A / A / A

Médecins Sans Frontières et les négociations humanitaires pour l'accès en République démocratique du Congo

Date de publication
MYFANWY
JAMES

Myfanwy est doctorante au département développement international de l'université d’Oxford. Elle est titulaire d'un master en développement international et urgences humanitaires de la London School of Economics, ainsi que d'une licence en histoire de l'université de Bristol. Ses travaux portent sur l’humanitaire, les conflits et la République démocratique du Congo.

Myfanwy James est chargée de recherche à la London School of Hygiene and Tropical Medicine et titulaire d'un doctorat de l'Université d'Oxford. Dans cette vidéo, elle présente sa thèse intitulée : « Instruments d'identité : Médecins Sans Frontières et les négociations humanitaires pour l'accès en République démocratique du Congo (RDC) ».

Ce travail de Myfanwy James nous permet de mieux comprendre la pratique quotidienne de la gestion de la sécurité et des négociations d'accès menées par des organisations telles que Médecins Sans Frontières. Sa thèse est le résultat d’une enquête ethnographique conduit dans la région du nord Kivu en RDC ainsi que sur une exploration des archives dans les bureaux de MSF à Paris. Elle examine en particulier l'expérience des employés congolais de MSF qui naviguent dans une politique complexe de liaison et de courtage humanitaire. En explorant les tensions entre leur intégration politique et sociale et la nécessité qui leur est demandée de mettre en pratique les principes de MSF, le travail de Myfanwy James montre comment les employés congolais de MSF incarnent les contradictions souvent présentes dans le travail humanitaire : un besoin simultané de "proximité" opérationnelle ainsi qu'une distance par rapport aux processus de conflit quotidiens. 
Ce travail arrive également à un moment où les discussions sur l'inégalité et la diversité sont au premier plan au sein du secteur de l’aide. Ainsi, les réflexions qu'elle a menées sont essentielles pour comprendre les questions relatives aux "continuités coloniales", telles qu'elles sont évoquées dans son travail, dans l'action humanitaire.

Vous pouvez trouver un chapitre de la thèse de Myfanwy dans le Volume 2 : Issue 2 du Journal of Humanitarian Affairs, une revue éditée conjointement par le Humanitarian Affairs Team  Save the Children UK (HAT), le Humanitarian and Conflict Response Institute de l'Université de Manchester (HCRI) et le CRASH. 
 

Pour citer ce contenu :
MYFANWY JAMES, Médecins Sans Frontières et les négociations humanitaires pour l'accès en République démocratique du Congo , 25 mai 2021, URL : https://www.msf-crash.org/index.php/fr/blog/acteurs-et-pratiques-humanitaires/medecins-sans-frontieres-et-les-negociations-humanitaires

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site.

Contribuer

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question consiste à tester si vous êtes ou non un visiteur humain et à éviter les demandes automatisées de spam.