mesures sanitaires https://www.msf-crash.org/fr fr “Le seul front où l’Elysée ne faillit pas, c’est celui de l’érosion de nos libertés” https://www.msf-crash.org/fr/le-crash-dans-les-medias/le-seul-front-ou-lelysee-ne-faillit-pas-cest-celui-de-lerosion-de-nos <div class="field field--name-field-source-media field--type-string field--label-hidden field__item">L&#039;Obs </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><span lang="" about="/fr/user/125" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">elba.msf</span></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">mar, 11/24/2020 - 17:49</span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-11-15T12:00:00Z" class="datetime">15/11/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-tags field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/mesures-sanitaires" hreflang="fr">mesures sanitaires</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/sante-globale" hreflang="fr">santé globale</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/gouvernance" hreflang="fr">gouvernance</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/coronavirus" hreflang="fr">Coronavirus</a></div> </div> <details class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper"> <summary role="button" aria-expanded="false" aria-pressed="false">Rony Brauman</summary><div class="details-wrapper"> <div class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="3221" role="article" about="/index.php/fr/rony-brauman" class="node node--type-person node--view-mode-embed"> <div class="node__content"> <div class="group-person-profil"> <div class="group-person-image-profil"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/profile_image/public/2017-04/DSCF4256.jpg?itok=nCrBsaSM" width="180" height="230" alt="Rony Brauman" typeof="foaf:Image" class="image-style-profile-image" /> </div> </div> <div class="group-person-content"> <div class="group-person-firstname-lastname"> <div class="field field--name-field-firstname field--type-string field--label-hidden field__item">Rony</div> <div class="field field--name-field-lastname field--type-string field--label-hidden field__item">Brauman</div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Médecin, diplômé de médecine tropicale et épidémiologie. Engagé dans l'action humanitaire depuis 1977, il a effectué de nombreuses missions, principalement dans le contexte de déplacements de populations et de conflits armés. Président de Médecins Sans Frontières de 1982 à 1994, il enseigne au Humanitarian and Conflict Response Institute (HCRI) et il est chroniqueur à Alternatives Economiques. Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles, dont "Guerre humanitaires ? Mensonges et Intox" (Textuel, 2018),"La Médecine Humanitaire" (PUF, 2010), "Penser dans l'urgence" (Editions du Seuil, 2006) et "Utopies Sanitaires" (Editions Le Pommier, 2000).</p> </div> <div class="same-author-link"><a href="/index.php/fr/rony-brauman" class="button">Du même auteur</a> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> </details> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-body field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p><em>L’urgence sanitaire justifie-t-elle ce deuxième confinement et ses conséquences économiques et sécuritaires ? <a href="https://www.nouvelobs.com/idees/20201115.OBS36123/covid-19-le-seul-front-ou-l-elysee-ne-faillit-pas-c-est-celui-de-l-erosion-de-nos-libertes.html" target="_blank">L’Obs</a>&nbsp;a fait débattre un médecin, Rony Brauman, et un économiste, Gaël Giraud, dans un entretien paru le 15 novembre 2020.&nbsp;</em></p> <p class="text-align-right"><em>Par Xavier Delaporte&nbsp;et Rémi Noyon&nbsp;</em></p> <p><strong>Qu’avez-vous éprouvé en écoutant Emmanuel Macron annoncer ce nouveau confinement ?</strong></p> <p><em><strong>Rony Brauman </strong></em></p> <p>De la surprise. Le confinement est l’arme ultime, une mesure de dernière instance, et je pensais que la réponse serait plus graduée. Sur la forme, je trouve inquiétante la mise en scène du monarque solitaire qui semble concentrer tous les pouvoirs entre ses mains. La recherche de l’« homme providentiel » si bien décrite par l’historien Raoul Girardet flatte un trait national, mais elle est&nbsp;dangereuse dans ces moments de crise. Un point positif tout de même : le président s’exprimait dans des termes plus précis et moins grandiloquents que lors du premier confinement, où la métaphore de la guerre écrasait toute nuance et tout débat.&nbsp;<br /> <br /> <em><strong>Gaël Giraud</strong></em></p> <p>Ce qui m’a traversé, c’est la colère. Ce deuxième confinement est un échec retentissant qui signe l’impréparation complète de l’équipe Macron. La rhétorique gouvernementale voudrait nous faire croire que « tout ça, c’est le destin » et que la France fait de son mieux, mais c’est faux. Taïwan, la Corée du Sud, le Vietnam et la Thaïlande ont évité le confinement général sans pour autant connaître une explosion du nombre de morts. Ils ont mis en place un dépistage systématique qui, en France, a lamentablement échoué. Pendant l’été, presque rien n’a été fait pour préparer le pays à la deuxième vague pourtant prévisible. Le nombre de lits en réanimation n’a pas été augmenté, au prétexte d’un manque de personnel. Certes, le gouvernement hérite de la démission des précédents en matière de politique de santé – en 2007, nous aurions fait aussi bien que les pays d’Asie –, mais il avait six mois pour orchestrer une réponse adaptée. Confronté aux conséquences de son incurie, il a fini par choisir l’option médiévale : un confinement qui, mis en place trop tard, pourrait être relativement inefficace. Enfin, je vous rejoins, Rony, sur l’inquiétante mise en scène narcissique du président. Au premier confinement, l’entourage d’Emmanuel Macron avait même évoqué la « présence thaumaturge » du chef de l’Etat dans les hôpitaux…</p> <p><em><strong>Rony Brauman</strong></em></p> <p>Il est vrai que des pays asiatiques ont très efficacement réagi, le modèle le plus accompli étant Taïwan qui conjugue le respect d’un Etat de droit et la mise en place de mesures sanitaires. Mais les nations du pourtour de la Chine avaient l’expérience de ce type d’épidémie : la population était déjà accoutumée aux gestes barrières. C’était un avantage dont nous ne disposions pas. Par ailleurs, le conseil scientifique et le gouvernement doivent composer avec de très nombreuses incertitudes. Dès le mois de juillet, le Pr. Delfraissy avait prévu une deuxième vague pour fin octobre, début novembre, mais des infectiologues se voulaient plus rassurants, tablant sur la saisonnalité du virus. Ces nuances faites, je reste d’accord avec vous : nous payons une série d’atermoiements et de retards qui sont inexcusables. Soulignons le rôle délétère joué par le « new public management » dans les hôpitaux, c’est-à-dire la logique gestionnaire du privé introduite dans les services publics au nom du pragmatisme. Selon la même logique, on a pensé qu’il serait possible de fonctionner à flux tendus pour les approvisionnements, c’était une chimère qu’atteste notamment la pénurie durable de masques et de tests. L’habillage maladroit, voire grossier, de cette pénurie par le gouvernement – masques et tests décrits en mars dernier comme inutiles – a miné la crédibilité des autorités.&nbsp;</p> <p><em><strong>Gaël Giraud</strong></em></p> <p>Le médecin et ancien directeur de la Santé William Dab alerte sur notre incapacité industrielle à &nbsp;produire le vaccin quand il sera disponible. Qu’attendons-nous pour investir dans des usines ? Il y a une absence tragique de vision au-delà de quelques semaines, comme sur les marchés financiers. Quant à nos hôpitaux, vous les connaissez mieux que moi mais, pour avoir été aide-soignant tout en bas de la hiérarchie&nbsp;hospitalière, je peux témoigner que l’invasion de l’hôpital par l’imaginaire managérial rend la vie infernale : prendre soin d’un malade revient à faire perdre de l’argent à l’hôpital. Un non-sens dans lequel se débattent nos soignants.<br /> &nbsp;</p> <p><strong>L’urgence sanitaire oblige à des restrictions de libertés. Comment s’assurer qu’elles sont proportionnées ?</strong><br /> &nbsp;</p> <p><em><strong>Gaël Giraud</strong></em></p> <p>Je suis consterné par l’absence de négociation, alors qu’il s’agit de choix cruciaux pour notre société. Le gouvernement a décidé de sacrifier l’économie – probablement plus d’un million de chômeurs à la fin de l’année et une chute du PIB de plus de 12%, sans compter les milliers de petites entreprises en faillite –, et il n’est pas sûr qu’il sauve des vies. Il n’y a que sur le front de l’érosion de nos libertés que l’Elysée ne faillit pas. Ce procédé autoritaire a une histoire. Emmanuel Macron s’était empressé, en arrivant à l’Elysée, de pérenniser les dispositifs d’exception décidés par François Hollande lors de la vague terroriste. Aujourd’hui, c’est l’état d’urgence sanitaire qui est prolongé et l’on peut s’interroger : finira-t-il, lui aussi, par devenir la norme ? Le couvre-feu a été décidé par décret, sans consulter l’Assemblée. Les décisions ne sont même plus prises en conseil des ministres mais lors d’un conseil de défense… Par ailleurs, la majorité parlementaire trouve utile de proposer la dérégulation de l’usage de la caméra mobile portée par les forces de l’ordre, de légaliser la surveillance par drone et d’interdire au public de diffuser des images non floutées de policiers. Tout cela est extrêmement grave. Ce gouvernement semble profiter de la tragédie pour avancer son&nbsp; propre programme : sous couvert de gestion technocratique, faire entrer dans le droit et les mœurs le renoncement progressif à la démocratie.</p> <p><em><strong>Rony Brauman</strong></em></p> <p>Le dialogue avec les citoyens est nécessaire, pour répondre à la crise sanitaire mais aussi aux menaces climatiques. La lutte contre ces deux catastrophes suppose des restrictions de libertés qui doivent être discutées pour être acceptées. Dans cet horizon de crise pandémique prolongée, je pense qu’une politique d’ajustement graduel négocié est préférable au stop and-go qui est pratiqué, à la succession de confinements et de déconfinements imposés. Il y a sans doute dans la stratégie gouvernementale une arrière-pensée électoraliste : couper court à toute critique ex post qui pourrait l’exposer dans deux ans.</p> <p><strong>La crise sanitaire impose des mesures rapides, or la délibération prend du temps…</strong></p> <p><strong><em>Rony Brauman</em></strong></p> <p>Six mois se sont écoulés depuis le pic épidémique de mars-avril. Cette période aurait pu être mise à profit pour discuter collectivement des mesures de restrictions légitimes à mettre en place. Il y a nécessairement, en matière de pandémie, des incertitudes, des erreurs d’appréciation et d’orientation. Mais dès lors que la décision n’est prise que par un très faible nombre de personnes, il devient très difficile de revenir sur ces erreurs. La succession de conseils de défense réunis à l’Elysée sous l’autorité du président est sans précédent. Dans ce mode de gestion, qui court-circuite gouvernement et Parlement, la délibération reste secrète, les arguments et scénarios avancés sont soustraits à toute discussion publique. Il faut savoir agir vite sans abuser de l’urgence. Aujourd’hui, les enquêtes d’opinion montrent un fort taux d’adhésion aux mesures de restriction et une très forte défiance envers le pouvoir politique. Le pas de charge suscite de la frustration et de l’incompréhension : pourquoi certains commerces sont-ils ouverts et pas d’autres, alors même que dans la plupart des cas ils avaient instauré des protocoles sûrs ? Il était indispensable de prendre des mesures plus restrictives pour freiner le virus. Mais il y avait d’autres trajectoires possibles, compte tenu des changements de comportements de la population. L’article L3131-1 du Code de la Santé publique permet déjà au ministre de la Santé de prendre des décisions fortes sans prolonger l’état d’urgence. L’Assemblée nationale aurait dû pouvoir en discuter : l’état d’urgence ou l’article L3131-1 ? Ce débat n’a jamais eu lieu. Alors que Les Républicains tentent, à juste titre, de limiter l’état d’urgence à décembre, Olivier Véran fait semblant d’ignorer qu’il existe des alternatives et brandit l’article 44 (puis l’ombre du 49.3) pour museler l’Assemblée… Je voudrais aussi rappeler que la Convention citoyenne pour le Climat a travaillé pendant neuf mois – à peine plus que la période de répit que nous a laissée le virus. En très peu de temps, des citoyen·ne·s choisi·e·s au hasard ont été capables de proposer des politiques plus pertinentes que tout ce que la technostructure européenne a pu produire en trente ans sur l’écologie. Nos soignants ont fait des miracles pendant le premier confinement en réorganisant l’hôpital comme un commun. Qui les écoute ? De même, des citoyens informés auraient pu faire, en six mois, des propositions intéressantes sur les mesures à prendre pour s’adapter à la pandémie ; le Parlement aurait pu en débattre. Une bureaucratie toute-puissante ou un régime autoritaire sont moins efficaces que l’intelligence collective.</p> <p><br /> <strong>Le gouvernement liste des produits « essentiels » et interdit certaines activités (sportives, culturelles) jugées « inutiles ». Que vous inspire ce partage ?</strong></p> <p><em><strong>Gaël Giraud</strong></em></p> <p>Le regretté anthropologue David Graeber a bien montré que la meilleure idéologie pour la bureaucratie, c’était le néolibéralisme, et réciproquement. Pourquoi ? Si vous êtes néolibéral, vous croyez&nbsp;que tout se résout par l’instauration d’un marché&nbsp;concurrentiel. Mais comme ce « marché » n’existe pas, que c’est une fiction qui émerge rarement spontanément, il va vous falloir beaucoup d’employés de bureau pour l’imposer et le faire fonctionner. Si l’économie concurrentielle était « naturelle », inscrite au plus profond de l’humain, nous n’aurions pas besoin d’une Direction générale de la Concurrence à la Commission européenne pour la faire respecter. Bref, décider de la taille des robinets comme le fait Bruxelles ou, maintenant, des activités essentielles comme le fait Paris, est d’abord une pulsion bureaucratique typique du néolibéralisme. Ici, c’est en plus une erreur grave : sacrifier la culture, c’est sacrifier l’animal politique que nous sommes ; interdire le sport, c’est favoriser les accidents cardiovasculaires et les cancers. Il y a aussi la fascination qu’exerce la Chine sur l’Elysée. Confiner sa population, la reconfiner, et déterminer ce qui relève de l’essentiel et de l’inutile n’est pas vraiment un souci quand on a comme horizon la bureaucratie chinoise et&nbsp;l’autoritarisme du Parti. J’ai le souvenir d’un haut fonctionnaire parisien déclarant publiquement en 2018 : « Nous sommes tous chinois ! » Certains voient dans la dictature 2.0 de Pékin la possibilité de court-circuiter la lenteur&nbsp;du &nbsp;débat démocratique. L’urgence – sanitaire aujourd’hui et pourquoi pas écologique demain ? – est pour ceux-là une bonne occasion d’éprouver ce « modèle ». Si les contre-pouvoirs ne se mettent pas en action pour bloquer cette dérive, c’est la pente sur laquelle nous glissons.</p> <p><em><strong>Rony Brauman</strong></em>&nbsp;</p> <p>La notion de biens « essentiels » relève d’une conception économique et technocratique qu’on connaît bien dans l’humanitaire. La Banque mondiale en a fait un élément central de sa politique. Cette conception s’appuie sur une vision très mécaniste et sèche de la vie humaine où l’on distingue grossièrement ce qui relève du physiologique, du social et de l’affectif dans une gradation inspirée de la pyramide de Maslow. En soi, c’est déjà assez pauvre. Mais en décidant qu’un ballon est « inutile » alors qu’un tube de dentifrice est « essentiel », le pouvoir politique légitime les excès de zèle de ses forces de l’ordre : on a vu lors du premier confinement des policiers fouiller des chariots à la sortie des supermarchés. C’était dans le 9-3, pas dans les beaux quartiers… Par quelle situation sanitaire un tel abus de pouvoir peut-il être justifié ?</p> <p><strong>Le néolibéralisme que vous voyez à l’œuvre dans ce gouvernement ne devrait-il pas nous préserver de l’autoritarisme ?</strong></p> <p><em><strong>Rony Brauman</strong></em>&nbsp;</p> <p>Le néolibéralisme n’a rien à voir avec le libéralisme philosophique et politique, soucieux des droits fondamentaux. C’est une idéologie économique qui s’accommode très bien de l’autoritarisme. Regardez Singapour,&nbsp;la Chine ou les Etats-Unis… L’adéquation est parfaite.&nbsp;</p> <p><em><strong>Gaël Giraud</strong></em></p> <p>L’économiste hongrois Karl Polanyi l’a montré dès les années 1940 : le projet néolibéral – que l’on ferait mieux de nommer post-libéral car, en effet, les Chicago Boys qui conseillaient Pinochet n’ont rien à voir avec Rousseau et Kant – est celui de la privatisation du monde. Il consiste à tout transformer en marchandises échangeables, depuis le corps humain jusqu’aux ressources naturelles en passant par la culture. Or la marchandisation du lien social le détruit, et engendre une immense souffrance tout en favorisant l’émergence de clowns politiques, les fascistes hier, Trump, Salvini et Le Pen aujourd’hui, prêts à promettre n’importe quoi pour mettre fin à la souffrance. Le tout accompagné de résurgences tribales, comme l’islamisme politique dans certains quartiers, en vue de récréer les solidarités élémentaires que la concurrence marchande a dissoutes. Les post-libéraux ne sont pas tous des autocrates, mais ils peuvent le devenir si la société se cabre. Regardez la réponse faite aux « gilets jaunes ».</p> <p><strong>Vous craignez tous les deux l’érosion démocratique, mais celle-ci n’est-elle pas d’abord le fait des citoyens eux-mêmes, qui acceptent ces mesures sans les discuter ?</strong></p> <p><em><strong>Gaël Giraud</strong></em></p> <p>Je ne crois pas les Français prêts à la servitude volontaire de La Boétie. Ce qui me frappe, c’est le quasi-unanimisme médiatique depuis quelques années. L’idée que l’on pourrait faire autrement est peu défendue. La concentration de la propriété de certains grands médias dans les mains de quelques personnes, qui pour l’instant continuent de suivre le pouvoir, appauvrit le débat public et désarme les citoyens, dont la Convention citoyenne montre pourtant qu’informés ils sont capables du meilleur. Ce qui nous guette, c’est la médiocrité du champ médiatique italien. Quarante ans de berlusconisation des médias ont laminé le débat public. Or il n’y a pas de démocratie sans un authentique espace commun de discussion.</p> <p><em><strong>Rony Brauman</strong></em>&nbsp;</p> <p>La « zemmourisation » du débat public, par le biais des chaînes d’info continue, nous met sur ce chemin. Notons quand même le sérieux avec lequel plusieurs médias suivent la progression et les incertitudes mouvantes du savoir scientifique dans ce domaine. Un travail difficile qu’il faut saluer. Ce deuxième confinement montre que la France n’est pas un pays ingouvernable, comme le répètent tous les gouvernements quand ils peinent à faire passer une « réforme ». Pour ma part, j’ai l’impression d’une « balkanisation des esprits », selon l’expression que l’historien Paul Veyne avait forgée pour désigner notre capacité à penser « en même temps » des choses contradictoires. Je croise des gens qui sont persuadés que la gravité du Covid est une invention, ou une exagération du pouvoir, tout en ayant peur d’attraper la maladie. Ces divisions intérieures favorisent aussi l’apathie. En ces temps anxiogènes, accueillants à l’autoritarisme, la démocratie est plus fragile et plus nécessaire que jamais.