A / A / A

Publications

 

Guerre et humanitaire, médecine et santé publique, droits et justice... Découvrez les publications du CRASH classées par thématiques.

Les publications du Crash sont rédigées d'un point de vue de praticiens de l'aide et non de chercheurs, ce qui ne nous dispense pas d'exigences de rigueur et de méthode. Nous nous y efforçons avec le concours de chercheurs professionnels (bénévoles). Elles ne sont pas la ligne du parti MSF mais des outils pour la réflexion élaborés à partir des cadres et de l'expérience de MSF. Elles n'ont qu'une raison d'être : mieux comprendre ce que nous faisons. Les critiques, remarques et suggestions sont plus que bienvenues, elles sont attendues.

Types
Projet MSF de lutte contre la tuberculose à Zugdidi
Article

Aides sanitaires et territoires politiques, anthropologie historique d’une politique de santé en Géorgie

Eugénie d'Alessandro s'appuie sur l'étude d'un projet de prise en charge de la tuberculose résistante en Géorgie par Médecins Sans Frontières pour comprendre les dynamiques et les forces en jeu dans la construction d'une politique sanitaire et rendre compte de toute la complexité de ces processus.

Un camp de réfugiés à Yida
Cahier

L’action humanitaire en situation d’occupation

S'interroger aujourd'hui sur les problèmes et contraintes spécifiques posés par les situations d'occupation militaire à MSF, c'est avoir à l'esprit quelques exemples récents où notre action a trouvé ses limites, soit parce que nous étions forcés de mettre fin à une mission, soit parce que les débats qui nous ont animés sur les choix à faire dans tel ou tel contexte ont conduit à des désaccords profonds, vécus - plus ou moins durablement - comme paralysants. 

une famille au Tchad
Article

Les liaisons dangereuses du témoignage humanitaire et des propagandes politiques

Rony Brauman revient sur les événements du Biafra en 1968-1969 et du Cambodge en 1979. Se fondant sur l'existence d'une famine (au Cambodge) ou d'un génocide (au Biafra), le discours humanitaire a servi de relais à des propagandes politiques. Quelques années plus tard, il est apparu qu'il n'y avait eu ni génocide au Biafra, ni famine au Cambodge.