A / A / A

Le viol: arme de coercition massive

France Culture
Portrait de Marc Le Pape
Marc
Le Pape

Marc Le Pape a été chercheur au CNRS et à l'EHESS. Il est actuellement membre du comité scientifique du CRASH et chercheur associé à l’IMAF. Il a effectué des recherches en Algérie, en Côte d'Ivoire et en Afrique centrale. Ses travaux récents portent sur les conflits dans la région des Grands Lacs africains. Il a co-dirigé plusieurs ouvrages : Côte d'Ivoire, l'année terrible 1999-2000 (2003), Crises extrêmes (2006) et dans le cadre de MSF : Une guerre contre les civils. Réflexions sur les pratiques humanitaires au Congo-Brazzaville, 1998-2000 (2001) et Génocide et crimes de masse. L'expérience rwandaise de MSF 1982-1997 (2016). 

Marc Le Pape était l'invité de l'émission Cultures Monde sur France Culture pour parler des viols en temps de guerre, avec Leila Minano, journaliste, et Véronique Nahoum-Grappe, anthropologue.

Ecouter l'émission

"Au lendemain de la journée internationale pour l'élimination des violences sexuelles en temps de conflit, nous évoquons ce phénomène répandu, depuis les guerres d'ex-Yougoslavie au régime d'Assad ou encore en RDC. Comment le viol en temps de guerre s'est-il normalisé? Que "détruit-on" en violant ? (...)"