&nbsp;</p> <p>&nbsp;</p> <p class="text-align-right"><em><strong>Rony Brauman</strong> </em></p> <p class="text-align-right"><em>Diplômé de médecine tropicale et d’épidémiologie, Rony Brauman a été président de Médecins sans frontières (MSF) de 1982 à 1994. Il est aujourd’hui directeur d’études à la fondation de l’ONG. Son dernier livre, «&nbsp;Guerres humanitaires ? Mensonges et intox&nbsp;», conversation avec Régis Meyran, est paru aux éditions Textuel en&nbsp;2018.</em></p> <p class="text-align-right"><strong><em>Gaël Giraud</em></strong></p> <p class="text-align-right"><em>Prêtre jésuite, Gaël Giraud est aussi économiste. Spécialiste en économie mathématique et des marchés financiers, il est membre du CNRS et professeur à l’université de Georgetown aux Etats-Unis. Ancien directeur exécutif de l’Agence française de Développement, il s’intéresse particulièrement aux rapports entre économie et écologie.</em></p> </div> <div class="height-computed field field--name-field-related-content field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field__label">Publications associées</div> <div class="field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8841" role="article" about="/index.php/fr/le-crash-dans-les-medias/grand-entretien-de-rony-brauman-sur-la-crise-du-coronavirus-il-faut-se" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-07/MSF320618.jpg?h=bc09f3d1&amp;itok=6G85hR1b" width="450" height="300" alt="Inpatient medical unit in Moria" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Anna Pantelia/MSF</div> </article> </div> <a href="/index.php/fr/le-crash-dans-les-medias/grand-entretien-de-rony-brauman-sur-la-crise-du-coronavirus-il-faut-se" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8841&amp;2=reading_list" token="FySdcPRCwDFRJ01fabEq45wF7Joj1h0Q8cSAtFishR8"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/index.php/fr/le-crash-dans-les-medias/grand-entretien-de-rony-brauman-sur-la-crise-du-coronavirus-il-faut-se" hreflang="fr">Grand entretien de Rony Brauman sur la crise du Coronavirus : « Il faut se préparer à d&#039;autres pandémies »</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-07-09T12:00:00Z" class="datetime">09/07/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/index.php/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Lors de cet entretien réalisé le 16 juin, Rony Brauman retrace l'histoire de cette épidémie et de celles qui l'ont précédée, tout en alertant sur celles à venir. Le médecin dresse un premier bilan des plans de lutte contre ce virus et appelle à une refondation de la gestion mondiale des questions de santé, à travers un rôle renforcé de l'OMS. </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/index.php/fr/le-crash-dans-les-medias/grand-entretien-de-rony-brauman-sur-la-crise-du-coronavirus-il-faut-se" rel="tag" title="Grand entretien de Rony Brauman sur la crise du Coronavirus : « Il faut se préparer à d&#039;autres pandémies »" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Grand entretien de Rony Brauman sur la crise du Coronavirus : « Il faut se préparer à d&#039;autres pandémies »</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8594" role="article" about="/index.php/fr/le-crash-dans-les-medias/deconfinement-le-premier-bilan-clique" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-05/Rony%20Brauman%20Clique.png?h=48cc15f6&amp;itok=WZlQZn_x" width="450" height="300" alt="Rony Brauman sur le plateau de Clique" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Canal +</div> </article> </div> <a href="/index.php/fr/le-crash-dans-les-medias/deconfinement-le-premier-bilan-clique" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8594&amp;2=reading_list" token="ZOCx8eSErT4LcbF1Q0YcAX2T7_21FRjt6NECJPaKfnE"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/index.php/fr/le-crash-dans-les-medias/deconfinement-le-premier-bilan-clique" hreflang="fr">Déconfinement, le premier bilan - Clique</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-05-15T12:00:00Z" class="datetime">15/05/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/index.php/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Le 13 mai, Rony Brauman intervenait dans l'émission Clique de Canal+ pour dresser un premier bilan sur l'épidémie de coronavirus, deux jours après le début du déconfinement. Probabilité d'une recombinaison du virus sous une forme plus virulente, polémique autour de la chloroquine et outils de traçage des malades sont des sujets abordés sur le plateau.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/index.php/fr/le-crash-dans-les-medias/deconfinement-le-premier-bilan-clique" rel="tag" title="Déconfinement, le premier bilan - Clique" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Déconfinement, le premier bilan - Clique</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8395" role="article" about="/fr/le-crash-dans-les-medias/le-confinement-generalise-est-profondement-inegalitaire" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF311861%28High%29.JPG?h=7fca5932&amp;itok=kyy-olbt" width="450" height="300" alt="COVID-19 Project in Brussels, Belgium" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Kristof Vadino</div> </article> </div> <a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/le-confinement-generalise-est-profondement-inegalitaire" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8395&amp;2=reading_list" token="wgvo91HscQpdh_epj6ooY_vw0AEYuQKkjVSzBvESkAc"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/le-confinement-generalise-est-profondement-inegalitaire" hreflang="fr"> « Le confinement généralisé est profondément inégalitaire »</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-07T12:00:00Z" class="datetime">07/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Interrogé par le magazine <em>Marianne</em>, Rony Brauman explique que la croyance en l’élimination des épidémies a fait écran à la vigilance des organisations internationales et des États. Il développe sa vision de la crise sanitaire que nous traversons et s'exprime sur les mesures prises pour y répondre. </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/le-confinement-generalise-est-profondement-inegalitaire" rel="tag" title=" « Le confinement généralisé est profondément inégalitaire »" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur « Le confinement généralisé est profondément inégalitaire »</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> <span class="field field--name-title field--type-string field--label-above">“Le seul front où l’Elysée ne faillit pas, c’est celui de l’érosion de nos libertés”</span> Tue, 24 Nov 2020 16:49:34 +0000 elba.msf 9399 at https://www.msf-crash.org An epidemiologist’s analysis of the Covid-19 crisis - Part 2 https://www.msf-crash.org/en/blog/medicine-and-public-health/epidemiologists-analysis-covid-19-crisis-part-2 <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-inline clearfix"> <div class="field__label">Date de publication</div> <div class="field__item"><time datetime="2020-05-11T12:00:00Z" class="datetime">11/05/2020</time> </div> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><span lang="" about="/fr/user/125" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">elba.msf</span></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">ven, 05/15/2020 - 17:22</span> <div class="field field--name-field-tags field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/coronavirus" hreflang="fr">Coronavirus</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/epidemies" hreflang="fr">épidémies</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/mesures-sanitaires" hreflang="fr">mesures sanitaires</a></div> </div> <details class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper"> <summary role="button" aria-expanded="false" aria-pressed="false">Emmanuel Baron &amp; Elba Rahmouni</summary><div class="details-wrapper"> <div class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="3283" role="article" about="/index.php/fr/emmanuel-baron" class="node node--type-person node--view-mode-embed"> <div class="node__content"> <div class="group-person-profil"> <div class="group-person-image-profil"> </div> <div class="group-person-content"> <div class="group-person-firstname-lastname"> <div class="field field--name-field-firstname field--type-string field--label-hidden field__item">Emmanuel</div> <div class="field field--name-field-lastname field--type-string field--label-hidden field__item">Baron</div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Médecin généraliste diplômé de l’Université de Nantes, Emmanuel Baron s’est engagé avec Médecins Sans Frontières de nombreuses années sur le terrain et au siège. Formé à l’épidémiologie à Londres, il a rejoint Epicentre comme directeur en 2008.</p> </div> <div class="same-author-link"><a href="/index.php/fr/emmanuel-baron" class="button">Du même auteur</a> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="5258" role="article" about="/index.php/fr/elba-rahmouni" class="node node--type-person node--view-mode-embed"> <div class="node__content"> <div class="group-person-profil"> <div class="group-person-image-profil"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/profile_image/public/2020-06/IMG_0562%20OK.jpg?itok=EI3BSai1" width="180" height="230" alt="Elba Rahmouni" typeof="foaf:Image" class="image-style-profile-image" /> </div> </div> <div class="group-person-content"> <div class="group-person-firstname-lastname"> <div class="field field--name-field-firstname field--type-string field--label-hidden field__item">Elba</div> <div class="field field--name-field-lastname field--type-string field--label-hidden field__item">Rahmouni</div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p><span><span>Chargée de diffusion&nbsp;au CRASH depuis avril 2018, Elba est diplômée d’un master recherche en histoire de la philosophie classique et d’un master professionnel en conseil éditorial et gestion des connaissances numériques. Lors de ses études, elle a travaillé sur des questions de philosophie morale et s’est intéressée notamment à la nécessité pratique et à l’interdiction morale, juridique et politique du mensonge chez Kant. &nbsp;</span></span></p> </div> <div class="same-author-link"><a href="/index.php/fr/elba-rahmouni" class="button">Du même auteur</a> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> </details> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-body field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p><em>Situation de crise, stratégies de réponses, hydroxychloroquine, épidémiologie d’intervention, état de la recherche scientifique en Afrique : un entretien en deux parties avec Emmanuel Baron, directeur d’Epicentre le centre de recherche et d’épidémiologie de Médecins Sans Frontières, réalisé par Elba Rahmouni.</em></p> <p>La première partie de l'entretien est disponible <a href="https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-1" target="_blank">ici</a>.<br /> &nbsp;</p> <h3>L'épidémiologie d'intervention</h3> <p><strong>Que penser de l’avalanche des chiffres ?</strong></p> <p>Nous avons ici une double difficulté : un problème d’excès et un problème d’intelligibilité. Si une quantité considérable de chiffres est disponible, leur fragilité est grande pour la plupart. Cette profusion a encouragé de nombreux journalistes, blogueurs et statisticiens à réaliser des calculs qui recyclent les mêmes données sous différentes formes. Ainsi les camemberts se transforment en carrés, les rectangles en graphes, etc. mais tous disent la même chose et des données essentielles comme le nombre réel de cas ou de décès manquent. Il est difficile d’éviter cette profusion car sans données publiques la population s’insurgerait contre un manque de transparence.</p> <p>La deuxième difficulté consiste à rendre intelligibles les données produites afin d’expliquer notamment l’évolution de l’épidémie. Chaque jour, le Directeur Général de la Santé annonce des chiffres partiels au demeurant sur le nombre réel de cas et de décès, et ils sont délivrés de façon brute, sans explication et sans mise en perspective à l’aide de courbes par exemple. Un taux est une notion difficile à comprendre, qui donne une perspective pour comparer et adapter des décisions à un niveau local. Les autorités ont demandé à la population, qui je le répète est un acteur essentiel de la réponse, de se contraindre à respecter le confinement sans la pédagogie nécessaire à la compréhension des chiffres.&nbsp;</p> <p><strong>Est-il pertinent de comparer les données des différents pays ?</strong></p> <p>Selon moi, les différents pays ont globalement tous répondu à l’afflux de cas selon le même principe : la réduction de la transmission par la mise place de mesures de distanciation sociale, soit de manière légère, soit par un confinement plus dur. Dans certains pays comme en Suède, en Suisse ou en Allemagne, les personnes à qui le confinement n’a pas été imposé ont eu tendance à le faire spontanément.&nbsp;</p> <p>Il est peu pertinent de faire des comparaisons avec des données friables (soit peu certaines) et décontextualisées. Les comparaisons, bien souvent, ne disent rien parce que les méthodes pour rapporter les cas ou les décès par exemple, ne sont pas les mêmes dans les différents pays. Aujourd’hui, nous constatons des disparités significatives : les taux de mortalité de la Belgique sont deux fois plus élevés qu’aux Pays-Bas, le Portugal et l’Espagne, pourtant voisins, sont dans des situations incomparables, la Suisse a été entourée de gros foyers près de ses frontières sans avoir été submergée, l’Europe n’est pas touchée à l’Est comme à l’Ouest. Or, il n’y a rien de mystérieux pour expliquer tout cela. La date et la nature des mesures prises, les déplacements personnels et professionnels, les modes de vie, la densité de population, les différences de structure d’âge, le hasard des déplacements, des rencontres et des interactions, la tenue d’événements collectifs (comme le rassemblement de Mulhouse en France) sont autant de facteurs explicatifs possibles. Mais nous ne connaissons pas bien la part de chacun de ces facteurs pour expliquer les différences observées dans un pays, entre pays et entre continents. Je regrette, par ailleurs, que nos collègues des sciences sociales ne soient pas plus sollicités pour contribuer à éclairer cet aspect. Comme si les explications biomédicales devaient dominer pour expliquer ces différences.</p> <p><strong>Que peut apporter l’épidémiologie d’urgence ?</strong></p> <p>Bien que ce soit difficile, l’épidémiologie permet de décrire et de tenter d’expliquer des situations en temps réel. Selon un vieux standard toujours juste, l’épidémiologie permet, à l’aide de recueil et d’enquêtes, de décrire une situation en temps, lieux et personnes. Elle doit d’abord donner des explications simples. Qui est touché ? Depuis combien de temps ? Et où ? Pour ce faire, il faut enquêter, "aller chercher les cas". Dans les épidémies où nous intervenons avec MSF, c’est la première de nos tâches. Guider l’action, suivre les tendances pour l’orienter, c’est la première fonction des épidémiologistes sur le terrain. Quel que soit le pays, la surveillance épidémiologique est une activité difficile qui demande de s’en donner les moyens et également de reconnaître nos limites. Tous les systèmes de surveillance pêchent par excès, par défaut, par retard, par imprécision... Nous ne pourrons jamais être très précis.</p> <p>Nous pouvons être amenés à enquêter plus en profondeur, pour répondre à une question spécifique. Par exemple sur le Covid-19 en France, si des enquêtes avaient pu déterminer où et comment les personnes se contaminaient pendant le confinement, alors des recommandations concernant le renforcement des mesures de protection auraient pu être prises. Je n’ai vu à ce jour aucun résultat en ce sens.<br /> <br /> <strong>A quoi servent les modélisations ?</strong></p> <p>Elles peuvent être utiles, à condition de ne pas les sacraliser. On comprend aisément l’attrait qu'elles peuvent susciter, tant il est naturel, pour tout un chacun, de se projeter et de vouloir savoir ce qui se passera dans les mois à venir. Pourtant, les modélisations n’ont pas cette vertu. Les résultats des modélisations devraient toujours être bien explicités. Lorsqu’ils sont livrés tels quels, le risque est grand que les modélisations soient alors réduites à quelques données qui seront largement communiqués et interprétées. Or, une modélisation, plus qu’un ensemble de chiffres, c’est un processus et une démarche.</p> <p>L’utilité des modélisations repose sur le fait qu’il est impossible de tester, à l’échelle d’un continent, différentes solutions sur différentes populations pour connaître la mesure la plus efficace. Pour des raisons évidentes, ne serait-ce que parce que les situations épidémiologiques initiales sont très différentes, nous ne pouvions par exemple pas nous dire : l’Allemagne va fermes ses écoles, la France va confiner, l’Italie ne va rien imposer, l’Espagne va confiner uniquement les provinces gravement touchées et le Royaume-Uni ne va qu’interdire les déplacements et fermer les lieux publics ; puis, dans deux mois, nous verrons qui a mieux contrôlé l’épidémie. Si une telle étude est inimaginable, nous pouvons recréer artificiellement une population fictive, puis lui "imposer" des paramètres, observés dans la vraie vie<span class="annotation">D’où la nécessité de données réelles et de bonnes qualité.</span>, de contamination, de développement de la maladie, de recours aux soins et calculer ainsi, à différentes dates, l’impact de ces scenarii sur l’évolution de l’épidémie. Vous devinez aisément l’incertitude qui en découle et qui croît à mesure que nous nous projetons dans le temps. Et en l’absence de données précises émanant des pays (par exemple, quelle est la part des comorbidités dans la population en République démocratique du Congo ?), il est difficile de constituer une population et un scénario fictifs ; on ajoute encore de l’incertitude.</p> <p>Ce travail permet in fine d’apporter du quantitatif ainsi que des ordres de grandeur raisonnables dans les discussions. Les modélisations servent à cadrer nos discussions opérationnelles, elles n’apportent pas directement des solutions. Lorsque sont discutées les stratégies opérationnelles, chez Médecins Sans Frontières et Epicentre nous considérons les modélisations comme un élément supplémentaire qui doit s’ajouter au bon sens et à l’expérience que possèdent, par exemple, nos collègues sur le terrain. Tout comme le météorologiste ne décide pas si l’avion peut ou non décoller, le modélisateur n’a pas vocation à décider des mesures de santé publique.</p> <p><strong>Ne vaudrait-il pas mieux suivre comme indice de gravité le taux brut de mortalité comparé à celui de l'an dernier à la même époque et sur des territoires comparables ?</strong></p> <p>Ce serait pertinent et d’ailleurs, en France, l’INSEE nous montre des augmentations du taux brut de mortalité très importantes dans les départements du Grand Est et de l’Ile-de-France. Mais ce taux ne donne pas les causes des décès, une information qui nécessite de nombreux mois avant de pouvoir être établie. Il y a des personnes qui, cette année, décèdent d’infarctus alors que, l’année dernière, elles auraient survécu à ce même infarctus. Ces données concernant les causes des décès sont essentielles et à modéliser également pour mieux connaître les éléments de décision à l’avenir.