A / A / A

Sur le vif

SUR LE VIF est un blog participatif animé par les membres du Crash. Son but est d’exposer la diversité des expériences et des opinions qui agitent le monde de l'aide humanitaire, en évitant l'inclination au consensus qui tend à l'idéaliser. Les contributions des internautes sont plus que bienvenues : elles sont attendues.

Contribuer

Les opinions exprimées sur ce blog n’engagent que leurs auteurs.

José Rodrigues Emergency Unit (UPA) in Manaus, Brazil, where the Covid situation remains critical.
Article de blog

Que penser, faire et dire au sujet de la vaccination Covid-19 ?

Blog rédigé par Jean-Hervé Bradol, directeur d'études du Crash.

Aujourd’hui, pour s'approvisionner en vaccins contre la Covid-19,  il y a ni une difficulté majeure liée au prix, ni un obstacle important en rapport avec les règles de propriété intellectuelle, ni un déficit de la recherche bio-médicale. Pourtant, ces trois thèmes sont en général au cœur de la communication de MSF dans le domaine de l'accès aux médicaments pour les plus pauvres. Notre discours doit donc évoluer.
    
Avec  l'apparition de variants inquiétants du virus présent aux débuts de la pandémie et, en conséquence, la nécessité de vacciner à l'échelle mondiale le plus vite possible, le monde fait face à un double défi : d’ingénierie biologique et de production ultra industrielle – ultra faisant écho à une production à l’échelle du monde en un temps court.

Two MSF workers in the Sahel region.
Article de blog

Doit-on discriminer pour agir ? Le profilage : une pratique nécessaire mais débattue

Dans cet article pour le Humanitarian Practice Network, Françoise Duroch, responsable de l'Unité de recherche sur les enjeux et les pratiques humanitaires (UREPH) de MSF Genève, et Michaël Neuman, directeur d'études au Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires (CRASH), abordent les raisons et les implications de la pratique croissante du profilage du personnel au sein de MSF. 

En octobre 2020, MSF a organisé à Dakar au Sénégal un atelier sur le profilage du personnel dans les opérations au Sahel. Le profilage consiste à sélectionner le personnel en incluant des critères non professionnels tels que la nationalité, la couleur de la peau, le sexe et la religion. À ce titre, cette pratique soulève un certain nombre de questions d’ordre éthiques et pratiques. Le profilage a conduit à ce que des ressortissants des Etats-Unis ne soient pas déployés dans les opérations de MSF en Colombie par risque d'enlèvement ou à ce que des Tchadiens et des Rwandais ne le soient pas en République centrafricaine et dans l'Est de la République démocratique du Congo respectivement, en raison de conflits régionaux. Le recours au profilage a augmenté ces dernières années en particulier dans les pays d’intervention en Afrique de l'Ouest, la menace d'enlèvement d'Occidentaux par des groupes djihadistes radicaux s'étant intensifiée.

Le Che Guevara au Congo
Article de blog

Une expérience de « partenariat », lecture orientée du journal de Che Guevara au Congo

Les partenariats opérationnels entre deux organisations sont une modalité possible des interventions humanitaires. MSF l’envisage lorsque l’objectif qu’elle poursuit dans un pays rejoint celui d’une organisation nationale existante, et qu’un rapprochement entre les deux entités présente des potentiels de synergie intéressants. Je voudrais proposer ici un pas de côté, avec l’aperçu d’une expérience par certains aspects similaire, lorsque Che Guevara tenta de porter la révolution au Congo en soutenant l’organisation de la guérilla dans l’Est du pays.

A mother who gave birth to her child at the obstetric and newborn care service in Dasht-e-Barchi before it was attacked in 2020.
Article de blog

Afghanistan : MSF doit-elle accepter le risque d'assassinats ciblés ?

Une version plus courte de cet article est apparue  en anglais dans The New Humanitarian le 26 novembre 2020. 

