A / A / A

Secourir sans Périr. La sécurité humanitaire à l’ère de la gestion des risques

Date de publication
Michaël Neuman
Michaël
Neuman

Directeur d'études au Crash depuis 2010, Michaël Neuman est diplômé d'Histoire contemporaine et de Relations Internationales (Université Paris-I). Il s'est engagé auprès de Médecins sans Frontières en 1999 et a alterné missions sur le terrain (Balkans, Soudan, Caucase, Afrique de l'Ouest notamment) et postes au siège (à New York ainsi qu'à Paris en tant qu'adjoint responsable de programmes). Il a également participé à des projets d'analyses politiques sur les questions d'immigration. Il a été membre des conseils d'administration des sections française et étatsunienne de 2008 à 2010. Il a codirigé "Agir à tout prix? Négociations humanitaires, l'expérience de MSF" (La Découverte, 2011) et "Secourir sans périr. La sécurité humanitaire à l'ère de la gestion des risques" (CNRS Editions, 2016).

Fabrice Weissman
Fabrice
Weissman

Diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, Fabrice Weissman a rejoint Médecins sans Frontières en 1995. Logisticien puis chef de mission, il a travaillé plusieurs années en Afrique subsaharienne (Soudan, Erythrée, Ethiopie, Liberia, Sierra Leone, Guinée, etc), au Kosovo, au Sri Lanka et plus récemment en Syrie. Il est l'auteur de plusieurs articles et ouvrages collectifs sur l'action humanitaire dont "A l'ombre des guerres justes. L'ordre international cannibale et l'action humanitaire" (Paris, Flammarion, 2003), "Agir à tout prix? Négociations humanitaires, l'expérience de Médecins sans Frontières" (Paris, La Découverte, 2011) et "Secourir sans périr. La sécurité humanitaire à l'ère de la gestion des risques" (Paris, Editions du CNRS, 2016).

Le dernier livre en date du Crash sort le 31 mars. "Secourir sans périr. La sécurité humanitaire à l'ère de la gestion des risques", co-dirigé par Michaël Neuman et Fabrice Weissman, est édité chez CNRS Editions.

Le déploiement d'équipes humanitaires au coeur des zones de conflit, de catastrophes naturelles ou de crises sanitaires a toujours constitué une entreprise périlleuse. Longtemps vécue comme inhérente à l'aventure humanitaire, l'exposition au danger tend aujourd'hui à être encadrée par des normes, des procédures, des indicateurs développés par des professionnels de la gestion des risques.

Cette évolution est jugée inéluctable par une grande majorité des organisations humanitaires et des experts en sécurité. Elle suscite pourtant de nombreuses interrogations, y compris à MSF. En effet, l'insécurité est-elle réellement en augmentation comme le prétendent les spécialistes ? Peut-on analyser et prévenir les risques de manière scientifique, grâce au calcul, à la planification et à la standardisation des procédures ? Quel est l'impact de la gestion des risques sur l'équilibre des pouvoirs entre le terrain et le siège, les volontaires et l'institution qui les emploient ? Existe-il des alternatives aux modèles dominants inspirés du monde de l'entreprise ?

Telles sont les interrogations à l'origine de cet ouvrage, qui réunit chercheurs et praticiens. Retraçant l'histoire des débats sur la sécurité au sein du secteur de l'aide, il analyse le diagnostic et les recommandations des experts avant de les confronter à l'expérience de MSF dans les situations particulièrement dangereuses en Syrie, en République centrafricaine et dans le Caucase. Cette réflexion souligne la valeur de l'engagement et de la sagesse pratique des travailleurs humanitaires et des formes d'organisations qui favorisent leur épanouissement.

Il est disponible dans toutes les librairies, sur commande ainsi que sur le site de l'éditeur,et bientôt en texte intégral sur le site du Crash.

Pour citer ce contenu :
Michaël Neuman, Fabrice Weissman, Secourir sans Périr. La sécurité humanitaire à l’ère de la gestion des risques, 29 mars 2016, URL : https://www.msf-crash.org/index.php/fr/blog/guerre-et-humanitaire/secourir-sans-perir-la-securite-humanitaire-lere-de-la-gestion-des

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site.

Contribuer

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question consiste à tester si vous êtes ou non un visiteur humain et à éviter les demandes automatisées de spam.