</p> <p>Il faut croire qu’en France, nous avons du mal à anticiper que nos seniors puissent être des victimes en situation de catastrophe sanitaire. La canicule de 2003 constitue un très bon exemple. Le chiffre initial de 11 000 décès a été corrigé à 15 000 quelques mois plus tard puis à 19 500 quatre ans plus tard. Quand on considère le petit nombre de jours pendant lesquels cet événement s’est déroulé, c’est édifiant. Il est socialement admis qu’une personne très âgée décède en hiver à la suite d’une infection compliquée. Pour autant, je pense qu’il est inacceptable de laisser mourir des gens pour des causes évitables, parce qu’ils sont seuls en août et qu’ils oublient de boire. Depuis, une surveillance s’est mise place dans les mairies. Mais aujourd’hui à nouveau, les personnes âgées dans les Ehpad paient un lourd tribut, elles représentent près de la moitié des décès causés par le Covid-19 et identifiés.<br /> &nbsp;</p> <h3>La recherche scientifique en Afrique</h3> <p><strong>Que dire de la polémique</strong><span class="annotation"><a href="https://www.youtube.com/watch?v=GKajchR7Gg8&amp;feature=youtu.be&amp;app=desktop" target="_blank">https://www.youtube.com/watch?v=GKajchR7Gg8&amp;feature=youtu.be&amp;app=desktop</a></span><strong>sur les essais cliniques conduits en Afrique suite aux propos de Jean-Paul Mira et Camille Locht le 2 avril 2020 ?</strong></p> <p>Des personnes ont été blessées et les auteurs des propos se sont excusés. Il n’y a donc plus rien à dire concernant cette conversation médiatique très maladroite, la nature réelle des propos ou encore l’intention des auteurs. En revanche, la question de la recherche scientifique en Afrique est une réalité que nous connaissons bien à Epicentre et il me paraît important d’en parler pour préciser ce dont il s’agit.</p> <p><strong>Justement, quel est l’état de la recherche en Afrique ?&nbsp;</strong></p> <p>Il y a en Afrique un nombre considérable de chercheurs, africains et étrangers, de formations scientifiques et de centres de recherche d’excellence, dont le Kenyan Medical Research Institute (KEMRI) à Nairobi, le Center for Vaccine Development à Bamako, le Uganda Virus Recherche Institute à Entebbe, le Centre de recherche médicale et sanitaire à Niamey. Le contexte a énormément évolué. Dans son plan stratégique 2016-2021, le KEMRI affirme, par exemple, sa volonté de réaliser des études vaccinales de phase 1, c’est-à-dire de réaliser les premiers essais chez l’homme et ne pas dépendre de la lenteur de certaines recherches faites au Nord. Il faut regarder ce que font ces chercheurs et ce qu’ils publient dans des journaux scientifiques de haut niveau pour se rendre compte qu’on fait de la recherche de qualité en Afrique. Enfin, les essais cliniques pour démontrer l’efficacité d’un traitement ou d’un vaccin sont évidemment conduits avec les mêmes standards éthiques et scientifiques qu’au Nord. Des comités d’éthique sont sollicités en amont de chaque étude. Bien sûr qu’il peut exister des études mal fagotées, souvent sous influence d’un industriel, qui sont légères d’un point de vue méthodologique et non essentielles. Mais il s’agit d’un problème global, qui n’a rien de spécifique à l’Afrique.&nbsp;</p> <p><strong>Y a-t-il assez d’études conduites sur le continent africain ?</strong></p> <p>Proportionnellement au reste du monde, il y a beaucoup moins d’essais en Afrique car beaucoup de vaccins et de médicaments ne sont pas développés pour répondre aux priorités de santé des pays du Sud ni à leurs conditions d’exercice de la médecine. Dans une tribune publiée le 8 avril, intitulée « Non, l’Afrique n’est pas, ni de près ni de loin, la cible privilégiée des essais cliniques », le chercheur camerounais Fred Eboko affirmait qu’il y a trop peu d’essais cliniques conduits en Afrique et que « si les Africains sont des cobayes alors ce sont les moins cobayes de tous ». Afin d’accélérer la recherche sur le Covid-19 dans les pays aux systèmes de santé fragiles et aux ressources limitées, notamment en Afrique, une coalition à laquelle Epicentre a adhéré a été créée au début du mois d’avril.<span class="annotation"><a href="https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)30798-4/fulltext" target="_blank">https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)30798-4/fulltext</a></span></p> <p><strong>Pourquoi est-il important de faire des essais spécifiques pour l’Afrique ?</strong><br /> &nbsp;<br /> Les études qui ne sont pas réalisées en Afrique ne peuvent pas être réalisées ailleurs dans les mêmes conditions. En effet, les études cliniques conduites en Europe ne permettent pas de tester les mêmes profils immunologiques et démographiques (notamment l’âge) que ceux de la population africaine. Par ailleurs, les vaccins et médicaments testés ne seront pas nécessairement disponibles ou facilement accessibles en Afrique. Il est nécessaire de faire des essais en rapport avec l’environnement médical, sociologique et démographique dans lequel le vaccin ou le médicament sera prescrit. En d’autres termes, les essais réalisés en Europe ne sont pas toujours adaptés au contexte africain.</p> <p><strong>Des exemples ?</strong></p> <p>L’étude d’Epicentre au Niger, en partenariat avec le Ministère de la Santé, a permis de faire reconnaître par l’OMS l’utilité d’un vaccin contre le rotavirus (première cause de décès par diarrhées chez le jeune enfant) spécifiquement adapté au contexte de l’Afrique sub-saharienne car ne nécessitant pas de chaîne de froid. Les fabricants du Nord des vaccins déjà existants n’avaient pas pris en compte cette contrainte logistique pourtant considérable.</p> <p>Autre exemple de contraintes liées cette fois au système de soins lui-même : les anticorps monoclonaux qui sont testés aujourd’hui au Nord dans le traitement du Covid-19 nécessitent d’avoir des capacités techniques de prise en charge qui, bien souvent, ne sont pas présentes dans les contextes africains. Par conséquent, s’il n’y a pas d’essai clinique en Afrique pour ce type de médicaments, il n’y aura pas d’utilisation possible de ces traitements à large échelle.&nbsp;</p> <p>Enfin, les contraintes épidémiologiques ne sont pas les mêmes : à Epicentre nous cherchons à conduire, avec plusieurs groupes de recherche africains, une étude permettant d’inclure dans le calendrier vaccinal un vaccin actif contre l’ensemble des souches de la bactérie responsable d’épidémies de méningite.<span class="annotation">Il existe actuellement un vaccin uniquement contre la souche A du méningocoque.</span>Si les études nécessaires ne sont pas conduites en Afrique, elles ne le seront nulle part ailleurs car cette priorité n’intéresse pas les pays du Nord, beaucoup moins touchés par ces souches de la maladie.</p> <p><strong>Pour conclure…</strong></p> <p>A partir de ces trois exemples : soit nous restons sur un statu quo et nous prions pour que, par chance, les nouveautés médicales correspondent aux spécificités africaines ; soit à partir d’études bien menées nous contribuons à mettre en lumière les limites du paradigme actuel de la recherche et du développement pharmaceutique. La pandémie de Covid est une nouvelle opportunité d’interpeller les dirigeants. Il me semble que certains l’ont compris, comme en témoignent les engagements pris sous l’égide de l’OMS sur un accès universel aux tests diagnostiques, vaccins et traitements. C’est aux actes qu’on jugera. &nbsp;<br /> &nbsp;</p> <p style="margin:0cm 0cm 10pt">&nbsp;</p> </div> <div class="height-computed field field--name-field-related-content field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field__label">Publications associées</div> <div class="field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8562" role="article" about="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-05/Niger-2018--0258_0.jpg?h=7fca5932&amp;itok=xCWM5-Go" width="450" height="300" alt="Niger-2018" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Eric Bouvet</div> </article> </div> <a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8562&amp;2=reading_list" token="yY3W_9HLSBBEyBcKBtMgMbjS3bOi0wem-XkGsUgVCog"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" hreflang="fr">Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 2</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-05-11T12:00:00Z" class="datetime">11/05/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/emmanuel-baron" hreflang="fr">Emmanuel Baron</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/elba-rahmouni" hreflang="fr">Elba Rahmouni</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Situation de crise, stratégies de réponses, hydroxychloroquine, épidémiologie d’intervention, état de la recherche scientifique en Afrique : un entretien en deux parties avec Emmanuel Baron, directeur d’Epicentre le centre de recherche et d’épidémiologie de Médecins Sans Frontières, réalisé par Elba Rahmouni.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" rel="tag" title="Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 2" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 2</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8495" role="article" about="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19-partie-2" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-05/MSF314450%28High%29.jpg?h=c1c6b463&amp;itok=lQtlJVwk" width="450" height="300" alt="MSF intervention in care homes" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Olmo Calvo/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19-partie-2" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8495&amp;2=reading_list" token="w87ZJFnWS1ZCuR-BAqI0OMEg143k_JIeUJso9EB9b-Q"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19-partie-2" hreflang="fr">Conseils de lecture sur le Covid-19 - Partie 2 </a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-05-04T12:00:00Z" class="datetime">04/05/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/michael-neuman" hreflang="fr">Michaël Neuman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Trois semaines après la publication de nos premiers conseils de lecture sur le Covid-19, les articles journalistiques et scientifiques autour de l'épidémie sont encore très nombreux. Pour vous aider à faire le tri et pour vous tenir au courant des évolutions des connaissances au sujet du virus, des débats et controverses qui marquent les différentes stratégies de réponses, nous avons dressé une seconde liste de lecture abordant différents thèmes, toujours en anglais et en français.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19-partie-2" rel="tag" title="Conseils de lecture sur le Covid-19 - Partie 2 " hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Conseils de lecture sur le Covid-19 - Partie 2 </span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8573" role="article" about="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/je-napplaudis-pas-20-heures" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-05/MSF314444%28High%29_0.jpg?h=7fca5932&amp;itok=JxaisQ9t" width="450" height="300" alt="MSF intervention in care homes" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Olmo Calvo/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/je-napplaudis-pas-20-heures" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8573&amp;2=reading_list" token="e0TH_Ka_FrtZrN3o6d9fsAYsH0zsiLlkH6befl0dqIY"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/je-napplaudis-pas-20-heures" hreflang="fr">Je n’applaudis pas à 20 heures</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-05-10T12:00:00Z" class="datetime">10/05/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/jean-herve-bradol" hreflang="fr">Jean-Hervé Bradol</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Les EHPAD sont les grands oubliés de la réponse à l'épidémie. Pour les personnels, la consigne était claire: continuer à travailler et à offrir une alternative à une hospitalisation. Peu importe les conditions. Pour les pensionnaires, mourir seuls, et sans traitement pour apaiser ses souffrances. </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/je-napplaudis-pas-20-heures" rel="tag" title="Je n’applaudis pas à 20 heures" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Je n’applaudis pas à 20 heures</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> <section class="field field--name-comment field--type-comment field--label-above comment-wrapper"> <h2 class="title comment-form__title">Ajouter un commentaire</h2> <drupal-render-placeholder callback="comment.lazy_builders:renderForm" arguments="0=node&amp;1=8562&amp;2=comment&amp;3=comment" token="ZZ-NKM4745XfnLQ7_ZFasZt35Jy6Ep5F-t1jem6DFCo"></drupal-render-placeholder> </section> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8562&amp;2=reading_list" token="yY3W_9HLSBBEyBcKBtMgMbjS3bOi0wem-XkGsUgVCog"></drupal-render-placeholder><div class="citation-container"> <div class="field--name-field-citation"> <p> <span>Pour citer ce contenu :</span> <br> Emmanuel Baron, Elba Rahmouni, Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 2, 11 mai 2020, URL : <a href="https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2">https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2</a> </p> </div> </div> <div class="contribution-container"> <div class="field--name-field-contribution"> <p> <span>Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article,</span> vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site. </p> <a href="/fr/contribuer?to=8562" class="button">Contribuer</a> </div> </div> <span class="field field--name-title field--type-string field--label-above">Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 2</span> Mon, 11 May 2020 11:00:35 +0000 elba.msf 8562 at https://www.msf-crash.org Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 1 https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-1 <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-inline clearfix"> <div class="field__label">Date de publication</div> <div class="field__item"><time datetime="2020-05-11T12:00:00Z" class="datetime">11/05/2020</time> </div> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><span lang="" about="/fr/user/125" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">elba.msf</span></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">lun, 05/11/2020 - 11:49</span> <div class="field field--name-field-tags field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/coronavirus" hreflang="fr">Coronavirus</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/epidemies" hreflang="fr">épidémies</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/mesures-sanitaires" hreflang="fr">mesures sanitaires</a></div> </div> <details class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper"> <summary role="button" aria-expanded="false" aria-pressed="false">Emmanuel Baron &amp; Elba Rahmouni</summary><div class="details-wrapper"> <div class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="3283" role="article" about="/index.php/fr/emmanuel-baron" class="node node--type-person node--view-mode-embed"> <div class="node__content"> <div class="group-person-profil"> <div class="group-person-image-profil"> </div> <div class="group-person-content"> <div class="group-person-firstname-lastname"> <div class="field field--name-field-firstname field--type-string field--label-hidden field__item">Emmanuel</div> <div class="field field--name-field-lastname field--type-string field--label-hidden field__item">Baron</div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Médecin généraliste diplômé de l’Université de Nantes, Emmanuel Baron s’est engagé avec Médecins Sans Frontières de nombreuses années sur le terrain et au siège. Formé à l’épidémiologie à Londres, il a rejoint Epicentre comme directeur en 2008.</p> </div> <div class="same-author-link"><a href="/index.php/fr/emmanuel-baron" class="button">Du même auteur</a> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="5258" role="article" about="/index.php/fr/elba-rahmouni" class="node node--type-person node--view-mode-embed"> <div class="node__content"> <div class="group-person-profil"> <div class="group-person-image-profil"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/profile_image/public/2020-06/IMG_0562%20OK.jpg?itok=EI3BSai1" width="180" height="230" alt="Elba Rahmouni" typeof="foaf:Image" class="image-style-profile-image" /> </div> </div> <div class="group-person-content"> <div class="group-person-firstname-lastname"> <div class="field field--name-field-firstname field--type-string field--label-hidden field__item">Elba</div> <div class="field field--name-field-lastname field--type-string field--label-hidden field__item">Rahmouni</div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p><span><span>Chargée de diffusion&nbsp;au CRASH depuis avril 2018, Elba est diplômée d’un master recherche en histoire de la philosophie classique et d’un master professionnel en conseil éditorial et gestion des connaissances numériques. Lors de ses études, elle a travaillé sur des questions de philosophie morale et s’est intéressée notamment à la nécessité pratique et à l’interdiction morale, juridique et politique du mensonge chez Kant. &nbsp;</span></span></p> </div> <div class="same-author-link"><a href="/index.php/fr/elba-rahmouni" class="button">Du même auteur</a> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> </details> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-body field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p><em>Situation de crise, stratégies de réponses, hydroxychloroquine, épidémiologie d’intervention, état de la recherche scientifique en Afrique : un entretien en deux parties avec Emmanuel Baron, directeur d’Epicentre le centre de recherche et d’épidémiologie de Médecins Sans Frontières, réalisé par Elba Rahmouni.</em></p> <p>La seconde partie de l'entretien est disponible <a href="https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" target="_blank">ici</a>.<br /> &nbsp;</p> <h3>Une situation de crise et des stratégies de réponse</h3> <p>Avant de commencer cet entretien, je voudrais apporter une précision d’ordre méthodologique afin &nbsp;d’éviter tout malentendu. Nous avons affaire à un événement inconnu et proprement hors normes par son intensité et son échelle planétaire. A ce stade de la pandémie, l’analyse critique est nécessaire, ne serait-ce que pour rectifier les stratégies de lutte en cours lorsqu’elles sont déficientes. Toutefois, il faut se garder de ce que j’appelle "la critique facile", faite de reconstructions a posteriori ou de croyances, alors que nous savons les incertitudes nombreuses qui persistent autour du Covid-19. Dans cette interview, j’entends partager certaines réflexions qui s’appuient sur mon expérience au sein de Médecins Sans Frontières et d’Epicentre, plutôt que de juger l’action des gouvernements qui ont à gérer l’épidémie dans toutes ses composantes et au niveau national.<br /> <br /> Cela étant dit, en France, les gouvernements successifs ont fait des choix qui n’ont pas pris en compte la possibilité de survenue de ce genre de situation. Le stock de masques, l’évolution de l’hôpital public au sein de l’appareil sanitaire, l’importance de la prévention, l’environnement de la recherche et du développement des médicaments et des vaccins, etc. témoignent d’une déficience structurelle dont les effets se sont faits rapidement ressentir. Quand l’épidémie est arrivée, le corps médical, le corps politique et le corps social n’ont pas considéré la situation avec attention. En cela, nous n’étions également pas prêts "dans les esprits". Ce qui est propre à toute catastrophe.&nbsp;</p> <p><strong>Quelle est actuellement la situation sanitaire française ?