A / A / A

droit d'ingérence

Inside MSF's hospital in Qayyarah, Iraq
Article de blog

Débat entre Bernard Kouchner et Rony Brauman

Bernard Kouchner est l’un des fondateurs de Médecins Sans Frontières puis de Médecins du monde. Rony Brauman est actuellement directeur d’études au CRASH, il a été président de Médecins Sans Frontières de 1982 à 1994. Dans ce débat, ils discutent les notions de droit d’ingérence, de droit humanitaire international et de sécurité mondiale. Ce débat, qui a eu lieu le 19 juin 2019 au Palais Bourbon, a été organisé par Daniel Lagot, président de l’ADIF et l’association PUGWASH, avec le soutien de PANGEE ONG. 

Gumuruk, Jonglei State
Article

A quoi sert le droit humanitaire ?

A entendre des porte-parole d’organismes humanitaires, les normes et principes qui fondent leur action sont battus en brèche depuis la fin de la Guerre froide, ce recul mettant en danger les équipes humanitaires et les opérations qu’elles conduisent. Il s’agit de s’interroger sur la pertinence de campagnes et de discours publics visant à réhabiliter le DIH, supposément mieux appliqué dans le passé et dont la promotion deviendrait, au vu des évolutions des conflits armés, un enjeu important de l’action humanitaire contemporaine. C’est donc à une réflexion sur la fonction politique du DIH, éclairée par son histoire, ainsi que par les attentes qu’on peut placer en lui, qu’est consacré cet article.

A building that was damaged during the offensives in Raqqa
Parution presse

Les critères d’une «guerre juste»

La guerre humanitaire sonne comme un oxymore. Dans Guerres humanitaires ? Mensonges et Intox, cette longue interview avec Régis Meyran, Rony Brauman réfléchit notamment à ce que peut et doit être aujourd’hui la guerre humanitaire, dans la continuité du « droit d’ingérence » tel qu’il fut théorisé par Mario Bettati et Bernard Kouchner avec la fin de la guerre froide, puis de « la responsabilité de protéger » telle qu’elle fut élaborée en 2000 par Kofi Annan, alors secrétaire général de l’ONU. 

Vue de l'intérieur de l'hôpital MSF à Kunduz, après son bombardement, octobre 2015
Article de blog

Guerres humanitaires? Mensonges et intox - Entretien avec Rony Brauman

Rony Brauman vient de faire paraître « Guerres humanitaires ? Mensonges et intox ». Rédigé sous forme d’entretiens avec Régis Meyran, ce livre revient sur plusieurs interventions armées récentes qui ont en commun d’être placées sous le signe du sauvetage. De la Somalie à la Libye en passant par le Kosovo, l’Afghanistan et l’Irak, R. Brauman revient sur les raisons avancées pour justifier ces guerres et il en détaille les mensonges.

Intervention de Rony Brauman sur France Inter
Parution presse

Y-a-t-il des guerres "justes" ?

A l'occasion de la sortie de son livre « Guerres humanitaires? Mensonges et intox » (ed. Textuel), Rony Brauman est l'invité de Laurence Luret dans son émission Pensez-donc sur France Inter. Il revient sur cet ouvrage et sur la notion de guerres « justes », notamment celle de Libye dans laquelle la France s'est engagée en 2011. 

La ville de Sagaing en Birmanie après le cyclone Nargis
Article

L’ingérence humanitaire ou le droit du plus fort

Le texte ci-dessous est la transcription d'une intervention donnée dans le cadre du colloque « L'Ingérence », organisé par la Fondation Res Publica le 19 janvier 2015. 

Cette conférence porte exclusivement sur des interventions armées menées contre la volonté de l'Etat du pays concerné, qu'elles aient été seulement promues sans voir le jour (Birmanie, Darfour) ou qu'elles aient eu lieu (Kosovo, Irak, Libye).