A / A / A

Conseils de lecture sur la Covid-19 - Partie 3

Date de publication
Michaël Neuman
Michaël
Neuman

Directeur d'études au Crash depuis 2010, Michaël Neuman est diplômé d'Histoire contemporaine et de Relations Internationales (Université Paris-I). Il s'est engagé auprès de Médecins sans Frontières en 1999 et a alterné missions sur le terrain (Balkans, Soudan, Caucase, Afrique de l'Ouest notamment) et postes au siège (à New York ainsi qu'à Paris en tant qu'adjoint responsable de programmes). Il a également participé à des projets d'analyses politiques sur les questions d'immigration. Il a été membre des conseils d'administration des sections française et étatsunienne de 2008 à 2010. Il a codirigé "Agir à tout prix? Négociations humanitaires, l'expérience de MSF" (La Découverte, 2011) et "Secourir sans périr. La sécurité humanitaire à l'ère de la gestion des risques" (CNRS Editions, 2016).

Natalie
Roberts

Médecin de formation, Natalie a toujours souhaité rejoindre MSF. Après 9 ans de pratique, y compris au service des urgences à Bristol, elle rejoint MSF en 2012. Elle participe à différentes missions, aux Philippines, au Yémen, en Syrie, en RCA, en Ethiopie et en Ukraine. Avec l’aide de La Fondation MSF, elle suit un master « violence, conflict and development » à Londres, avant de rejoindre le département des urgences au siège de MSF à Paris. Elle travaille aujourd'hui comme directrice d'études au CRASH. 

Retrouvez ici la première liste de lecture parue au mois d'avril et la seconde, publiée début mai

Alors qu’une première vague de l’épidémie de Covid-19 est en fin de course en Europe et qu’elle poursuit une trajectoire ascendante dans de nombreuses régions du monde, nous proposons une troisième liste de lecture. Elle constitue un bilan d’étape de l’état des connaissances (origine, circulation, transmission et manifestations du virus), des conséquences sociales de l’épidémie, et de l’état du débat scientifique. Comme les deux premières, cette sélection rassemble des articles en français et en anglais, issus de la presse généraliste ou scientifique, ainsi que des contributions issues des sciences sociales.

1/ Origine et circulation 

Les deux premiers articles sont consacrés au virus : est-il une création humaine ? Comment s’est-il propagé ? Cet article de ScienceNews révèle les résultats d'une étude qui indiquent que la Covid-19 est bien un virus naturel et non pas créé en laboratoire. Pour Le Monde, David Larousserie décrit la traque du virus par phylodynamique, un nouveau champ d’études consistant à élaborer des arbres généalogiques à partir des traces relevées dans le génome du virus. 

2/ Transmission

Un article de Science Mag et un autre du Wall Street Journal nous informent des mécanismes de transmission du virus, beaucoup plus clairs aujourd’hui qu’il y a quelques semaines. Un autre article de Science Mag portant sur un hôpital sud-africain pointe l’importance de la transmission nosocomiale (suite à une hospitalisation) qui a revêtu une importance majeure dans la propagation du virus. 

3/ Covid-19 et clinique

La connaissance du virus s’est également améliorée en ce qui concerne les aspects cliniques de la maladie. C’est ce qu’indiquent notamment la présentation clinique de la Covid-19 de Lise Barnéoud pour Médiapart, ainsi qu’un article de la BBC, portant plus particulièrement sur les conséquences à long terme du virus. Une historienne, malade de la Covid-19, a publié un bel article, très personnel, sur les difficultés traversées par ces malades à long terme, souvent non testés, et finalement non reconnus puisque la maladie n'était pas encore bien connue des médecins. 

4/ Covid-19 et précarité 

Concernant la question des inégalités sociales et la manifestation de leur exacerbation, notamment dans la région parisienne, nous  proposons : un article sur la crise alimentaire déclenchée par l’épidémie de coronavirus dans les territoires les plus pauvres du pays et plus généralement sur le lien entre précarité et santé, un entretien avec deux infectiologues de l’hôpital Avicenne de Bobigny en Seine-Saint Denis (le département francilien le plus touché) réalisé par l’Institut Convergences Migrations, ainsi qu’un excellent podcast de France Culture sur l’épidémiologie sociale, la discipline dédiée à la question inégalités sociales de santé. 