</strong><br /> <br /> Nous avons atteint, en France, près de 7 000 personnes en réanimation alors que les capacités standard&nbsp;sont dans notre pays autour de 5 000, toutes causes confondues (les grippes sévères, les polytraumatisés, les chocs septiques, les problèmes neurologiques, etc.). Les personnels des hôpitaux se sont mobilisés et ont montré une grande capacité d’adaptation. Par le confinement de la population, les autorités ont cherché à fermer le robinet du flux des patients. Mais elles l’ont fait au détriment d’autres composantes (telles que les conséquences sanitaires et sociales du confinement) et elles ont mis de côté la part extrahospitalière de la réponse. Beaucoup de corps de métier n’ont ainsi pas eu les moyens de se protéger, y compris les médecins de ville, et la situation a été tragique dans les Ehpad.<span class="annotation">Voir l'article de Jean-Hervé Bradol à ce sujet :&nbsp;<a href="https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/je-napplaudis-pas-20-heures" target="_blank">https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/je-napplaudis-pas-20-heures</a></span>Tout s’est passé comme si on avait d’abord répondu à un afflux de cas plutôt que de répondre à une épidémie dans ses diverses composantes.<br /> <br /> Au sujet du confinement, je voudrais dire que les personnes confinées ont été des acteurs de la réponse au même titre que les soignants, les livreurs, les éboueurs, les caissiers, etc. Soulignons que la situation a été terriblement difficile et l’effort quotidien immense. Je pense, par exemple, aux parents d’enfants difficiles, aux enfants de parents difficiles. Et, plus généralement, à toutes les vulnérabilités et violences intrafamiliales. &nbsp;&nbsp;</p> <p><strong>Que penser de l’alternative « immunité collective versus confinement » ?</strong><br /> <br /> Par définition, le confinement ne favorise pas le développement d’une immunité collective puisqu’il vise à réduire le nombre de cas. L’acquisition d’une immunité collective est un objectif incertain car les immunologistes manquent encore de recul pour estimer la nature et la durée d’une éventuelle protection individuelle.&nbsp;</p> <p><strong>Si l’épidémie revient à son niveau de début mars, le président va-t-il prendre à nouveau la décision de confiner la population ?&nbsp;</strong><br /> <br /> Notons, tout d’abord, qu’il s’agirait d’une situation "désespérante", où n’auraient pas fonctionné les gestes barrières tels que le lavage fréquent des mains, le port du masque, la limitation des transports, l’interdiction des grands rassemblements ainsi que les stratégies de suivi et d’isolement des cas.&nbsp;<br /> <br /> Plus qu’une question médicale (décider qui soigner et comment), il s’agit d’un choix de société. Le confinement est une stratégie de distanciation sociale extrême. Si elle est mécaniquement efficace pour faire baisser la transmission du virus, son coût social et économique est immense. Or, les autorités ont omis de communiquer, en France, sur l’ensemble des conséquences économiques et sociales de la décision prise de confiner. Cela a été assumé par le « quoi qu’il en coûte » du chef de l’Etat, lors de son allocution du jeudi 12 mars 2020. Cela peut s’expliquer par l’urgence de la situation. Néanmoins, aujourd’hui, alors que beaucoup de questions et d’éléments de réponses ont émergé sur les conséquences d’une telle mesure, il devrait être possible d’avoir un véritable débat public à ce sujet.&nbsp;</p> <p><strong>Quels sont les différents types de tests ?</strong><br /> <br /> On distingue deux types de tests : le test de diagnostic par PCR qui dit si une personne est infectée. Même lorsqu’ils sont bien réalisés, les tests PCR ont 70 à 80% de sensibilité, c’est-à-dire qu’il y a 20 à 30% de faux négatifs. L’autre type de test est le test sérologique qui permet de savoir si une personne a été infectée et a produit des anticorps.&nbsp;</p> <p>Dans le cadre d’études épidémiologiques, le test sérologique a un intérêt pour connaître le niveau d’infection dans la population. Il pourrait par exemple, au niveau collectif, permettre de connaître la part d’infections peu ou pas symptomatiques et, au niveau individuel, permettre d’autoriser les personnes déjà infectées à circuler plus librement, en s’appuyant sur l’hypothèse qu’elles ont développé une immunité au moins temporaire contre le virus.&nbsp;</p> <p><strong>Le gouvernement français a-t-il tardé à utiliser les tests de diagnostic ?</strong><br /> <br /> En France, nous étions dans l’incapacité de réaliser des tests à large échelle. Sur ce point, le gouvernement a manqué de clarté et a dû orienter sa réponse en conséquence.<br /> <br /> Ceci étant, en début d’entretien, je parlais de reconstruction a posteriori. Il ne faudrait pas oublier que jusqu’au 25 février, personne n’avait conscience que le virus circulait en dehors des clusters identifiés ; j’ai du mal à croire que nous aurions tous été d’accord pour nous présenter chez le médecin et réaliser un test diagnostique devant un banal syndrome infectieux, forme la plus fréquente de la maladie.&nbsp;</p> <p><strong>Quelle place occupent actuellement les tests de diagnostic dans la réponse ?</strong><br /> <br /> Aujourd’hui, pour réduire la transmission et la circulation du virus, le gouvernement tente une nouvelle stratégie dont les tests forment la pierre angulaire. L’objectif est de tester les cas suspects pour ensuite les isoler, possiblement dans des hôtels. A cette occasion on pourra informer les patients et leurs proches, informer et suivre les contacts. C’est aussi un moyen d'entrer en contact avec les patients et pas seulement dans une optique médicale. Cette approche, qui n’a pu être mise en place au début de l’épidémie par manque de savoir-faire et de moyens, est un pilier de la réponse habituelle de MSF en situation d’épidémie. Il serait logique que notre organisation s’y associe dans la continuité de son intervention en France. &nbsp;</p> <p><strong>Que penser d’une politique de tests à large échelle ?</strong><br /> <br /> Je ne comprends pas bien en quoi consisterait cette politique. Vouloir prescrire des tests de diagnostic à large échelle sans en dire beaucoup plus, ça n’a pas vraiment de sens. En médecine, il n’y a pas d’examen "pour voir mais sans agir". En d’autres termes, un test diagnostique doit être réalisé pour une bonne raison. Au-delà de la capacité des Etats à réaliser ces tests à grande échelle, se pose la question de savoir qui tester. A-t-on besoin de tester les patients pour les prendre en charge ?<span class="annotation">Comme le montre notre expérience chez MSF en situation d’épidémie, ne pas confirmer un cas suspect est la règle et cela ne change pas nécessairement les décisions prises. Les soignants ne veulent pas perdre de temps avant d’orienter ou de traiter. Dans les épidémies saisonnières de grippe en France, les médecins posent le diagnostic de grippe sans confirmation ; l’admission hospitalière se décide ensuite sur des critères de sévérité de la maladie et non sur le seul diagnostic.</span>Pouvons-nous tester toutes les personnes ayant été en contact avec un malade ? Ayant à l’esprit que certaines malades sont asymptomatiques, est-il réalisable de tester, à répétition, les personnes qui, de par leur métier, sont amener à côtoyer beaucoup de personnes ? Nous pouvons, par ailleurs, espérer que ces personnes se protégeront mieux que les autres et donc seront moins susceptibles d’être contaminées ou de contaminer. Les tests de diagnostic me paraissent utiles dans la mesure où ils s’accompagnent d’une volonté de proposer (et non d’imposer) aux personnes la possibilité de s’isoler dans des centres ou dans des hôtels.<br /> <br /> Pour répondre à ces questions de stratégie, autant de tests que sur les priorités à opérer en matière de prévention et de précautions, et conduire une politique qui soit une réponse proportionnée, il faudrait aussi savoir comment les personnes infectées l’ont été. Qui devient malade aujourd’hui en France, où et comment ? Qui n’est pas bien protégé et pourquoi ? Je suis étonné que ces questions n’aient toujours pas de réponse. &nbsp;</p> <p><strong>Où en sommes-nous de la recherche sur les vaccins ?</strong><br /> <br /> Schématiquement, nous pouvons dire que le diagnostic c’est pour aujourd’hui, le traitement pour demain et la vaccination pour après-demain (environ 18 mois). Et pourtant, dans cette épidémie, les scientifiques battent des records de vitesse de développement, notamment sur les vaccins à l’étude. L’OMS a encouragé les principaux chercheurs, industriels et bailleurs de fonds à conjuguer leurs efforts, ce qu’ils se sont engagés à faire. Le président américain a lancé l’« Operation Warp Speed » pour accélérer le développement de nouveaux vaccins. A ce stade, nul ne sait si ces pistes aboutiront. Et, s’il est probable qu’un jour nous aurons un vaccin, il est difficile de savoir quelle sera son efficacité. Mais sans doute que même avec un chiffre d’efficacité bas, il sera intéressant pour lutter contre la pandémie. L’enjeu sera alors industriel : il faudra, pour assurer l’accès des populations à ce vaccin, organiser la production de milliards de doses et organiser la distribution. L’un des autres aspects notables est la volonté affichée par des leaders politiques que ce vaccin devienne un bien mondial et non la propriété de tel ou tel groupe industriel. &nbsp;</p> <p><strong>Que dire de la polémique au sujet de l’hydroxychloroquine ?</strong><br /> <br /> Il y a eu, dans cette histoire, une perte de temps considérable et regrettable. Une perte de temps en Chine où les études produites n’ont pas été de qualité suffisante pour générer des résultats probants. Puis le Pr Raoult, qui a repéré les études chinoises, a continué à perdre du temps en ne produisant pas de résultats solides. Il aurait pu immédiatement monter une étude qui permette, selon les codes de son métier, d’arriver à des résultats sur lesquels la communauté scientifique puisse discuter. Il a fait ses premières interventions publiques début février, nous sommes actuellement début mai et nous n’avons toujours pas de réponse.&nbsp;<br /> <br /> Les méthodes du professeur Raoult ont été critiquées à la fois sur un plan éthique et scientifique. Pour montrer quelque chose qui soit tangible, faire preuve et convaincre, il faut adopter les méthodes qui constituent en quelque sorte l’état de l’art de notre profession. Ces exigences ne sont en rien choquantes ; elles existent dans tout métier. En médecine elles ont été développées pour protéger les citoyens contre la prescription hasardeuse de traitements inefficaces ou dangereux. Imaginez de quoi on accuserait un laboratoire pharmaceutique qui voudrait commercialiser un nouveau médicament en produisant les données aujourd’hui disponibles sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine concernant le Covid-19. Il est incompréhensible de refuser les standards de toute une profession puis de refuser toute discussion avec ses pairs. Seule reste alors la polémique.<br /> <br /> Je pense aussi que l’adhésion aux thèses du Pr Raoult exprime notre besoin d’être rassurés face aux incertitudes scientifiques et révèle notre difficulté à appréhender des questions complexes telles que la méthodologie des essais cliniques. &nbsp;</p> <p><strong>L’urgence ne justifie-t-elle pas de s’affranchir de certaines règles ?</strong><br /> <br /> Notre expérience chez MSF et Epicentre montre qu’il est tout à fait possible de réaliser des études dans des situations d’urgence autrement plus compliquées que celle de la France aujourd’hui. Les exemples en situation épidémique sont nombreux : traitement de la shigellose, vaccination contre le choléra, traitement de la méningite, de la maladie Ebola, de la dénutrition infantile. Nous n’avons pas transigé avec la qualité, sinon les résultats obtenus auraient été contestés à juste titre. A l’heure actuelle, plusieurs essais cliniques sont conduits dans le monde pour le traitement du Covid-19 ; ce qui montre, encore une fois, que conduire de telles études est possible.&nbsp;<br /> <br /> En attendant le résultat de celles-ci, il est possible de traiter selon un mode dit "compassionnel". Il s’agit de donner un médicament qui a montré un minimum d’effet aux patients pour lesquels plus rien n’est possible et qui donnent leur consentement. Mais dans le cas du Covid-19, la maladie n’a pas le caractère inéluctable d’un cancer en stade avancé. Par ailleurs, l’hydroxychloroquine, a fortiori associée à l’azithromycine, n’est pas dénuée d’effets indésirables cardiaques. Le rapport bénéfice/risque ne penche donc pas clairement en faveur de son emploi selon un mode compassionnel, ou alors vraiment à un stade très avancé de la maladie. Notons qu’au rang des promoteurs de l’hydroxychloroquine ne figure pas Sanofi, le laboratoire qui le commercialise.&nbsp;</p> <p><strong>Pourquoi un tel engouement de la part de certains ?</strong><br /> <br /> Il existe autour de ce médicament une grande part d’irrationnel qui dépasse largement la France. En Afrique, notamment au Sénégal et au Cameroun, des médecins ont été influencés par cette polémique. Il est tout à fait normal qu’il y ait parmi les populations des croyances irrationnelles. A titre individuel, chacun d’entre nous a des croyances plus ou moins établies. On a vu des gens se ruer récemment dans les pharmacies pour acheter des patches de nicotine après des résultats d’études préliminaires. Le problème, c’est quand on est irrationnel dans son propre cœur de métier. Je trouve les propos de Philippe Douste-Blazy<span class="annotation"><a href="http://www.leparisien.fr/societe/sante/chloroquine-ne-perdons-plus-de-temps-l-appel-de-personnalites-medicales-03-04-2020-8293677.php" target="_blank">http://www.leparisien.fr/societe/sante/chloroquine-ne-perdons-plus-de-temps-l-appel-de-personnalites-medicales-03-04-2020-8293677.php</a></span>, qui argumente que les travaux du Pr Raoult prouvent l’efficacité de l’hydroxychloroquine, d’une légèreté stupéfiante pour un médecin qui, d’une part, a été ministre de la Santé et qui, d’autre part, a été à la tête d’Unitaid, une agence de financement qui entend faciliter l’accès aux médicaments conçus selon des règles et d’après des études reconnues.&nbsp;</p> <p><a href="https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" target="_blank">Lire la suite de l'entretien...</a></p> </div> <div class="height-computed field field--name-field-related-content field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field__label">Publications associées</div> <div class="field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8562" role="article" about="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-05/Niger-2018--0258_0.jpg?h=7fca5932&amp;itok=xCWM5-Go" width="450" height="300" alt="Niger-2018" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Eric Bouvet</div> </article> </div> <a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8562&amp;2=reading_list" token="yY3W_9HLSBBEyBcKBtMgMbjS3bOi0wem-XkGsUgVCog"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" hreflang="fr">Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 2</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-05-11T12:00:00Z" class="datetime">11/05/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/emmanuel-baron" hreflang="fr">Emmanuel Baron</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/elba-rahmouni" hreflang="fr">Elba Rahmouni</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Situation de crise, stratégies de réponses, hydroxychloroquine, épidémiologie d’intervention, état de la recherche scientifique en Afrique : un entretien en deux parties avec Emmanuel Baron, directeur d’Epicentre le centre de recherche et d’épidémiologie de Médecins Sans Frontières, réalisé par Elba Rahmouni.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" rel="tag" title="Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 2" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 2</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8412" role="article" about="/index.php/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF313494%28High%29.JPG?h=7fca5932&amp;itok=f2baPzpj" width="450" height="300" alt="MSF IPC outreach mobile teams in Poincaré, Brussels" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Kristof Vadino/MSF</div> </article> </div> <a href="/index.php/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8412&amp;2=reading_list" token="VvwhQnjSUxtg1AsOUdTj9ph5VbxLNy1o3B075N2F1aA"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/index.php/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19" hreflang="fr">Conseils de lecture sur le Covid-19</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-14T12:00:00Z" class="datetime">14/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/index.php/fr/michael-neuman" hreflang="fr">Michaël Neuman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>L’épidémie de Covid-19 a entrainé chez certains des habitudes de lecteur frénétique. Pour les autres, l’équipe du Crash a sélectionné une vingtaine de publications, en langue française et anglaise, dont nous avons trouvé la consultation utile ces dernières semaines. Vous y trouverez des reportages, des articles de vulgarisations scientifiques, des articles de journaux scientifiques, des tribunes ainsi que des contributions issues des sciences sociales. L’apparition récente du virus et de la maladie nécessitera bien sûr une remise à jour très fréquente des savoirs acquis et des réflexions qui leur sont liés.