A / A / A

Fabrice Weissman

Fabrice Weissman
MSF-Crash

Diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, Fabrice Weissman a rejoint Médecins sans Frontières en 1995. Logisticien puis chef de mission, il a travaillé plusieurs années en Afrique subsaharienne (Soudan, Erythrée, Ethiopie, Liberia, Sierra Leone, Guinée, etc), au Kosovo, au Sri Lanka et plus récemment en Syrie. Il est l'auteur de plusieurs articles et ouvrages collectifs sur l'action humanitaire dont "A l'ombre des guerres justes. L'ordre international cannibale et l'action humanitaire" (Paris, Flammarion, 2003), "Agir à tout prix? Négociations humanitaires, l'expérience de Médecins sans Frontières" (Paris, La Découverte, 2011) et "Secourir sans périr. La sécurité humanitaire à l'ère de la gestion des risques" (Paris, Editions du CNRS, 2016).

Types
Couverture du livre Secourir sans périr: la sécurité humanitaire à l'ère de la gestion des risques
Livre

Secourir sans périr: la sécurité humanitaire à l'ère de la gestion des risques

Quand Chantal Kaghoma, une infirmière employée par MSF, otage du groupe rebelle Forces démocratiques alliées (ADF) en République démocratique du Congo, recouvre la liberté après plus de treize mois de captivité en août 2014, elle témoigne. 

Un panneau indique une salle d'urgence
Article de blog

Secourir sans Périr. La sécurité humanitaire à l’ère de la gestion des risques

Le dernier livre en date du Crash "Secourir sans périr. La sécurité humanitaire à l'ère de la gestion des risques", co-dirigé par Michaël Neuman et Fabrice Weissman, sort le 31 mars chez CNRS Editions.

Les travailleurs humanitaires du Centre médical à Mingkaman au Soudan du Sud
Article de blog

Perspectives pour l’avenir de l’action humanitaire

A l'occasion du 150ème anniversaire du CICR et de la récente publication du numéro de la Revue sur "L'avenir de l'action humanitaire", le Harvard Program on Humanitarian Policy and Conflict Research et la Revue internationale de la Croix-Rouge ont co-animé un séminaire Web sur le thème "Perspectives pour l'avenir de l'action humanitaire".

L'afflux des Syriens au camps de Domeez
Tribune

Le CICR doit oser briser l’embargo humanitaire en Syrie

Depuis quelques semaines, de grandes organisations humanitaires, et notamment le CICR, sont critiquées parce qu'elles se refusent à acheminer de l'aide d'urgence en Syrie autrement que par et avec l'autorisation de Damas. Le directeur des opérations du CICR a justifié cette position dans une récente tribune.

Soins médiaux dans le Nord de la Syrie
Tribune

"Syrie: soutenons les opérations humanitaires transfrontalières"

Les bailleurs de fonds doivent se rencontrer le 30 janvier à Koweït City pour réunir 1,5 milliard de dollars au titre de l'aide humanitaire pour les victimes du conflit syrien. Jusqu'à présent, l'essentiel de l'aide internationale est distribuée depuis Damas par le Comité international de la Croix-Rouge, les agences des Nations unies et huit ONG internationales.