A / A / A

Pakistan : "La catastrophe du siècle ? C’est stupide ! "

Date de publication
Rony Brauman
Rony
Brauman

Médecin, diplômé de médecine tropicale et épidémiologie. Engagé dans l'action humanitaire depuis 1977, il a effectué de nombreuses missions, principalement dans le contexte de déplacements de populations et de conflits armés. Président de Médecins Sans Frontières de 1982 à 1994, il enseigne au Humanitarian and Conflict Response Institute (HCRI) et il est chroniqueur à Alternatives Economiques. Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles, dont "Guerre humanitaires ? Mensonges et Intox" (Textuel, 2018),"La Médecine Humanitaire" (PUF, 2010), "Penser dans l'urgence" (Editions du Seuil, 2006) et "Utopies Sanitaires" (Editions Le Pommier, 2000).

Propos recueillis par Jean-Claude Galli, France-Soir, 17 août 2010

France-Soir. Le Pakistan est-il en train de vivre la pire catastrophe de son histoire ?

Rony Brauman. Les inondations au Pakistan sont un événement sérieux, mais qui fait l’objet d’une surévaluation. 1.500 morts, 750.000 foyers détruits : on n’est pas devant la catastrophe du siècle comme le dit Ban Ki- moon. Le secrétaire géneral de l’ONU est semble-t-il amnésique. Le séisme qui a frappé ce pays en octobre 2005 a tué 75.000 personnes, en a blessé 400 à 500.000 et a laissé des centaines de milliers de Pakistanais sans abris à l’approche de l’hiver. On était dans une situation autrement plus grave.

F.-S. Pour certains experts, c’est la situation à venir qui est préoccupante…

R. B. Des régions agricoles ont été submergées et dans l’avenir on doit donc s’attendre à un manque de nourritures. Mais il ne faut pas tout mélanger. L’urgence, aujourd’hui, c’est l’évacuation des personnes de ces zones inondées. C’est l’armée pakistanaise qui s’en charge. Elle est bien organisée et accomplit cette tâche avec beaucoup d’énergie. Les équipes de MSF sont là pour en témoigner. Les distributions de vivres et d’eau sont en train de monter en puissance même si, à cause de la dimension des zones touchées, cela va prendre du temps.

F.-S. On nous décrit pourtant une course contre la montre.

R. B. Le temps qui s'écoule entre la catastrophe et l'arrivée des secours officiels n'est pas vide. Les gens reçoivent les premiers secours de la part de leur voisinage. Cela se passe absolument partout, à Vaison-la-Romaine comme au Pakistan. Il faut y rajouter les organisations islamiques qui possèdent de grandes capacités de mobilisation. La plus grande catastrophe humanitaire du siècle ? C'est stupide, cela ne correspond pas à la réalité.

Pour citer ce contenu :
Rony Brauman, Pakistan : "La catastrophe du siècle ? C’est stupide ! ", 26 août 2010, URL : https://www.msf-crash.org/fr/blog/catastrophes-naturelles/pakistan-la-catastrophe-du-siecle-cest-stupide

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site.

Contribuer

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question consiste à tester si vous êtes ou non un visiteur humain et à éviter les demandes automatisées de spam.