5/ Retour sur des éléments de la réponse

Ce papier du British Medical Journal porte sur les conséquences de la Covid-19 sur les personnes atteintes de maladies non-transmissibles (une autre pandémie) et invite à adopter une réponse qui prenne en compte les interactions entre ces deux pandémies. Concernant les personnes âgées, les mesures de protection mises en place dans les EHPAD (interdiction des visites dans les Ehpad, isolement dans les chambres) sont remises en question dans une interview du gériatre Régis Aubry et du sociologue Benoît Eyraud. Les auteurs regrettent une réponse principalement hospitalo-centrée et développent réflexion éthique autour la dignité humaine et la fin de vie.    

Un débat en quatre parties, publiées par la Boston review, explore différents aspects de la réponse à l’épidémie (notamment les mesures de confinement), en interrogeant la place des modèles, de l’épidémiologie de terrain, ainsi que la notion de la preuve. Dans la quatrième partie, Jonathan Fuller, un philosophe de la médecine, montre que le savoir scientifique n’est pas univoque en distinguant dans l’épidémiologie un courant ancré sur la santé publique et un autre sur l’evidence based medecine. Cette distinction est un premier pas pour appréhender la complexité de la relation entre la science et l’action. Un autre est de montrer que la dimension politique de l’action ne repose pas simplement sur la science. 

6/ Prédire ?

Au cœur des discussions actuelles figure la question de la reprise éventuelle de l’épidémie, au moins pour les pays qui ont le sentiment d’avoir passé une première vague. Les trois liens suivants explorent la question de la modélisation, un autre podcast de La Méthode Scientifique sur France Culture, de l’immunité collective, un article de Lise Barnéoud dans Médiapart, et de la perspective de la deuxième vague épidémique, une contribution parue sur Vidal.

7/ Science et confiance

On aura noté l’intensité du débat scientifique tout au long de cette épidémie, symbolisé par la place prise par la controverse sur l’usage thérapeutique de l’hydroxychloroquine, et ce qu’il est convenu d’appeler the Surgisphere scandal. Sur la question de la confiance dans la science produite au temps de la Covid-19, voici : un article de ScienceMag pour faire le point sur le Surgisphere, un autre qui interroge la course aux vaccins et  un dernier de Wired sur l’étude britannique Recovery et l’engouement pour la dexamethasone.

Cet article du Washington Post interroge le business de la recherche lors de cette pandémie et de l’épidémie d’Ebola en RDC (Août 2018 – Juin 2020).

8/ Masques 

Les deux contributions suivantes portent sur le caractère scientifique de l’utilité du port de masque en population pour lutter contre la diffusion du coronavirus ainsi que sur les raisons pour lesquelles de nombreuses personnes refusent d’en porter. Cette publication scientifique de The Lancet revient sur les preuves qui ont convaincu l’OMS de modifier ses conseils sur les masques. La réticence de certaines personnes à porter un masque est quant à elle expliquée dans un article de The Atlantic

9/ Pour finir, quelques articles difficiles à classer

Cet article de The Conversation propose « une analyse cartographique de l’origine des premiers cas détectés dans les pays africains et des enjeux de la fermeture des frontières dans un environnement de fortes mobilités ». Les auteurs montrent comment la réduction considérable des migrations intra-africaines (notamment via la fermeture des frontières) a permis d’éviter une diffusion rapide du virus et éviter ainsi un scénario catastrophe. 

Un rapport de l’Afghanistan Analysts Network étudie la précarité socio-économique des habitants de la province Afghane d'Herat, ainsi que les enjeux liés à la distribution de l’aide internationale. 

La situation catastrophique du Brésil, caractérisée par des hôpitaux débordés, une corruption généralisée et l’utilisation obsessionnelle de la chloroquine est décrite ici.

Enfin, cet article du Monde raconte comment le regard de l’homme a évolué face aux grandes épidémies. Si la lecture scientifique domine aujourd’hui, l’idée de « signes » d’alerte envoyés par la nature est également présente. 

Nous vous souhaitons à toutes et tous de bonnes lectures. 

Pour citer ce contenu :
Michaël Neuman, Natalie Roberts, Conseils de lecture sur la Covid-19 - Partie 3, 10 juillet 2020, URL : https://www.msf-crash.org/index.php/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-la-covid-19-partie-3

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site.

Contribuer

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question consiste à tester si vous êtes ou non un visiteur humain et à éviter les demandes automatisées de spam.