A / A / A

Sida : nouvelle pandémie, nouvelles pratiques médicales et politiques

Date de publication
Joan
Amondi

Joan Amondi est diplômée en littérature de l’université Moï d'Eldoret, au Kenya. Elle est intervenue comme interprète, traductrice et assistante de recherche au sein du Crash. 

Jean-Hervé Bradol
Jean-Hervé
Bradol

Médecin, diplômé de Médecine tropicale, de Médecine d'urgence et d'épidémiologie médicale. Il est parti pour la première fois en mission avec Médecins sans Frontières en 1989, entreprenant des missions longues en Ouganda, Somalie et Thaïlande. En 1994, il est entré au siège parisien comme responsable de programmes. Entre 1996 et 2000, il a été directeur de la communication, puis directeur des opérations. De mai 2000 à juin 2008, il a été président de la section française de Médecins sans Frontières. De 2000 à 2008, il a été membre du conseil d'administration de MSF USA et de MSF International. Il est l'auteur de plusieurs publications, dont "Innovations médicales en situations humanitaires" (L'Harmattan, 2009) et "Génocide et crimes de masse. L'expérience rwandaise de MSF 1982-1997" (CNRS Editions, 2016).

Vanja
Kovacic

Anthropologue de la santé spécialisée dans le contrôle des vecteurs

Elisabeth
Szumilin

Médecin référent VIH à Médecins Sans Frontières

Il nous a semblé opportun de réunir ces textes à un moment où l'histoire des missions de lutte contre le sida nous impose de formuler de nouvelles ambitions. Jusqu'en 1996, seule la prévention et le traitement de certaines infections opportunistes étaient possibles. Depuis lors, l'arrivée et la diffusion massive des antirétroviraux ont bouleversé le domaine de la lutte contre le VIH. Cela ne s'est pas fait sans produire de nouvelles questions : A quel stade de l'infection faut-il débuter leur prescription ? Comment faire pour que tous les malades qui le nécessitent puissent avoir accès à ce traitement alors que des millions d'entre eux en sont encore privés ? Comment réduire le nombre de nouveaux cas ? L'épidémie peut-elle être contrôlée dans les foyers ou la prévalence du VIH est très élevée ?

Le premier texte est tiré d'un ouvrage consacré aux innovations médicales dans le contexte particulier des situations humanitaires. Il porte sur les différentes attitudes développées par MSF en réaction aux épidémies dues au virus de l'immunodéficience humaine (VIH), depuis le début des années 1980. L'analyse s'arrête à la fin des années 2000 quand, à l'échelle mondiale, des millions de patients commencent à bénéficier de traitements antirétroviraux. Le second texte reprend le fil de cette histoire, mais cette fois à l'échelle d'un projet de terrain, dans un district Kenyan (Homa Bay).

Les deux derniers textes présentent d'un point de vue anthropologique deux problématiques discutées au sein des équipes gérant le projet d'Homa Bay : la façon dont la culture des habitants est mise en relation avec la diffusion de l'épidémie dans les analyses des équipes soignantes et les conditions de l'accès des patients au diagnostic et au traitement de la maladie.

Nous avons ajouté à cette sélection de texte un DVD comprenant cinq films relatant, depuis le début des années 2000, les différentes étapes de la mise en place des traitements préventifs et curatifs dans le contexte du Malawi. Un sixième documentaire aborde d'un point de vue politique et économique les questions liées à l'accès aux antirétroviraux dans les pays à faible revenu.

Pour citer ce contenu :
Joan Amondi, Jean-Hervé Bradol, Vanja Kovacic, Elisabeth Szumilin, Sida : nouvelle pandémie, nouvelles pratiques médicales et politiques, 15 décembre 2011, URL : https://www.msf-crash.org/fr/publications/medecine-et-sante-publique/sida-nouvelle-pandemie-nouvelles-pratiques-medicales-et

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site.

Contribuer