A / A / A

MSF et la Corée du Nord 1995-1998

Date de publication

En août 1995, la Corée du Nord lance pour la première fois de son histoire, un appel à l’aide internationale à la suite d’inondations qui auraient détruit toutes les récoltes. Depuis la disparition de l’Union Soviétique, son principal soutien, l’économie planifiée de ce pays fermé s’est peu à peu effondrée. Les pénuries d’énergie, de nourriture, de médicaments sont générales. La population est complètement dépendante de la gestion arbitraire des ressources par le régime.

Pour les pays impliqués dans la crise coréenne (puissances régionales et USA), soucieux d’éviter un effondrement du régime de Pyong Yang qui menacerait la région, la priorité est au processus de gel et démantèlement des armements nucléaires du régime nord-coréen et aux négociations de paix entre les deux Corée. Les Nations unies ont répondu à cet appel par la livraison de millions de tonnes d’aide, entrant ainsi pour plusieurs années dans un processus permanent de marchandage qui lie l’avancement des négociations à l’octroi de l’aide. D’octobre à décembre 1995, une équipe internationale de MSF, composée de volontaires des sections belge, française et hollandaise intervient en Corée du Nord pour assurer un suivi épidémiologique des diarrhées et distribuer des médicaments et du matériel médical. 

L’étude de cas ‘MSF et la Corée du Nord 1995-1998’ s’intéresse aux contraintes, questionnements et dilemmes qui ont mené Médecins Sans Frontières à prendre la parole publiquement lors de ses interventions sur le territoire nord-coréen entre 1995 et 1998 et auprès des réfugiés nord-coréens en Asie dans les années qui ont suivi.

Collection Prises de Parole Publiques de MSF

Pour citer ce contenu :
Laurence Binet, MSF et la Corée du Nord 1995-1998, 1 octobre 2014, URL : https://www.msf-crash.org/index.php/fr/publications/acteurs-et-pratiques-humanitaires/msf-et-la-coree-du-nord-1995-1998

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site.

Contribuer