A / A / A

responsabilité de protéger

Intervention de Rony Brauman sur France Inter
Parution presse

Y-a-t-il des guerres "justes" ?

A l'occasion de la sortie de son livre « Guerres humanitaires? Mensonges et intox » (ed. Textuel), Rony Brauman est l'invité de Laurence Luret dans son émission Pensez-donc sur France Inter. Il revient sur cet ouvrage et sur la notion de guerres « justes », notamment celle de Libye dans laquelle la France s'est engagée en 2011. 

Rony Brauman est invité chez Mediapart à l'occasion de la sortie de son livre "guerres humanitaires: mensonges et intox"
Parution presse

Rony Brauman: les mensonges des guerres humanitaires

Rony Brauman publie aux éditions Textuel un essai intitulé « Guerres humanitaires? Mensonges et intox ». A cette occasion, il s'entretient avec Mediapart sur son dernier ouvrage, et notamment sur la notion de guerre «juste». Il revient sur celles qui ont éclaté en Somalie, au Kosovo, mais aussi en Afghanistan, en Irak, et en Libye.

Vue aérienne des montagnes Ngomo entre les lacs Tanganika et Kivu, à la frontière entre le Congo, le Rwanda et le Burundi
Dossier

Violences extrêmes: l'expérience rwandaise de MSF

Au Rwanda, en août 2017, l'élection présidentielle s'est conclue sans surprises par « l'écrasante victoire » du candidat du Front Patriotique Rwandais qui a recueilli 98,79 % des suffrages exprimés. Que la domination de Paul Kagame satisfasse ou désespère, admirateurs ou détracteurs rappellent les crimes de masse commis par les protagonistes du conflit au cours des années 1990, en particulier le génocide des Tutsis du Rwanda. Plusieurs textes des membres du Crash et d'associés au Crash sont regroupés dans ce dossier. Ils ont été publiés entre 1994 et 2019.

Couverture du livre Génocide et crimes de masse. L’expérience rwandaise de MSF
Livre

Génocide et crimes de masse. L’expérience rwandaise de MSF, 1982-1997

Dans les années 1990, MSF est intervenue lors du génocide des Rwandais tutsis et d'une succession de périodes de violence politique au Rwanda et dans les pays frontaliers. Où et dans quelles circonstances ont été déployées les équipes de MSF? Quelle assistance médicale et non-médicale ont-elles été en mesure de mettre en œuvre?

La ville de Sagaing en Birmanie après le cyclone Nargis
Article

L’ingérence humanitaire ou le droit du plus fort

Le texte ci-dessous est la transcription d'une intervention donnée dans le cadre du colloque « L'Ingérence », organisé par la Fondation Res Publica le 19 janvier 2015. 

Cette conférence porte exclusivement sur des interventions armées menées contre la volonté de l'Etat du pays concerné, qu'elles aient été seulement promues sans voir le jour (Birmanie, Darfour) ou qu'elles aient eu lieu (Kosovo, Irak, Libye).