de blog

Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 1

Situation de crise, stratégies de réponses, hydroxychloroquine, épidémiologie d’intervention, état de la recherche scientifique en Afrique : un entretien en deux parties avec Emmanuel Baron, directeur d’Epicentre le centre de recherche et d’épidémiologie de Médecins Sans Frontières, réalisé par Elba Rahmouni.

📣 Nous recherchons un(e) stagiaire Assistant(e) Diffusion / Communication à partir de fin août / début septembre 2020 ! Si vous êtes étudiant au moins en Bac+3 et bilingue anglais/français, n'hésitez pas à postuler ici avant le 15 juin. https://t.co/KoQeDdDyXM
Retrouvez l'intervention de Rony Brauman sur le plateau de @cliquetv, invité pour dresser un premier bilan sur l'épidémie de #coronavirus, deux jours après le début du déconfinement. https://t.co/EEZiPdBg8X
Situation de crise, stratégies de réponses, hydroxychloroquine, épidémiologie d’intervention, état de la recherche scientifique en Afrique : entretien avec Emmanuel Baron, directeur d’@Epicentre_MSF le centre de recherche et d’épidémiologie de @MSF. https://t.co/YSTAnjMXJL
Je n’applaudis pas à 20h Les EHPAD, les grands oubliés de la réponse à l'épidémie. Pour les personnels, continuer à travailler peu importe les conditions. Pour les pensionnaires, mourir seuls et sans traitement pour apaiser leurs souffrances. @MSF_france https://t.co/XRl4EJEY2E
RT @JFaerber: À la question choquante et nationaliste de l’animatrice du JT de TF1 qui dit que le confinement n’est pas « dans notre cultur…
Niger-2018
Article de blog

Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 2

Situation de crise, stratégies de réponses, hydroxychloroquine, épidémiologie d’intervention, état de la recherche scientifique en Afrique : un entretien en deux parties avec Emmanuel Baron, directeur d’Epicentre le centre de recherche et d’épidémiologie de Médecins Sans Frontières, réalisé par Elba Rahmouni.

Niger-2018
Article de blog

Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 1

Situation de crise, stratégies de réponses, hydroxychloroquine, épidémiologie d’intervention, état de la recherche scientifique en Afrique : un entretien en deux parties avec Emmanuel Baron, directeur d’Epicentre le centre de recherche et d’épidémiologie de Médecins Sans Frontières, réalisé par Elba Rahmouni.

MSF intervention in care homes
Article de blog

Conseils de lecture sur le Covid-19 - Partie 2

Trois semaines après la publication de nos premiers conseils de lecture sur le Covid-19, les articles journalistiques et scientifiques autour de l'épidémie sont encore très nombreux. Pour vous aider à faire le tri et pour vous tenir au courant des évolutions des connaissances au sujet du virus, des débats et controverses qui marquent les différentes stratégies de réponses, nous avons dressé une seconde liste de lecture abordant différents thèmes, toujours en anglais et en français.

Images from Bama
Article

La fabrique d’une « crise humanitaire ». Le cas du conflit entre Boko Haram et le gouvernement nigérian (2010-2018)

La contre-offensive menée par l’armée nigériane contre Boko Haram à partir de 2015 a entraîné une catastrophe sanitaire parmi les populations civiles déplacées. Cette catastrophe n’a été reconnue que difficilement, après qu’une alliance instable se soit progressivement forgée entre certains acteurs nationaux – politiques et militaires – et certains acteurs humanitaires internationaux pour formuler et s’accorder sur le diagnostic d’une « crise humanitaire » et essayer d’y remédier. Cela a ainsi permis de rendre visibles certaines dimensions du conflit tout en en invisibilisant d’autres, à commencer par la brutalité de la contre-insurrection de l’armée nigériane.

RENCONTRES
& DÉBATS

La quantification des besoins

2020-04-27 16:00:00 2020-04-27 18:00:00 Europe/Paris La quantification des besoins [ÉVÉNEMENT REPORTÉ] Une nouvelle date sera communiquée prochainement Conférence-débat lundi 27 avril 2020 de 18h00 à 20h00 dans la salle du 1er étage chez MSF au 14-34 avenue Jean Jaurès 75019 Paris. Streaming et traduction simultanée en anglais. Mêlant recherche historique et enquêtes ethnographique, l’historien africaniste Joël Glasman nous plonge dans la fabrique de l’homo humanitarianus, l’individu moyen, sur la base duquel sont évalués « les besoins » et les projets d’aide aujourd’hui. Il viendra nous en parler lundi 27 avril, à l’occasion d’une conférence-débat du Crash. 14-34 avenue Jean Jaurès 75019 PARIS France MSF CRASH

[ÉVÉNEMENT REPORTÉ] Une nouvelle date sera communiquée prochainement

Conférence-débat lundi 27 avril 2020 de 18h00 à 20h00 dans la salle du 1er étage chez MSF au 14-34 avenue Jean Jaurès 75019 Paris. Streaming et traduction simultanée en anglais.

Mêlant recherche historique et enquêtes ethnographique, l’historien africaniste Joël Glasman nous plonge dans la fabrique de l’homo humanitarianus, l’individu moyen, sur la base duquel sont évalués « les besoins » et les projets d’aide aujourd’hui. Il viendra nous en parler lundi 27 avril, à l’occasion d’une conférence-débat du Crash.

A girl walks next to the church of Mayi-Munene, destroyed by the last conflict that affected the region the recent years.
Débat

Territoires : l’illusion identitaire

Jean-François Bayart

Conférence-débat lundi 16 décembre 2019 de 18h00 à 20h00 dans la salle du 1er étage chez MSF au 14-34 avenue Jean Jaurès 75019 Paris. Streaming et traduction simultanée en anglais.

Peut-on parler des spécificités du Moyen-Orient, de l’Iran ou de la Méditerranée sans réduire ces territoires à une culture ou à une religion ? Le 16 décembre 2019, l'équipe du CRASH organisait une conférence-débat en présence de Jean-François Bayart, politologue français qui a consacré des travaux à la sociologie de l’État et aux illusions identitaires.

Voir tous les rencontres et débats

Publications

Images from Bama
Article

La fabrique d’une « crise humanitaire ». Le cas du conflit entre Boko Haram et le gouvernement nigérian (2010-2018)

La contre-offensive menée par l’armée nigériane contre Boko Haram à partir de 2015 a entraîné une catastrophe sanitaire parmi les populations civiles déplacées. Cette catastrophe n’a été reconnue que difficilement, après qu’une alliance instable se soit progressivement forgée entre certains acteurs nationaux – politiques et militaires – et certains acteurs humanitaires internationaux pour formuler et s’accorder sur le diagnostic d’une « crise humanitaire » et essayer d’y remédier. Cela a ainsi permis de rendre visibles certaines dimensions du conflit tout en en invisibilisant d’autres, à commencer par la brutalité de la contre-insurrection de l’armée nigériane.

La Médecine du tri
Article

En situation de catastrophe : s’orienter, trier et agir

Le 12 janvier 2010, un séisme de forte magnitude entraîna l’effondrement de nombreux édifices dans l’agglomération de Port au Prince, Haïti. Les chutes de blocs de béton provoquèrent des dizaines de milliers de morts et de blessés. Les répliques sismiques, les prévisions de certains sismologues et les rumeurs publiques alimentaient la crainte de la répétition du cataclysme. La maison, l’école, l’église, l’hôpital, les locaux professionnels, tous ces lieux qui abritaient les habitants de la capitale et leurs principales activités étaient devenus des pièges mortels et une menace permanente.