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/index.php/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19" rel="tag" title="Conseils de lecture sur le Covid-19" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Conseils de lecture sur le Covid-19</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8573" role="article" about="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/je-napplaudis-pas-20-heures" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-05/MSF314444%28High%29_0.jpg?h=7fca5932&amp;itok=JxaisQ9t" width="450" height="300" alt="MSF intervention in care homes" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Olmo Calvo/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/je-napplaudis-pas-20-heures" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8573&amp;2=reading_list" token="e0TH_Ka_FrtZrN3o6d9fsAYsH0zsiLlkH6befl0dqIY"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/je-napplaudis-pas-20-heures" hreflang="fr">Je n’applaudis pas à 20 heures</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-05-10T12:00:00Z" class="datetime">10/05/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/jean-herve-bradol" hreflang="fr">Jean-Hervé Bradol</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Les EHPAD sont les grands oubliés de la réponse à l'épidémie. Pour les personnels, la consigne était claire: continuer à travailler et à offrir une alternative à une hospitalisation. Peu importe les conditions. Pour les pensionnaires, mourir seuls, et sans traitement pour apaiser ses souffrances. </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/je-napplaudis-pas-20-heures" rel="tag" title="Je n’applaudis pas à 20 heures" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Je n’applaudis pas à 20 heures</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> <section class="field field--name-comment field--type-comment field--label-above comment-wrapper"> <h2 class="title comment-form__title">Ajouter un commentaire</h2> <drupal-render-placeholder callback="comment.lazy_builders:renderForm" arguments="0=node&amp;1=8561&amp;2=comment&amp;3=comment" token="WhrA8dMf9k5PEvwXrvY8Gd7OYFSl3uOHAH5fX46QEtw"></drupal-render-placeholder> </section> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8561&amp;2=reading_list" token="4B2b-wXKq203gNh98Sksrs7F1xJwPHAvNp3UUkrXQbI"></drupal-render-placeholder><div class="citation-container"> <div class="field--name-field-citation"> <p> <span>Pour citer ce contenu :</span> <br> Emmanuel Baron, Elba Rahmouni, Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 1, 11 mai 2020, URL : <a href="https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-1">https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-1</a> </p> </div> </div> <div class="contribution-container"> <div class="field--name-field-contribution"> <p> <span>Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article,</span> vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site. </p> <a href="/fr/contribuer?to=8561" class="button">Contribuer</a> </div> </div> <span class="field field--name-title field--type-string field--label-above">Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 1</span> Mon, 11 May 2020 09:49:18 +0000 elba.msf 8561 at https://www.msf-crash.org Je n’applaudis pas à 20 heures https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/je-napplaudis-pas-20-heures <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-inline clearfix"> <div class="field__label">Date de publication</div> <div class="field__item"><time datetime="2020-05-10T12:00:00Z" class="datetime">10/05/2020</time> </div> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><span lang="" about="/fr/user/125" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">elba.msf</span></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">lun, 05/11/2020 - 14:26</span> <div class="field field--name-field-tags field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/coronavirus" hreflang="fr">Coronavirus</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/mesures-sanitaires" hreflang="fr">mesures sanitaires</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/sante-communautaire" hreflang="fr">santé communautaire</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/epidemies" hreflang="fr">épidémies</a></div> </div> <details class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper"> <summary role="button" aria-expanded="false" aria-pressed="false">Jean-Hervé Bradol</summary><div class="details-wrapper"> <div class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="3222" role="article" about="/fr/jean-herve-bradol" class="node node--type-person node--view-mode-embed"> <div class="node__content"> <div class="group-person-profil"> <div class="group-person-image-profil"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/profile_image/public/2017-04/DSCF4265.jpg?itok=AmXSIDIp" width="180" height="230" alt="Jean-Hervé Bradol" typeof="foaf:Image" class="image-style-profile-image" /> </div> </div> <div class="group-person-content"> <div class="group-person-firstname-lastname"> <div class="field field--name-field-firstname field--type-string field--label-hidden field__item">Jean-Hervé</div> <div class="field field--name-field-lastname field--type-string field--label-hidden field__item">Bradol</div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Médecin, diplômé de Médecine tropicale, de Médecine d'urgence et d'épidémiologie médicale. Il est parti pour la première fois en mission avec Médecins sans Frontières en 1989, entreprenant des missions longues en Ouganda, Somalie et Thaïlande. En 1994, il est entré au siège parisien comme responsable de programmes. Entre 1996 et 2000, il a été directeur de la communication, puis directeur des opérations. De mai 2000 à juin 2008, il a été président de la section française de Médecins sans Frontières. De 2000 à 2008, il a été membre du conseil d'administration de MSF USA et de MSF International. Il est l'auteur de plusieurs publications, dont "Innovations médicales en situations humanitaires" (L'Harmattan, 2009) et "Génocide et crimes de masse. L'expérience rwandaise de MSF 1982-1997" (CNRS Editions, 2016).</p> </div> <div class="same-author-link"><a href="/fr/jean-herve-bradol" class="button">Du même auteur</a> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> </details> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-body field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Article initialement paru sur <a href="https://blogs.mediapart.fr/jean-herve-bradol/blog/100520/je-n-applaudis-pas-20-heures" target="_blank">Mediapart</a>&nbsp;le 10 mai 2020.</p> <p><em>Les EHPAD sont les grands oubliés de la réponse à l'épidémie. Pour les personnels, la consigne était claire: continuer à travailler et à offrir une alternative à une hospitalisation. Peu importe les conditions. Pour les pensionnaires, mourir&nbsp;seuls, et sans traitement pour apaiser ses souffrances.&nbsp;</em></p> <p>Fin mars début avril, nous avons été quelques-uns parmi les membres de Médecins Sans Frontières à nous inquiéter de l’interdiction des visites dans les Établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Le ministre de la Santé a ensuite demandé aux résidents de ne plus sortir de leur chambre. Il fallait faire en sorte que le Covid-19 ne leur soit pas transmis par des proches en visite ou d’autres résidents. Or, notre expérience des catastrophes, épidémies incluses, nous a montré que les populations qui vivent dans des institutions fermées (orphelinats, prisons, camps de réfugiés, services de soins de santé mentale,&nbsp;centres de détentions de personnes migrantes, centres de détention juvénile…) sont celles où les situations sont les plus sévères en cas d’épidémies. Ces personnes qu’on prétend isoler du reste du monde pour leur bien ou pour celui de la société sont promises à des états pathologiques plus sévères voire à la mort dans des proportions bien plus grandes que les personnes libres de leurs mouvements. En regard de notre expérience, ces situations ne peuvent être améliorées sans une ouverture protégée mais surtout beaucoup plus large vers le monde extérieur, en autorisant les visites de personnes venues de l’extérieur comme les sorties de certains pensionnaires.</p> <p>A cette même période, l’une de nos collègues médecin de MSF était également membre de la cellule de crise Covid-19 du centre hospitalier universitaire Henri Mondor à Créteil, dans le Val de Marne. Lors d’une réunion, le Doyen de la faculté de médecine de Paris XIII avait exprimé sa préoccupation pour le sort des personnes âgées dans ce contexte épidémique, notamment celles hébergées en institutions. Une petite unité Covid-19 gériatrie dirigée par une post-doctorante en gériatrie et composée d’un médecin du Samu et d’étudiants en médecine a ainsi été créée dans le but de prendre contact avec les 70 Ehpad du département.</p> <p>Suite à la médiation de notre collègue de MSF, deux infirmières et deux médecins<span class="annotation">L'auteur de ce texte inclus.</span>de notre association se sont proposés pour rendre visite aux Ehpad qui le souhaiteraient. Les objectifs étaient d’exprimer notre solidarité à des collègues confrontés à une situation de crise, faire le point sur les cas et les morts enregistrées, recenser les ressources humaines et matérielles disponibles, transmettre de l’information médicale et scientifique au sujet de l’infection, expliquer les mesures de prévention des infections, examiner des patients et préparer des prescriptions anticipées en cas de dégradation d’un résident en dehors des heures de présence du personnel paramédical et médical.</p> <p>En coordination avec le Samu 94, un numéro de téléphone destiné à répondre à la demande de soins de gériatrie venue de l’extérieur du monde hospitalier a été ouvert par la cellule de crise. Outre l’amélioration des soins pour les personnes âgées, il était clair dès la première réunion que l’autre objectif de cette initiative était de préserver l’hôpital et le Samu d’un afflux de patients venus des Ehpad, tandis que les familles poussaient à l’hospitalisation de leurs proches en cas de détérioration de leur état de santé.</p> <p>Dès les premières visites d’Ehpad, début avril, nous avons compris que nous arrivions trop tard. De nombreux pensionnaires étaient déjà infectés et plusieurs décès liés au Covid-19 étaient survenus. En effet, si les résidents avaient été isolés, presque rien n’avait été prévu pour prévenir la transmission du virus au sein des personnels. Ces derniers nous voyaient arriver équipés de protections de la tête au pied. Alors qu’à ce moment-là, ils avaient peu accès à ces équipements.</p> <p>En réalité, il était tout simplement difficile à cette époque de se procurer des masques, du gel hydroalcoolique et des tenues. MSF n’était pas capable de nous en fournir. Nous-mêmes avions du matériel de protection grâce à la débrouillardise d’un de nos collègues. Ce dernier avait exercé comme médecin de ville jusqu’en mars avant de tomber lui-même malade et de fermer son cabinet pour éviter d’en faire un lieu de transmission. MSF a mis un terme à la collaboration avec ce confrère en nous expliquant que la collaboration avec un médecin libéral posait un problème de principe à une association médicale humanitaire qui ne pouvait concevoir de collaborer avec un confrère rémunéré en libéral. Cela nous privait d’une aide précieuse et illustre à quel point les associations peuvent parfois devenir plus rigides que les services de l’État.</p> <p>Pour les personnels en Ehpad, la consigne était claire : ils devaient continuer à travailler et à offrir une alternative à une hospitalisation devenue impossible faute de place pour les résidents en Ehpad. Peu importe les conditions : sans équipement de protection, sans formation spécifique, avec un faible encadrement par de trop rares infirmiers présents seulement dans la journée, avec un manque de soutien des médecins traitants ou coordonnateurs souvent malades. Les rares fois où les tests virologiques étaient accessibles, les directions d’établissement attendaient les résultats dans la crainte qu’un trop grand nombre de membres de leur personnel&nbsp;&nbsp;soit arrêté pour cause de maladie. Dans certains cas, les personnels testés positifs&nbsp;&nbsp;– avec ou sans signes cliniques mineurs – étaient encouragés à rester à leur poste, en dépit du risque pour eux-mêmes, leurs collègues et les résidents. En de telles circonstances, il résulte du confinement des pensionnaires une contamination des soignants par les résidents (et inversement), l’établissement se transformant en réacteur à produire du virus.&nbsp;</p> <p>Dans ces conditions, la promotion des mesures de prévention des infections paraissait futile. Nous insistions quand même sur les mesures que les soignants pouvaient prendre pour éviter d’infecter les membres de leurs foyers en revenant de leur travail. Nous savions que le manque de protection du personnel était un sujet sensible. Quand les dirigeants de MSF l’ont évoqué publiquement,<span class="annotation">Dépêche AFP du 17 avril 2020 </span>la directrice de l’hôpital Henri Mondor a mis un terme à notre partenariat et a congédié notre collègue MSF, membre de la cellule de crise de l’hôpital. L’action se poursuit aujourd’hui dans d’autres départements d’Ile de France.&nbsp;</p> <p><b>Des oubliés de la réponse à l'épidémie</b></p> <p>Face à la situation dans les Ehpad, il est difficile de ne pas ressentir un profond malaise quand les responsables politiques et les patron(ne)s des services hospitaliers universitaires nous disent que le confinement a permis d’éviter qu’un afflux trop important de patients dépasse les capacités d’accueil en service de réanimation, dont le nombre de lits avait été triplé. C’est bien le principal indicateur qui a été choisi pour le pilotage de la réponse à cette épidémie, comme nous le rappelle chaque jour en conférence de presse le Directeur général de la santé. Pour éviter que les cas graves ne deviennent trop nombreux et ne puissent être admis en réanimation, le gouvernement a pris une mesure radicale dont le coût dépasse un milliard par jour : le confinement général de la population à domicile afin de diminuer les contacts entre individus et le nombre de nouveaux cas.</p> <p>Les chefs des services hospitaliers de réanimation exprimaient, dans les médias, leur soutien à cette politique. Selon eux, elle leur évitait d’avoir à choisir quels malades n'allaient pas être admis en réanimation, faute de place, parmi un groupe de patients qui tous présentaient un tableau clinique justifiant l'admission dans ce type de service. Ils affirmaient avec fierté avoir remplis les lits en utilisant leurs critères habituels. Selon certains d’entre eux, agir différemment au cours de cette situation extraordinaire reviendrait à choisir qui va mourir et qui va vivre.</p> <p>Modifier ses critères d'allocation des moyens en situation de catastrophe, ce n’est pourtant pas s’accorder des prérogatives divines mais tout simplement se souvenir que les ressources médicales sont toujours limitées et que leur répartition est contextuelle. Quand les circonstances changent, les médecins doivent ajuster la distribution des moyens entre les différentes catégories de malades. Non pour dégrader leurs pratiques mais pour optimiser leurs résultats en fonction de ce que la situation nouvelle requiert.</p> <p>Ce raidissement d'une partie de l'élite hospitalo-universitaire affirmant ne pas vouloir modifier ces priorités est à l'origine d'une injustice catastrophique. Pour les pensionnaires des Ephad, l’accès aux ressources humaines et matérielles hospitalières a été réduit. Le problème n'est pas qu'ils n'aient pas eu accès à la ventilation mécanique quand ils n'arrivaient plus à respirer par eux-mêmes. En raison de leur grand âge et de leurs comorbidités, ce type de réanimation est trop souvent un échec doublé d’une épreuve douloureuse. Ce que la prise en charge de la population des Ephad requérait, hormis quelques exceptions, c’était de simples lits de médecine pour y recevoir de l’oxygène (avec les traitements associés) ou des soins palliatifs afin de rendre leur fin de vie la moins pénible possible. Mourir âgé et malade est une chose. Mourir seul sans traitement pour apaiser ses souffrances en est une autre. Seulement un quart des résidents décédés l’ont été à l’hôpital.<span class="annotation">Santé publique France (<a href="https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-7-mai-2020" target="_blank">bulletin du 7 mai</a>)</span> Aux personnels des Ephad et aux familles réclamant une hospitalisation, l’hôpital répondait qu’il n’avait plus de place et que de toute façon leur parent ou ami risquait de recevoir de l’oxygène allongé sur un brancard dans le couloir des urgences, traitement qu’il pourrait aussi bien recevoir plus confortablement installé dans la chambre de sa résidence. Or en réalité, ni médecins ni infirmiers ne sont présents le soir et la nuit dans ces établissements pour administrer et surveiller les traitements.</p> <p>Dans ces conditions, la moitié des 25&nbsp;661 décès dus au Covid-19 sont survenus au sein de la&nbsp;&nbsp;sous-population des résidents d’Ephad estimée à moins de 600 00 personnes<span class="annotation"><a href="https://www.insee.fr/fr/statistiques/3676717?sommaire=3696937" target="_blank">https://www.insee.fr/fr/statistiques/3676717?sommaire=3696937</a></span>: moins de 1 % de la population française et 50 % des décès<span class="annotation">Santé publique France (bulletin du 7 mai)</span>liés au Covid-19. Illustration d'un cruel oubli, la Direction générale de la santé a communiqué le nombre de morts en Ephad pour la première fois le 7 avril. L'enfermement dans ces institutions, censé protéger leurs pensionnaires, a surtout&nbsp;amplifié la catastrophe tout en la rendant peu visible.</p> </div> <div class="height-computed field field--name-field-related-content field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field__label">Publications associées</div> <div class="field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8393" role="article" about="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/le-triage" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF311752%28High%29%202.jpg?h=7fca5932&amp;itok=dtYVPK94" width="450" height="300" alt="COVID-19 Project in Mons, Belgium" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Pablo Garrigos/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/le-triage" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8393&amp;2=reading_list" token="3NLAvvSmA14a6cwc3x-Y_7IwSHZ1-_lSZU1013jfDJY"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/le-triage" hreflang="fr">Le triage</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-06T12:00:00Z" class="datetime">06/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/jean-herve-bradol" hreflang="fr">Jean-Hervé Bradol</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/elba-rahmouni" hreflang="fr">Elba Rahmouni</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Dans des circonstances exceptionnelles où la demande de soins déborde l’offre, comment décider par qui commencer ? Le triage est imposé par une demande exceptionnelle qui conduit à l'emploi d'une procédure particulière afin d’établir les priorités. Entretien de Jean-Hervé Bradol réalisé par Elba Rahmouni à partir de l’article « En situation de catastrophe : s’orienter, trier et agir » paru dans l’ouvrage <em>La médecine du tri. Histoire, éthique, anthropologie</em> sous la direction de Céline Lefève, Guillaume Lachenal et Vinh-Kim Nguyen.  </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/le-triage" rel="tag" title="Le triage" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Le triage</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8561" role="article" about="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-1" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-05/Niger-2018--0258.jpg?h=7fca5932&amp;itok=44xVcHKg" width="450" height="300" alt="Niger-2018" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Eric Bouvet</div> </article> </div> <a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-1" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8561&amp;2=reading_list" token="4B2b-wXKq203gNh98Sksrs7F1xJwPHAvNp3UUkrXQbI"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-1" hreflang="fr">Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 1</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-05-11T12:00:00Z" class="datetime">11/05/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/emmanuel-baron" hreflang="fr">Emmanuel Baron</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/elba-rahmouni" hreflang="fr">Elba Rahmouni</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Situation de crise, stratégies de réponses, hydroxychloroquine, épidémiologie d’intervention, état de la recherche scientifique en Afrique : un entretien en deux parties avec Emmanuel Baron, directeur d’Epicentre le centre de recherche et d’épidémiologie de Médecins Sans Frontières, réalisé par Elba Rahmouni.