A / A / A

Monique J. Beerli est doctorante en Sciences Politiques à l’université de Genève (Global Studies Institute, GSI) et à l’Institut d’études politiques de Paris (Centre d’études et de recherches internationales, Ceri).

Delphine Chedorge est ancienne coordinatrice d’urgence pour Médecins Sans Frontières France.

Jonathan Edwards est chargé des affaires humanitaires à Médecins Sans Frontières Australie.

Duncan McLean est ancien responsable de programmes à Médecins Sans Frontières France. Il est chargé d’enseignement à l’université anglo-américaine de Prague.

Michaël Neuman est directeur d’études au Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires, Fondation Médecins Sans Frontières.

Judith Soussan est directrice d’études au Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires, Fondation Médecins Sans Frontières.

Bertrand Taithe est directeur de l’Institut de recherche sur les conflits et l’humanitaire (Humanitarian and Conflict Research Institute, HCRI) à l’université de Manchester.

Dr Mego Terzian est président de Médecins Sans Frontières France.

Fabrice Weissman est coordinateur du Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires, Fondation Médecins
sans Frontières.

Michaël Neuman
Michaël
Neuman

Directeur d'études au Crash depuis 2010, Michaël Neuman est diplômé d'Histoire contemporaine et de Relations Internationales (Université Paris-I). Il s'est engagé auprès de Médecins sans Frontières en 1999 et a alterné missions sur le terrain (Balkans, Soudan, Caucase, Afrique de l'Ouest notamment) et postes au siège (à New York ainsi qu'à Paris en tant qu'adjoint responsable de programmes). Il a également participé à des projets d'analyses politiques sur les questions d'immigration. Il a été membre des conseils d'administration des sections française et étatsunienne de 2008 à 2010. Il a codirigé "Agir à tout prix? Négociations humanitaires, l'expérience de MSF" (La Découverte, 2011) et "Secourir sans périr. La sécurité humanitaire à l'ère de la gestion des risques" (CNRS Editions, 2016).

Fabrice Weissman
Fabrice
Weissman

Diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, Fabrice Weissman a rejoint Médecins sans Frontières en 1995. Logisticien puis chef de mission, il a travaillé plusieurs années en Afrique subsaharienne (Soudan, Erythrée, Ethiopie, Liberia, Sierra Leone, Guinée, etc), au Kosovo, au Sri Lanka et plus récemment en Syrie. Il est l'auteur de plusieurs articles et ouvrages collectifs sur l'action humanitaire dont "A l'ombre des guerres justes. L'ordre international cannibale et l'action humanitaire" (Paris, Flammarion, 2003), "Agir à tout prix? Négociations humanitaires, l'expérience de Médecins sans Frontières" (Paris, La Découverte, 2011) et "Secourir sans périr. La sécurité humanitaire à l'ère de la gestion des risques" (Paris, Editions du CNRS, 2016).