A / A / A

L'échec de la lutte contre le sida en Afrique (Superfail)

France Culture
Jean-Hervé Bradol
Jean-Hervé
Bradol

Médecin, diplômé de Médecine tropicale, de Médecine d'urgence et d'épidémiologie médicale. Il est parti pour la première fois en mission avec Médecins sans Frontières en 1989, entreprenant des missions longues en Ouganda, Somalie et Thaïlande. En 1994, il est entré au siège parisien comme responsable de programmes. Entre 1996 et 2000, il a été directeur de la communication, puis directeur des opérations. De mai 2000 à juin 2008, il a été président de la section française de Médecins sans Frontières. De 2000 à 2008, il a été membre du conseil d'administration de MSF USA et de MSF International. Il est l'auteur de plusieurs publications, dont "Innovations médicales en situations humanitaires" (L'Harmattan, 2009) et "Génocide et crimes de masse. L'expérience rwandaise de MSF 1982-1997" (CNRS Editions, 2016).

La lutte contre le sida en Afrique a bénéficié de financements réels de la part de la communauté internationale, près de 5 milliards de dollars. Pourtant, elle n’a pas rempli ses objectifs... Jean-Hervé Bradol répond à Guillaume Erner dans le nouveau podcast de France Culture Superfail.

L’Afrique du Sud est un extrême, 12% de la population adulte séropositive, mais ça concentre beaucoup de l’histoire du sida qui commence avec des pratiques médicales iatrogène, susceptibles de causer elles-mêmes des maladies, comme la réutilisation de la même seringue dans le cadre des activités curatives ou préventives des centres de santé .