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-1" rel="tag" title="Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 1" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 1</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8562" role="article" about="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-05/Niger-2018--0258_0.jpg?h=7fca5932&amp;itok=xCWM5-Go" width="450" height="300" alt="Niger-2018" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Eric Bouvet</div> </article> </div> <a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8562&amp;2=reading_list" token="yY3W_9HLSBBEyBcKBtMgMbjS3bOi0wem-XkGsUgVCog"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" hreflang="fr">Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 2</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-05-11T12:00:00Z" class="datetime">11/05/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/emmanuel-baron" hreflang="fr">Emmanuel Baron</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/elba-rahmouni" hreflang="fr">Elba Rahmouni</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Situation de crise, stratégies de réponses, hydroxychloroquine, épidémiologie d’intervention, état de la recherche scientifique en Afrique : un entretien en deux parties avec Emmanuel Baron, directeur d’Epicentre le centre de recherche et d’épidémiologie de Médecins Sans Frontières, réalisé par Elba Rahmouni.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/un-regard-depidemiologiste-sur-la-crise-du-covid-19-partie-2" rel="tag" title="Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 2" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Un regard d’épidémiologiste sur la crise du Covid-19 Partie 2</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> <section class="field field--name-comment field--type-comment field--label-above comment-wrapper"> <h2 class="title comment-form__title">Ajouter un commentaire</h2> <drupal-render-placeholder callback="comment.lazy_builders:renderForm" arguments="0=node&amp;1=8573&amp;2=comment&amp;3=comment" token="Rt-pjRlCZ7GGcBkyeeJtsFH45oILgWm7xA-UezrJWU4"></drupal-render-placeholder> </section> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8573&amp;2=reading_list" token="e0TH_Ka_FrtZrN3o6d9fsAYsH0zsiLlkH6befl0dqIY"></drupal-render-placeholder><div class="citation-container"> <div class="field--name-field-citation"> <p> <span>Pour citer ce contenu :</span> <br> Jean-Hervé Bradol, Je n’applaudis pas à 20 heures, 10 mai 2020, URL : <a href="https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/je-napplaudis-pas-20-heures">https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/je-napplaudis-pas-20-heures</a> </p> </div> </div> <div class="contribution-container"> <div class="field--name-field-contribution"> <p> <span>Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article,</span> vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site. </p> <a href="/fr/contribuer?to=8573" class="button">Contribuer</a> </div> </div> <span class="field field--name-title field--type-string field--label-above">Je n’applaudis pas à 20 heures</span> Mon, 11 May 2020 12:26:10 +0000 elba.msf 8573 at https://www.msf-crash.org Conseils de lecture sur le Covid-19 - Partie 2 https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19-partie-2 <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-inline clearfix"> <div class="field__label">Date de publication</div> <div class="field__item"><time datetime="2020-05-04T12:00:00Z" class="datetime">04/05/2020</time> </div> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><span lang="" about="/fr/user/125" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">elba.msf</span></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">lun, 05/04/2020 - 15:16</span> <div class="field field--name-field-tags field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/coronavirus" hreflang="fr">Coronavirus</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/mesures-sanitaires" hreflang="fr">mesures sanitaires</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/sante-communautaire" hreflang="fr">santé communautaire</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/sante-globale" hreflang="fr">santé globale</a></div> </div> <details class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper"> <summary role="button" aria-expanded="false" aria-pressed="false">Michaël Neuman</summary><div class="details-wrapper"> <div class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="3257" role="article" about="/index.php/fr/michael-neuman" class="node node--type-person node--view-mode-embed"> <div class="node__content"> <div class="group-person-profil"> <div class="group-person-image-profil"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/profile_image/public/2017-04/DSCF4167%20copie_0.jpg?itok=uJXHTXNJ" width="180" height="230" alt="Michaël Neuman" typeof="foaf:Image" class="image-style-profile-image" /> </div> </div> <div class="group-person-content"> <div class="group-person-firstname-lastname"> <div class="field field--name-field-firstname field--type-string field--label-hidden field__item">Michaël</div> <div class="field field--name-field-lastname field--type-string field--label-hidden field__item">Neuman</div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Directeur d'études au Crash depuis 2010, Michaël Neuman est diplômé d'Histoire contemporaine et de Relations Internationales (Université Paris-I). Il s'est engagé auprès de Médecins sans Frontières en 1999 et a alterné missions sur le terrain (Balkans, Soudan, Caucase, Afrique de l'Ouest notamment) et postes au siège (à New York ainsi qu'à Paris en tant qu'adjoint responsable de programmes). Il a également participé à des projets d'analyses politiques sur les questions d'immigration. Il a été membre des conseils d'administration des sections française et étatsunienne de 2008 à 2010. Il a codirigé "Agir à tout prix? Négociations humanitaires, l'expérience de MSF" (La Découverte, 2011) et "Secourir sans périr. La sécurité humanitaire à l'ère de la gestion des risques" (CNRS Editions, 2016).</p> </div> <div class="same-author-link"><a href="/index.php/fr/michael-neuman" class="button">Du même auteur</a> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> </details> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-body field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Trois semaines après la publication de <a href="https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19" target="_blank">nos premiers conseils de lecture sur le Covid-19</a>, les articles journalistiques et scientifiques autour de l'épidémie sont encore très nombreux. Pour vous aider à faire le tri et pour vous tenir au courant des évolutions des connaissances au sujet du virus, des débats et controverses qui marquent les différentes stratégies de réponses, nous avons dressé une seconde liste de lecture abordant différents thèmes, toujours en anglais et en français.</p> <p><em>Une troisième liste de lecture, publiée début juillet, est <a href="https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-la-covid-19-partie-3" target="_blank">disponible ici</a>.&nbsp;</em></p> <p><b>1/ Déconfiner, comment ?</b></p> <p>Envisager la sortie du confinement est probablement ce qui anime le plus les débats publics du moment.</p> <p>Dans La Vie des Idées, après une présentation convaincante des principaux enjeux, <a href="https://laviedesidees.fr/Sortie-de-confinement-ou-la-somme-de-tous-les-dangers.html" target="_blank">Philippe Sansonetti pose les conditions nécessaires au futur déconfinement</a> et insiste sur l'importance de la distanciation sociale. Constatant que le confinement universel n'est pas une réponse entièrement satisfaisante, <a href="http://tnova.fr/notes/revenir-au-savoir-faire-de-la-sante-publique-eviter-que-les-malades-ne-contaminent-leurs-proches" target="_blank">le think-tank Terra Nova étudie les modalités d'une quarantaine plus ciblée sur les malades</a> et leurs contacts potentiellement infectés.&nbsp;<a href="https://www.thelancet.com/journals/lanchi/article/PIIS2352-4642(20)30095-X/fulltext" target="_blank">Cette revue de littérature</a>, publiée dans la revue scientifique The Lancet, évalue l'efficacité de la fermeture des écoles, une mesure très répandue mais controversée.&nbsp;</p> <p><b>2/ La transmission et les <i>clusters</i></b></p> <p>Les<em> clusters</em> constituent un élément qui permet de comprendre particulièrement l’épidémie. Les articles suivants en sont l’illustration.</p> <p><a href="https://www.franceculture.fr/societe/covid-19-le-nombre-de-cas-au-rassemblement-evangelique-de-mulhouse-largement-sous-estime" target="_blank">Une enquête de France Culture</a> révèle que le nombre de cas suite au rassemblement évangélique de Mulhouse a été largement sous-estimé et qu'au moins un millier de fidèles auraient été contaminés.&nbsp;De manière plus générale, The Guardian explique <a href="https://www.theguardian.com/world/2020/apr/09/the-cluster-effect-how-social-gatherings-were-rocket-fuel-for-coronavirus" target="_blank">en quoi les rassemblements en tous genres ont largement contribué à la propagation du virus</a>.&nbsp;Enfin, <a href="https://www.mediapart.fr/journal/france/160420/en-seine-saint-denis-le-piege-des-clusters-familiaux?onglet=full" target="_blank">ce reportage publié par Mediapart</a> indique la très grande vulnérabilité des habitats denses et précaires. Il décrit la gravité de la situation en Seine-Saint-Denis, le département le plus pauvre de France, où la surpopulation dans les logements favorise les contaminations.&nbsp;De l'autre côté du spectre, Mediapart aide également à comprendre <a href="https://www.mediapart.fr/journal/france/300420/regions-epargnees-pourquoi-le-virus-y-circule-peu/commentaires" target="_blank">pourquoi certaines régions sont relativement épargnées par le coronavirus</a>.</p> <p><b>3/ La surveillance</b></p> <p>La sortie du confinement a mis sur le devant de la scène les outils de traçage numérique et intensifié les débats concernant les libertés publiques en tension avec la lutte contre le virus. Deux articles, en anglais, permettent d’en prendre la peine mesure.</p> <p>Le premier recense <a href="https://onezero.medium.com/the-pandemic-is-a-trojan-horse-for-surveillance-programs-around-the-world-887fa6f12ec9" target="_blank">les programmes de surveillance mis en place de par le monde</a>.&nbsp;Le second se concentre sur <a href="https://www.newyorker.com/news/news-desk/seouls-radical-experiment-in-digital-contact-tracing" target="_blank">les pratiques de <i>tracing</i> employées en Corée du Sud.</a></p> <p><strong>4</strong><b><strong>/ La discu</strong>ssion des modèles et du confinement</b></p> <p>Discuter de la sortie du confinement, c’est aussi débattre des modèles sur lesquels les politiques de confinement sont basées.</p> <p>Dans AOC, le sociologue Emmanuel Didier se penche sur une question selon lui trop peu débattue car jugée indiscutable alors qu’elle est pourtant essentielle : <a href="https://aoc.media/opinion/2020/04/15/politique-du-nombre-de-morts/" target="_blank">pourquoi renoncer à la plupart de nos libertés pour sauver des vies ?</a>&nbsp;Du côté des États-Unis, <a href="https://www.statnews.com/2020/04/17/influential-covid-19-model-uses-flawed-methods-shouldnt-guide-policies-critics-say/" target="_blank">cet article de StatNews</a> porte sur le manque de fiabilité des modèles et alerte sur les conséquences de politiques basées sur des prédictions parfois hasardeuses.&nbsp;<br /> <a href="https://science.sciencemag.org/content/early/2020/04/14/science.abb5793" target="_blank">Le troisième article</a> se fait l’écho d’un modèle bien peu rassurant sur l’évolution de la maladie dans les pays tempérés… Les auteurs semblent inquiets quant à l'évolution de la situation et invitent à sérieusement préparer la période post-pandémie.&nbsp;</p> <p><b>5/ L’Afrique</b></p> <p>Ce contient est au centre des attentions et des opérations de MSF. L’évolution de l’épidémie sera bien entendu différente dans les différents pays du continent.&nbsp;</p> <p>Voilà&nbsp;néanmoins&nbsp;deux articles qui donnent quelques clés de compréhension : <a href="https://www.nytimes.com/2020/04/18/world/africa/africa-coronavirus-ventilators.html" target="_blank">l'un se concentre sur le manque de moyens matériels</a> et en particulier sur l'absence de ventilateurs. L'autre est <a href="https://www.coronatimes.net/normality-risk-african-european-responses/" target="_blank">un petit essai de réflexion sur l’appréhension du risque.</a>&nbsp;Nous vous conseillons également <a href="https://africasacountry.com/2020/05/corona-how-are-you" target="_blank">ce très joli texte</a> sur le renversement des perspectives.&nbsp;</p> <p><b>6/ </b><b>L</b><b>’OMS</b></p> <p>La controverse sur le rôle joué par l’OMS dans la pandémie a été vive ces derniers temps, notamment à la suite de la décision de Donald Trump de suspendre les financements américains.</p> <p>Les pressions politiques auxquelles l'Organisation Mondiale de la Santé est actuellement confrontée sont dénoncées dans <a href="https://www.thinkglobalhealth.org/article/covid-19-smoke-and-mirrors-what-matters-international-law" target="_blank">cet article de Think Global Health</a>. Pour continuer, <a href="https://laviedesidees.fr/L-OMS-dans-le-maelstrom-du-covid-19.html" target="_blank">l'entretien avec Auriane Guilbaud paru dans La Vie des Idées </a>s'attache à définir le rôle des Nations Unies dans la lutte contre le Covid-19.&nbsp;</p> <p><b>&nbsp;7/ Les essais cliniques et la chloroquine</b></p> <p>Suite à la polémique autour des propos de Jean Paul Mira et de Camille Locht, le politiste et sociologue <a href="https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/04/08/non-l-afrique-n-est-pas-ni-de-pres-ni-de-loin-la-cible-privilegiee-des-essais-cliniques_6035948_3212.html" target="_blank">Fred Eboko publie une tribune</a> pour rétablir les faits au sujet de la conduite des essais cliniques en Afrique.&nbsp;Mediapart souligne également que <a href="https://www.mediapart.fr/journal/international/280420/en-afrique-la-science-t-elle-appris-de-ses-erreurs" target="_blank">l’éthique a progressé en matière de recherche scientifique </a>dans les pays africains.<br /> <br /> Le philosophe Pierre-Henri Castel exprime, dans AOC, <a href="https://aoc.media/opinion/2020/04/12/lhydroxychloroquine-quelles-controverses/" target="_blank">son opinion quant au débat autour de chloroquine</a>. Selon lui, il ne s'agit pas tant d'une controverse scientifique mais d'une "controverse autour des élites de la science, mais aussi de ce que, et de qui, nous pouvons croire ou pas, quand rien n’est sûr".&nbsp;</p> <p><b>8/ L’immunité</b><b> </b><b>et les formes cliniques du Covid-19</b></p> <p>Quelques articles également sur les connaissances scientifiques acquises sur le virus et la maladie, en particulier l’immunité – et les incertitudes qui l’entourent – ainsi que sur les formes cliniques de la maladie.</p> <p>À quel point les anticorps protègent-ils de la maladie ? Leur rôle dans la réponse immunitaire, notamment sur le long terme, est étudié dans <a href="https://www.scientificamerican.com/article/what-immunity-to-covid-19-really-means/" target="_blank">cet article de Scientific American </a>et dans <a href="https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2020/04/17/covid-19-interrogations-sur-lexcretion-du-virus-et-la-reponse-en-anticorps/" target="_blank">le blog que le journaliste "médico-scientifique"&nbsp;Marc Gozlan tient sur Le Monde.fr.</a>&nbsp;Si dans le corps humain, le virus touche particulièrement les poumons, <a href="https://www.sciencemag.org/news/2020/04/how-does-coronavirus-kill-clinicians-trace-ferocious-rampage-through-body-brain-toes" target="_blank">cette publication de la revue ScienceMag</a> explique comment il atteint d'autres organes comme le cœur, les reins et même le cerveau. &nbsp;</p> <p><b>9/ Les conséquences du Covid-19 sur les soins hospitaliers</b></p> <p><a href="https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMms2009984" target="_blank">Cette publication scientifique</a> attire l’attention sur l’impact de la pandémie sur le (non-)recours aux soins – en l’espèce, aux Etats-Unis.</p> <p><b>10 / Sciences sociales</b></p> <p>Dans <a href="https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/04/07/covid-19-en-france-l-obligation-de-porter-le-masque-serait-une-revolution_6035775_3232.html" target="_blank">cette tribune</a>, l'anthropologue Frédéric Keck explique pourquoi l'obligation de porter le masque impliquerait une véritable révolution dans l’espace public français.&nbsp;Interviewé par Joseph Confavreux, l'historien <a href="https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/120420/patrick-boucheron-en-quoi-aujourd-hui-differe-d-hier?onglet=full" target="_blank">Patrick Boucheron affirme que la situation actuelle est davantage futuriste</a> qu’évocatrice de périodes anciennes.&nbsp;</p> <p><b>Et en bonus, </b><a href="https://www.liberation.fr/chroniques/2020/04/15/l-effet-papillon-ou-le-conte-de-la-pyrale_1785334" target="_blank"><b>un très bon texte non-covid&nbsp;!&nbsp;</b></a></p> </div> <div class="height-computed field field--name-field-related-content field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field__label">Publications associées</div> <div class="field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8412" role="article" about="/index.php/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF313494%28High%29.JPG?h=7fca5932&amp;itok=f2baPzpj" width="450" height="300" alt="MSF IPC outreach mobile teams in Poincaré, Brussels" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Kristof Vadino/MSF</div> </article> </div> <a href="/index.php/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8412&amp;2=reading_list" token="VvwhQnjSUxtg1AsOUdTj9ph5VbxLNy1o3B075N2F1aA"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/index.php/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19" hreflang="fr">Conseils de lecture sur le Covid-19</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-14T12:00:00Z" class="datetime">14/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/index.php/fr/michael-neuman" hreflang="fr">Michaël Neuman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>L’épidémie de Covid-19 a entrainé chez certains des habitudes de lecteur frénétique. Pour les autres, l’équipe du Crash a sélectionné une vingtaine de publications, en langue française et anglaise, dont nous avons trouvé la consultation utile ces dernières semaines. Vous y trouverez des reportages, des articles de vulgarisations scientifiques, des articles de journaux scientifiques, des tribunes ainsi que des contributions issues des sciences sociales. L’apparition récente du virus et de la maladie nécessitera bien sûr une remise à jour très fréquente des savoirs acquis et des réflexions qui leur sont liés.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/index.php/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19" rel="tag" title="Conseils de lecture sur le Covid-19" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Conseils de lecture sur le Covid-19</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8393" role="article" about="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/le-triage" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF311752%28High%29%202.jpg?h=7fca5932&amp;itok=dtYVPK94" width="450" height="300" alt="COVID-19 Project in Mons, Belgium" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Pablo Garrigos/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/le-triage" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8393&amp;2=reading_list" token="3NLAvvSmA14a6cwc3x-Y_7IwSHZ1-_lSZU1013jfDJY"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/le-triage" hreflang="fr">Le triage</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-06T12:00:00Z" class="datetime">06/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/jean-herve-bradol" hreflang="fr">Jean-Hervé Bradol</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/elba-rahmouni" hreflang="fr">Elba Rahmouni</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Dans des circonstances exceptionnelles où la demande de soins déborde l’offre, comment décider par qui commencer ? Le triage est imposé par une demande exceptionnelle qui conduit à l'emploi d'une procédure particulière afin d’établir les priorités. Entretien de Jean-Hervé Bradol réalisé par Elba Rahmouni à partir de l’article « En situation de catastrophe : s’orienter, trier et agir » paru dans l’ouvrage <em>La médecine du tri. Histoire, éthique, anthropologie</em> sous la direction de Céline Lefève, Guillaume Lachenal et Vinh-Kim Nguyen.  </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/le-triage" rel="tag" title="Le triage" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Le triage</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8847" role="article" about="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-la-covid-19-partie-3" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-07/MSF325059%28High%29_0.jpg?h=bc9038f3&amp;itok=T3oWw92S" width="450" height="300" alt="Puerto Rico: MSF Supports COVID-19 Response" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Santurce es Ley</div> </article> </div> <a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-la-covid-19-partie-3" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8847&amp;2=reading_list" token="jcsstl5YCAGYBtkfDJwb44RUOYLfa4t2BtrBL2OwNVg"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-la-covid-19-partie-3" hreflang="fr">Conseils de lecture sur la Covid-19 - Partie 3</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-07-10T12:00:00Z" class="datetime">10/07/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/michael-neuman" hreflang="fr">Michaël Neuman</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/natalie-roberts" hreflang="fr">Natalie Roberts</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Alors qu’une première vague de l’épidémie de Covid-19 est en fin de course en Europe et qu’elle poursuit une trajectoire ascendante dans de nombreuses régions du monde, nous proposons une troisième liste de lecture. Elle constitue un bilan d’étape de l’état des connaissances (origine, circulation, transmission et manifestations du virus), des conséquences sociales de l’épidémie, et de l’état du débat scientifique. Comme les deux premières, cette sélection rassemble des articles en français et en anglais, issus de la presse généraliste ou scientifique, ainsi que des contributions issues des sciences sociales.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-la-covid-19-partie-3" rel="tag" title="Conseils de lecture sur la Covid-19 - Partie 3" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Conseils de lecture sur la Covid-19 - Partie 3</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> <section class="field field--name-comment field--type-comment field--label-above comment-wrapper"> <h2 class="title comment-form__title">Ajouter un commentaire</h2> <drupal-render-placeholder callback="comment.lazy_builders:renderForm" arguments="0=node&amp;1=8495&amp;2=comment&amp;3=comment" token="tbrkABodDTpbfejLGAWoLjsD4eQFyeGBHDqgI9JlST8"></drupal-render-placeholder> </section> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8495&amp;2=reading_list" token="w87ZJFnWS1ZCuR-BAqI0OMEg143k_JIeUJso9EB9b-Q"></drupal-render-placeholder><div class="citation-container"> <div class="field--name-field-citation"> <p> <span>Pour citer ce contenu :</span> <br> Michaël Neuman, Conseils de lecture sur le Covid-19 - Partie 2 , 4 mai 2020, URL : <a href="https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19-partie-2">https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19-partie-2</a> </p> </div> </div> <div class="contribution-container"> <div class="field--name-field-contribution"> <p> <span>Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article,</span> vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site. </p> <a href="/fr/contribuer?to=8495" class="button">Contribuer</a> </div> </div> <span class="field field--name-title field--type-string field--label-above">Conseils de lecture sur le Covid-19 - Partie 2 </span> Mon, 04 May 2020 13:16:41 +0000 elba.msf 8495 at https://www.msf-crash.org « Les pandémies font partie de l’existence humaine » https://www.msf-crash.org/fr/le-crash-dans-les-medias/les-pandemies-font-partie-de-lexistence-humaine <div class="field field--name-field-source-media field--type-string field--label-hidden field__item">Le Monde</div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><span lang="" about="/fr/user/125" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">elba.msf</span></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">lun, 05/04/2020 - 13:45</span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-05-04T12:00:00Z" class="datetime">04/05/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-tags field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/coronavirus" hreflang="fr">Coronavirus</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/mesures-sanitaires" hreflang="fr">mesures sanitaires</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/sante-communautaire" hreflang="fr">santé communautaire</a></div> </div> <details class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper"> <summary role="button" aria-expanded="false" aria-pressed="false">Rony Brauman</summary><div class="details-wrapper"> <div class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="3221" role="article" about="/index.php/fr/rony-brauman" class="node node--type-person node--view-mode-embed"> <div class="node__content"> <div class="group-person-profil"> <div class="group-person-image-profil"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/profile_image/public/2017-04/DSCF4256.jpg?itok=nCrBsaSM" width="180" height="230" alt="Rony Brauman" typeof="foaf:Image" class="image-style-profile-image" /> </div> </div> <div class="group-person-content"> <div class="group-person-firstname-lastname"> <div class="field field--name-field-firstname field--type-string field--label-hidden field__item">Rony</div> <div class="field field--name-field-lastname field--type-string field--label-hidden field__item">Brauman</div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Médecin, diplômé de médecine tropicale et épidémiologie. Engagé dans l'action humanitaire depuis 1977, il a effectué de nombreuses missions, principalement dans le contexte de déplacements de populations et de conflits armés. Président de Médecins Sans Frontières de 1982 à 1994, il enseigne au Humanitarian and Conflict Response Institute (HCRI) et il est chroniqueur à Alternatives Economiques. Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles, dont "Guerre humanitaires ? Mensonges et Intox" (Textuel, 2018),"La Médecine Humanitaire" (PUF, 2010), "Penser dans l'urgence" (Editions du Seuil, 2006) et "Utopies Sanitaires" (Editions Le Pommier, 2000).</p> </div> <div class="same-author-link"><a href="/index.php/fr/rony-brauman" class="button">Du même auteur</a> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> </details> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-body field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p><em>Dans cette interview parue dans <a href="https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/05/04/rony-brauman-les-pandemies-font-partie-de-l-existence-humaine_6038550_3244.html" target="_blank">Le Monde</a> le 4 avril, Rony Brauman considère la gestion de l'épidémie dans&nbsp;différents pays. Il insiste sur l'importance de la confiance et préconise le traçage humain plutôt que&nbsp;la mise en place&nbsp;d'une stratégie de surveillance policière généralisée par le biais d’outils de traçage électronique, qu’il juge dangereux.</em></p> <p><strong>Dans la gestion d’une épidémie, il existe « un outil immatériel et essentiel qui s’appelle la confiance », disiez-vous à propos du choléra en Haïti, en 2010. Est-ce vrai dans l’absolu ?</strong></p> <p>Je le disais à propos des Etats, mais aussi de l’Organisation mondiale de la santé [OMS] et je le redis aujourd’hui. Oui, je pense que c’est une réalité observable partout, puisqu’il s’agit dans les épidémies d’obtenir, jusqu’à un certain point, une modification des comportements habituels. Ebola ou le SRAS requièrent beaucoup plus de changements que le paludisme ou la méningite, par exemple, mais, à partir du moment où les relations entre les individus sont mises en cause – du fait que toute personne peut être à la fois une aide et une menace pour les autres –, le désarroi que provoque cette réalité doit trouver un remède dans une position d’autorité qui inspire la confiance.&nbsp;</p> <p>Quand on n’a pas cette confiance, l’autorité s’exerce par la dureté. Le confinement extrêmement brutal imposé par les Chinois n’aurait sans doute pas été pensable ailleurs. Mais il est payé en retour d’une méfiance systématique et d’une protestation qui obèrent les résultats à moyen terme.</p> <p>Même dans un régime autoritaire, l’efficacité de mesures antiépidémiques repose largement sur une relation plus ou moins confiante entre population et autorités. Les mesures d’ordre policier ne sont pas tenables durablement. Vous pouvez contrôler des comportements dans une certaine zone, pendant une certaine période, mais pas partout ni tout le temps. Le fait que les gens adoptent progressivement d’autres habitudes dans la durée, en rapport avec la confiance qu’ils accordent à ceux qui les prescrivent, c’est bien là que réside une des clés du succès dans la lutte contre une épidémie.</p> <p><strong>La Chine, à l’origine de la pandémie, s’en est pourtant sortie assez vite...</strong></p> <p>Aujourd’hui, les autorités admettent, semble-t-il avec une honnêteté nouvelle, qu’un risque de deuxième vague épidémique existe. Donc ne parions pas trop rapidement sur une sortie de crise en Chine.</p> <p>Par ailleurs, il y a une très large protestation contre le traitement odieux infligé aux premiers médecins qui ont révélé la situation. Puis la dissimulation du caractère de transmission interhumaine jusqu’à pratiquement la fin janvier. Rien de tout cela n’a échappé à la population chinoise ni aux pays environnants. La confiance en a été évidemment minée, même si elle n’est jamais absente partout et en même temps. On sait aussi que les chiffres sont délibérément manipulés.</p> <p><strong>Angela Merkel est celle qui semble avoir le plus inspiré cette confiance à ses concitoyens. Pourquoi ?</strong></p> <p>La chancelière allemande a fait à peu près l’inverse des autorités françaises. Proposer plutôt qu’imposer, et démarrer avec des mesures de traçage ciblées. Elle a utilisé le tissu industriel, beaucoup plus fort en Allemagne, pour permettre la production massive de tests sérologiques et de masques. Ses annonces étaient beaucoup moins solennelles, moins triomphalistes, plus pratiques, avec une grande cohérence. Le début de l’attaque de l’épidémie a été très contrasté entre la France et l’Allemagne et, apparemment, beaucoup plus payant dans ce pays, tant sur le plan épidémiologique que politique.</p> <p><strong>Ce niveau de confiance semble s’éroder de jour en jour en France. Est-ce justifié ?</strong></p> <p>En France, la première réunion de crise sur le Covid-19 se termine par une annonce sur les retraites et donne l’impression d’une instrumentalisation à d’autres fins que la lutte contre l’épidémie. Suivent plusieurs déclarations mensongères sur les masques et les tests, puisque, de toute évidence, il s’agissait d’habiller la pénurie.</p> <p>Des injonctions contradictoires contribuent également à miner la confiance : on décrète le confinement, mais on a autorisé les élections ; on préconise les gestes barrières, mais le président s’affiche à l’occasion d’un spectacle ; on autorise un match de foot alors que l’on ferme les écoles, etc. Les autorités paient durablement, et peut-être excessivement, ces erreurs qui ont érodé la confiance. Je ne souhaite qu’une chose, c’est qu’elle soit reconstruite, mais cela dépend largement du pouvoir.</p> <p><strong>La peur ancestrale que réveille une épidémie est-elle irréductible ?</strong></p> <p>C’est ce que nous enseigne l’histoire. La crainte de la maladie est un sentiment universel que j’ai pu observer tout au long de mon parcours avec Médecins sans frontières. Ce que les êtres humains ont en partage, ce n’est pas une morale commune, mais la conscience de leur commune vulnérabilité.</p> <p>La peur des épidémies est une sorte d’invariant anthropologique qui connaît malgré tout des exceptions. Des gens de ma génération ont connu la grippe asiatique [grippe de Hongkong] de 1968-1969, plus d’un million de morts dans le monde, plus de 30 000 morts en France, et, curieusement, l’épidémie n’a laissé aucune trace.</p> <p>Cette exception tient peut-être au terme banal, ou banalisé, de « grippe », qui la sort de la gangue de peur, voire de terreur, attachée aux épidémies. Même avant l’apparition d’un vaccin, la grippe ne faisait plus vraiment peur en dépit du fait que, depuis la peste noire du XIVe siècle, c’est la maladie qui a fait le plus de morts à l’échelle mondiale. Elle tuait des gens dans la force de l’âge, et chaque famille, quasiment, en a été frappée. Mais cette mémoire a été recouverte par celle de la guerre de 1914.</p> <p><strong>Dans quelle mesure les habitudes culturelles des peuples jouent- elles un rôle déterminant dans la maîtrise d’une épidémie ?</strong></p> <p>L’habitus, ce qui est profondément inscrit dans les façons de faire, comme la poignée de main et les embrassades en Europe ou le salut à distance en s’inclinant en Asie, est déjà fondamental dans la transmission d’un virus.</p> <p>Mais il y a aussi des usages beaucoup plus récents, induits par des événements : ainsi de la généralisation du port du masque en Asie et de la distanciation sociale accrue depuis les épisodes de SRAS. Ces épidémies ont laissé de multiples traces dans la population, mais aussi chez les politiques et les scientifiques, qui ont beaucoup mieux étudié ces virus et appris à y faire face. D’où, après cette période de dissimulation, une impressionnante réactivité de Pékin, mais aussi de Taïwan, de Singapour, de Hongkong ou de la Corée du Sud.</p> <p>Pour rappeler à quel point le contexte compte, la remarquable réaction de Taïwan, avec des méthodes démocratiques et une conscience très précoce et très élaborée du risque viral, a été totalement occultée, alors qu’elle avait valeur d’exemple. Notamment parce que l’OMS a cédé aux pressions de Pékin qui voulait marginaliser le plus possible Taïwan, pays dirigé par une présidente indépendantiste. S’il y a bien un autre invariant dans une situation épidémique, c’est l’intrication du politique et du biologique.</p> <p><strong>La mesure de confinement accentue les inégalités sociales, mais semble inévitable. Est-elle arrivée assez tôt ?</strong></p> <p>Aujourd’hui, on commence à s’interroger sur les vertus du confinement. Certaines études lui attribuent une qualité très importante, celle d’avoir épargné des vies par dizaines de milliers. D’autres analyses, non moins sérieuses, mettent en cause ce mérite.</p> <p>Je me garderai de faire le prophète d’après-coup. J’étais d’accord avec le confinement comme pis-aller, dans la mesure où nous ne disposions pas des tests et des masques qui auraient permis le traçage et la protection. C’est parce que ce n’était pas possible que le confinement devenait une mesure justifiable. Il aurait été difficile de l’imposer plus tôt, car elle suppose une adhésion de la population et une prise de conscience, forcément progressive, du danger. C’est probablement dans un an, au printemps 2021, que l’on aura le recul nécessaire pour comparer la situation de foyers épidémiques traités de façon différente.</p> <p><strong>Quelles sont à votre avis les erreurs à éviter pour le déconfinement ?</strong></p> <p>Je pense qu’il faut avoir à l’esprit le caractère évolutif, non seulement de l’épidémie, mais des attitudes et des comportements de la population. Il faut tenir compte de l’intégration progressive par les gens du risque viral et des mesures physiques à adopter. Autrement dit, s’appuyer sur la capacité des gens à tenir ces mesures plutôt que de tenter de les imposer. Il y a un cercle vertueux de la confiance comme il y a un cercle vicieux de la défiance. Ce n’est jamais du 100 %, cela se construit dans le temps.</p> <p>Mais l’infantilisation et la défiance à l’égard de la population sont une marque historique et tenace des autorités françaises. Tenter d’imposer le confinement aux seniors était ridicule et intenable. Ils n’ont aucune envie d’attraper cette maladie !</p> <p>Quant au pourcentage d’irréductibles, ce n’est pas à partir de ces gens-là qu’il faut édicter la loi du groupe. Il faut tabler sur la responsabilité des individus et leur compréhension du fait que le savoir évolue sur ce virus. On ne sait pas encore pourquoi l’Europe centrale semble très largement épargnée, tandis que l’Europe de l’Ouest est beaucoup plus touchée. Il faut partager ces questions. Cela perturbe, cela déstabilise, mais contribue à construire la confiance. Chacun sait dans son for intérieur que nul n’est omniscient.</p> <p>Sur le plan concret, je privilégierais plutôt un traçage humain qu’un traçage électronique. Je suis un peu effrayé de mesures qui peuvent s’inscrire dans une stratégie de surveillance policière généralisée. C’est extrêmement dangereux, car on ne sait pas ce que l’avenir politique nous réserve. En revanche, la stratégie de traçage et de visite à domicile, proposée par le professeur [Renaud] Piarroux, à laquelle MSF et la Croix-Rouge sont associés, permettrait un traitement humain de l’épidémie dans tous les sens du terme. La présence, l’intelligence, la relation humaines me paraissent préférables à des outils désincarnés et potentiellement dangereux.</p> <p><strong>Devrons-nous vivre désormais sous la menace perpétuelle d’une pandémie mondiale ?</strong></p> <p>Ah mais, c’est le cas depuis longtemps ! La différence, maintenant, est que nous le vivons de façon consciente. Tous les gens qui étudient les épidémies ont cette réalité en tête depuis plusieurs décennies. Cela fait partie de l’existence humaine.</p> <p>Mais cela veut dire aussi qu’il faut consacrer des ressources importantes à la compréhension et à la préparation des épidémies. Comprendre la dynamique des épidémies, et donc les combattre, passe aussi bien par la génomique que par l’anthropologie, par la biologie moléculaire que par la géographie ou par l’histoire – par la recherche scientifique au sens le plus large du terme. C’est hélas le contraire qui se passe : les budgets consacrés à la recherche sont en constante restriction ; les moyens des hôpitaux sont sans cesse confrontés à une logique comptable et managériale qui a envahi le domaine de la santé.</p> <p><strong>Que nous a déjà appris cette épidémie qui soit essentiel pour l’avenir ?</strong></p> <p>Vu depuis ma fenêtre, car il y a bien entendu d’autres considérations, cette épidémie a donné lieu à une vague de contributions, de pensées, extrêmement stimulantes. A partir de l’épidémie, on voit comment des formes d’organisation sociale ont ouvert de véritables autoroutes aux virus : que ce soit dans l’élevage industriel où la reproduction des poulets ou des porcs, de génome identique en génome identique, favorise la transmission, ou dans l’intrication des animaux sauvages et domestiques au bord des grandes métropoles du Sud ou d’Asie. Bref, les modèles de l’urbanisation, de l’élevage, de l’alimentation, doivent être considérés sous un autre angle que celui de la rentabilité immédiate et de l’usage quotidien.