Le massacre du 12 mai 2020 à la maternité soutenue par MSF à Dasht-e-Barchi (Afghanistan)  pose, une fois de plus, la question de nos limites au regard des risques encourus par nos équipes. Quel est le niveau de danger acceptable pour les organisations humanitaires ? Comment fixer des limites ? Pourquoi MSF déciderait-elle de quitter Kaboul mais de rester à Herat, par exemple, ou de quitter l'Afghanistan mais de rester au Niger, au Burkina Faso, au Mali ou en Somalie, où les équipes sont également confrontées à un danger extrême ?

MSF provides support to two centres set up in north Marseille to test and refer people testing positive for coronavirus.
Article de blog

Communiquer et convaincre : un regard d’humanitaires sur la réponse française à l’épidémie de coronavirus

Dans cet article, les deux auteurs examinent certains éléments de la réponse française à l’épidémie à l’aune de l’expérience de Médecins Sans Frontières, en particulier du point de vue des relations qui unissent acteurs de la réponse à ceux qui en sont l’objet.

Treatment of COVID-19 patients in a sports centre in Mexico.
Article de blog

Conseils de lecture sur le Covid-19 - Partie 4

Après quelques mois de répit, l’épidémie de coronavirus a repris sa croissance, à tel point que la 2e vague est devenue une réalité dans de nombreux pays d’Europe. L’équipe du Crash a donc décidé de vous présenter quelques-unes de ses lectures récentes sur les aspects biomédicaux, politiques et sociaux, histoire de tenter d’apporter un peu d’éclairage à cette bien tragique saison 2. Comme précédemment, les articles sont en anglais et en français, issus de sources ‘grand public’ ou plus spécialisées.

MSF office
Article de blog

Le management chez MSF – Partie 2

Dans un premier entretien, Marion Péchayre évoquait différents problèmes relatifs au management chez Médecins Sans Frontières : travail en silo, multiplication des outils de gestion dans une perspective de contrôle, omniprésence des demandes de validation, effacement du rôle des individus au profit d’une présentation pseudo scientifique des faits et des projets, etc. Dans cette interview, réalisée par Elba Rahmouni, il est cette fois question des solutions à apporter à ces différents problèmes, autant d’hypothèses pour améliorer nos façons de travailler. Marion Péchayre n’entend pas donner des recettes toute faites mais plutôt un état d’esprit empreint de « sagesse pratique » (un concept de sociologie des professions) et de management par la délibération que chacun, et chaque équipe, pourra mettre en œuvre à sa manière.

Puerto Rico: MSF Supports COVID-19 Response
Article de blog

Conseils de lecture sur la Covid-19 - Partie 3

Alors qu’une première vague de l’épidémie de Covid-19 est en fin de course en Europe et qu’elle poursuit une trajectoire ascendante dans de nombreuses régions du monde, nous proposons une troisième liste de lecture. Elle constitue un bilan d’étape de l’état des connaissances (origine, circulation, transmission et manifestations du virus), des conséquences sociales de l’épidémie, et de l’état du débat scientifique. Comme les deux premières, cette sélection rassemble des articles en français et en anglais, issus de la presse généraliste ou scientifique, ainsi que des contributions issues des sciences sociales.

Niger-2018
Article de blog

Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 2

Situation de crise, stratégies de réponses, hydroxychloroquine, épidémiologie d’intervention, état de la recherche scientifique en Afrique : un entretien en deux parties avec Emmanuel Baron, directeur d’Epicentre le centre de recherche et d’épidémiologie de Médecins Sans Frontières, réalisé par Elba Rahmouni.

Niger-2018
Article de blog

Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 1

Situation de crise, stratégies de réponses, hydroxychloroquine, épidémiologie d’intervention, état de la recherche scientifique en Afrique : un entretien en deux parties avec Emmanuel Baron, directeur d’Epicentre le centre de recherche et d’épidémiologie de Médecins Sans Frontières, réalisé par Elba Rahmouni.