</p> <p>Cette épidémie nous incite à porter notre regard au-delà de l’horizon immédiatement perceptible. J’essaie d’éviter de confondre ce à quoi j’aspire et ce que je peux prévoir. En tout cas, c’est déjà cela, outre le fait, qu’elle nous rappelle, depuis qu’on a la notion de contagion, que nous sommes partagés entre une exigence de solidarité dans le danger et une méfiance envers les autres potentiellement porteurs de ce danger. Cette dissonance cognitive est très difficile à vivre, mais c’est cela sans doute avec lequel il va falloir apprendre à composer.</p> </div> <div class="height-computed field field--name-field-related-content field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field__label">Publications associées</div> <div class="field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8358" role="article" about="/fr/le-crash-dans-les-medias/ne-reviendra-pas-du-jour-au-lendemain-un-fonctionnement-normal" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF311675%28High%29.jpg?h=7fca5932&amp;itok=ow-c9wYO" width="450" height="300" alt="Coronavirus: MSF&#039;s mobile clinic for vulnerable groups" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Agnes Varraine-Leca/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/ne-reviendra-pas-du-jour-au-lendemain-un-fonctionnement-normal" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8358&amp;2=reading_list" token="XOaAn-W8s4KXqPE_a_urwf8O40ZZGMG9PdWIqGqE4ec"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/ne-reviendra-pas-du-jour-au-lendemain-un-fonctionnement-normal" hreflang="fr">« On ne reviendra pas du jour au lendemain à un fonctionnement normal »</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-03T12:00:00Z" class="datetime">03/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Dans cet entretien avec Le Télégramme, Rony Brauman s'exprime sur les mesures sanitaires prises pour lutter contre la propagation du Covid-19. Il prévoit une levée très progressive du confinement et le maintien des mesures barrières pour éviter les rebonds épidémiques. Pour éviter la saturation du système hospitalier, il recommande de mettre à contribution les cliniques et hôpitaux privés. </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/ne-reviendra-pas-du-jour-au-lendemain-un-fonctionnement-normal" rel="tag" title="« On ne reviendra pas du jour au lendemain à un fonctionnement normal »" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur « On ne reviendra pas du jour au lendemain à un fonctionnement normal »</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8395" role="article" about="/fr/le-crash-dans-les-medias/le-confinement-generalise-est-profondement-inegalitaire" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF311861%28High%29.JPG?h=7fca5932&amp;itok=kyy-olbt" width="450" height="300" alt="COVID-19 Project in Brussels, Belgium" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Kristof Vadino</div> </article> </div> <a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/le-confinement-generalise-est-profondement-inegalitaire" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8395&amp;2=reading_list" token="wgvo91HscQpdh_epj6ooY_vw0AEYuQKkjVSzBvESkAc"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/le-confinement-generalise-est-profondement-inegalitaire" hreflang="fr"> « Le confinement généralisé est profondément inégalitaire »</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-07T12:00:00Z" class="datetime">07/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Interrogé par le magazine <em>Marianne</em>, Rony Brauman explique que la croyance en l’élimination des épidémies a fait écran à la vigilance des organisations internationales et des États. Il développe sa vision de la crise sanitaire que nous traversons et s'exprime sur les mesures prises pour y répondre. </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/le-confinement-generalise-est-profondement-inegalitaire" rel="tag" title=" « Le confinement généralisé est profondément inégalitaire »" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur « Le confinement généralisé est profondément inégalitaire »</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8426" role="article" about="/fr/le-crash-dans-les-medias/lorganisation-mondiale-de-la-sante-est-elle-en-danger" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF313412%28High%29.jpg?h=c1c6b463&amp;itok=o2MGjhlb" width="450" height="300" alt="COVID-19 Intervention in South Sudan" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Gabriele François Casini/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/lorganisation-mondiale-de-la-sante-est-elle-en-danger" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8426&amp;2=reading_list" token="q0FVRNvNn6hsmwjQfhSogq0P1oQtAM6AvmB9jxYkMnY"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/lorganisation-mondiale-de-la-sante-est-elle-en-danger" hreflang="fr">L&#039;Organisation Mondiale de la Santé est-elle en danger?</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-17T12:00:00Z" class="datetime">17/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Le 16 avril, Rony Brauman intervenait dans l’émission Le Téléphone sonne de France Inter sur le thème « L’OMS est-elle en danger ? » . Après avoir qualifié de « criminelle et irresponsable » la décision de Trump de suspendre son financement annuel de 400 milliards d'euros, Rony Brauman reproche la complaisance de l’OMS envers la Chine. </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/lorganisation-mondiale-de-la-sante-est-elle-en-danger" rel="tag" title="L&#039;Organisation Mondiale de la Santé est-elle en danger?" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur L&#039;Organisation Mondiale de la Santé est-elle en danger?</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> <span class="field field--name-title field--type-string field--label-above">« Les pandémies font partie de l’existence humaine »</span> Mon, 04 May 2020 11:45:20 +0000 elba.msf 8494 at https://www.msf-crash.org Afrique : la menace du Covid-19 https://www.msf-crash.org/fr/le-crash-dans-les-medias/afrique-la-menace-du-covid-19 <div class="field field--name-field-source-media field--type-string field--label-hidden field__item">France 24</div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><span lang="" about="/fr/user/125" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">elba.msf</span></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">mar, 04/28/2020 - 17:44</span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-28T12:00:00Z" class="datetime">28/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-tags field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/coronavirus" hreflang="fr">Coronavirus</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/mesures-sanitaires" hreflang="fr">mesures sanitaires</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/sante-globale" hreflang="fr">santé globale</a></div> </div> <details class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper"> <summary role="button" aria-expanded="false" aria-pressed="false">Rony Brauman</summary><div class="details-wrapper"> <div class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="3221" role="article" about="/index.php/fr/rony-brauman" class="node node--type-person node--view-mode-embed"> <div class="node__content"> <div class="group-person-profil"> <div class="group-person-image-profil"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/profile_image/public/2017-04/DSCF4256.jpg?itok=nCrBsaSM" width="180" height="230" alt="Rony Brauman" typeof="foaf:Image" class="image-style-profile-image" /> </div> </div> <div class="group-person-content"> <div class="group-person-firstname-lastname"> <div class="field field--name-field-firstname field--type-string field--label-hidden field__item">Rony</div> <div class="field field--name-field-lastname field--type-string field--label-hidden field__item">Brauman</div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Médecin, diplômé de médecine tropicale et épidémiologie. Engagé dans l'action humanitaire depuis 1977, il a effectué de nombreuses missions, principalement dans le contexte de déplacements de populations et de conflits armés. Président de Médecins Sans Frontières de 1982 à 1994, il enseigne au Humanitarian and Conflict Response Institute (HCRI) et il est chroniqueur à Alternatives Economiques. Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles, dont "Guerre humanitaires ? Mensonges et Intox" (Textuel, 2018),"La Médecine Humanitaire" (PUF, 2010), "Penser dans l'urgence" (Editions du Seuil, 2006) et "Utopies Sanitaires" (Editions Le Pommier, 2000).</p> </div> <div class="same-author-link"><a href="/index.php/fr/rony-brauman" class="button">Du même auteur</a> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> </details> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-body field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Le 27 avril, Rony Brauman était invité dans l’émission <a href="https://www.france24.com/fr/afrique/20200427-afrique-la-menace-du-covid-19" target="_blank">Le Monde dans tous ses Etats</a> de France 24 pour parler de l’impact du Coronavirus en Afrique. Différents sujets sont évoqués dans cette interview : engouement autour de la chloroquine, réactivité des pays ayant connu Ebola, problèmes d’immunité causés par la malnutrition et les maladies comme le Sida, impossibilité de mettre en place le confinement dans les&nbsp;bidonvilles... Rony Brauman s’est également exprimé sur les difficultés rencontrées par MSF en Afrique à cause du Covid-19 et sur les discussions concernant l'annulation de la dette des pays africains.&nbsp;</p> <blockquote> <p>Dans certains quartiers populaires,&nbsp;les conditions d’habitat et les conditions d’existence sont incompatibles avec le confinement. C’est donc sur d’autres mesures qu’il faut faire porter l’effort.</p> <p>&nbsp;</p> </blockquote> <div class="videodetector"><iframe frameborder="0" src="https://www.youtube.com/embed/vqHH4Z8SnqI?autohide=1&amp;controls=1&amp;showinfo=0"></iframe><input class="remove-videodetector" type="button" value="Remove video" /></div> <p><br /> &nbsp;</p> </div> <div class="height-computed field field--name-field-related-content field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field__label">Publications associées</div> <div class="field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8255" role="article" about="/fr/le-crash-dans-les-medias/la-situation-mevoque-ebola-monrovia-en-2014" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-03/MSF142256%28High%29.jpg?h=4798fd29&amp;itok=1IdnUAbk" width="450" height="300" alt="Watsan Team disinfects Freetown Houses" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Fabio Basone/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/la-situation-mevoque-ebola-monrovia-en-2014" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8255&amp;2=reading_list" token="tuIUnZ5LfwC5H3PWtFDzf6nWvg5iRHFDZxDxxc5T3NM"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/la-situation-mevoque-ebola-monrovia-en-2014" hreflang="fr">« La situation m’évoque Ebola à Monrovia en 2014 »</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-03-20T12:00:00Z" class="datetime">20/03/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/jean-herve-bradol" hreflang="fr">Jean-Hervé Bradol</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Pour le journal La Croix, Jean-Hervé Bradol évoque les similitudes entre l’épidémie de coronavirus et les précédentes épidémies qu’il a vécues au sein de MSF : "On prévoit un moment de crise où l’offre de soins sera de très loin inférieure à la demande en ce qui concerne les cas graves."</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/la-situation-mevoque-ebola-monrovia-en-2014" rel="tag" title="« La situation m’évoque Ebola à Monrovia en 2014 »" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur « La situation m’évoque Ebola à Monrovia en 2014 »</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8342" role="article" about="/fr/le-crash-dans-les-medias/en-afrique-lexception-de-quelques-quartiers-le-confinement-est-impossible" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF276347%28High%29.jpg?h=7fca5932&amp;itok=9YdSDxN4" width="450" height="300" alt="Emergency response in Ituri" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Pablo Garrigos/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/en-afrique-lexception-de-quelques-quartiers-le-confinement-est-impossible" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8342&amp;2=reading_list" token="DXA96JPQUU06794ccPIwNXyqj4evdmcV_8h1K-mF1Xg"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/en-afrique-lexception-de-quelques-quartiers-le-confinement-est-impossible" hreflang="fr">« En Afrique, à l’exception de quelques quartiers, le confinement est impossible »</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-02T12:00:00Z" class="datetime">02/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Pour le journal L'Humanité, Rony Brauman explique en quoi la crise sanitaire liée au coronavirus va jeter une lumière crue sur les inégalités sociales qui ravagent le continent africain.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/en-afrique-lexception-de-quelques-quartiers-le-confinement-est-impossible" rel="tag" title="« En Afrique, à l’exception de quelques quartiers, le confinement est impossible »" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur « En Afrique, à l’exception de quelques quartiers, le confinement est impossible »</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8426" role="article" about="/fr/le-crash-dans-les-medias/lorganisation-mondiale-de-la-sante-est-elle-en-danger" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF313412%28High%29.jpg?h=c1c6b463&amp;itok=o2MGjhlb" width="450" height="300" alt="COVID-19 Intervention in South Sudan" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Gabriele François Casini/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/lorganisation-mondiale-de-la-sante-est-elle-en-danger" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8426&amp;2=reading_list" token="q0FVRNvNn6hsmwjQfhSogq0P1oQtAM6AvmB9jxYkMnY"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/lorganisation-mondiale-de-la-sante-est-elle-en-danger" hreflang="fr">L&#039;Organisation Mondiale de la Santé est-elle en danger?</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-17T12:00:00Z" class="datetime">17/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Le 16 avril, Rony Brauman intervenait dans l’émission Le Téléphone sonne de France Inter sur le thème « L’OMS est-elle en danger ? » . Après avoir qualifié de « criminelle et irresponsable » la décision de Trump de suspendre son financement annuel de 400 milliards d'euros, Rony Brauman reproche la complaisance de l’OMS envers la Chine. </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/lorganisation-mondiale-de-la-sante-est-elle-en-danger" rel="tag" title="L&#039;Organisation Mondiale de la Santé est-elle en danger?" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur L&#039;Organisation Mondiale de la Santé est-elle en danger?</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> <span class="field field--name-title field--type-string field--label-above">Afrique : la menace du Covid-19</span> Tue, 28 Apr 2020 15:44:13 +0000 elba.msf 8480 at https://www.msf-crash.org L'Organisation Mondiale de la Santé est-elle en danger? https://www.msf-crash.org/fr/le-crash-dans-les-medias/lorganisation-mondiale-de-la-sante-est-elle-en-danger <div class="field field--name-field-source-media field--type-string field--label-hidden field__item">France Inter</div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><span lang="" about="/fr/user/125" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">elba.msf</span></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">ven, 04/17/2020 - 14:35</span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-17T12:00:00Z" class="datetime">17/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-tags field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/coronavirus" hreflang="fr">Coronavirus</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/mesures-sanitaires" hreflang="fr">mesures sanitaires</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/sante-communautaire" hreflang="fr">santé communautaire</a></div> </div> <details class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper"> <summary role="button" aria-expanded="false" aria-pressed="false">Rony Brauman</summary><div class="details-wrapper"> <div class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="3221" role="article" about="/index.php/fr/rony-brauman" class="node node--type-person node--view-mode-embed"> <div class="node__content"> <div class="group-person-profil"> <div class="group-person-image-profil"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/profile_image/public/2017-04/DSCF4256.jpg?itok=nCrBsaSM" width="180" height="230" alt="Rony Brauman" typeof="foaf:Image" class="image-style-profile-image" /> </div> </div> <div class="group-person-content"> <div class="group-person-firstname-lastname"> <div class="field field--name-field-firstname field--type-string field--label-hidden field__item">Rony</div> <div class="field field--name-field-lastname field--type-string field--label-hidden field__item">Brauman</div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Médecin, diplômé de médecine tropicale et épidémiologie. Engagé dans l'action humanitaire depuis 1977, il a effectué de nombreuses missions, principalement dans le contexte de déplacements de populations et de conflits armés. Président de Médecins Sans Frontières de 1982 à 1994, il enseigne au Humanitarian and Conflict Response Institute (HCRI) et il est chroniqueur à Alternatives Economiques. Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles, dont "Guerre humanitaires ? Mensonges et Intox" (Textuel, 2018),"La Médecine Humanitaire" (PUF, 2010), "Penser dans l'urgence" (Editions du Seuil, 2006) et "Utopies Sanitaires" (Editions Le Pommier, 2000).</p> </div> <div class="same-author-link"><a href="/index.php/fr/rony-brauman" class="button">Du même auteur</a> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> </details> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-body field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Le 16 avril, Rony Brauman intervenait dans l’émission <a href="https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-16-avril-2020-0" target="_blank">Le Téléphone sonne de France Inter</a> sur le thème «&nbsp;L’OMS est-elle en danger ?&nbsp;» . Après avoir qualifié de «&nbsp;criminelle et irresponsable&nbsp;» la décision de Trump de suspendre son financement annuel de 400 milliards d'euros, Rony Brauman reproche la complaisance de l’OMS envers la Chine. Il confirme que la fermeture des frontières est une mesure uniquement destinée à rassurer mais qui n’empêche pas la propagation du virus. Enfin, il revient sur la stratégie de Taïwan et de la Corée et exprime son inquiétude concernant l’Afrique, qui&nbsp;«&nbsp;n’a pas les moyens de soigner les malades graves&nbsp;».&nbsp;</p> <p> <audio controls="controls" src="/sites/default/files/inline-audio/20200416_Podcast%20Rony%20Brauman%20France%20Inter.mp3">&nbsp;</audio> </p> <p>Rony Brauman</p> <blockquote> <p>Les crises sont les révélateurs des faiblesses des institutions et des collectifs, ce qui vaut pour l’OMS comme pour le système sanitaire français.</p> </blockquote> <p>&nbsp;</p> </div> <div class="height-computed field field--name-field-related-content field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field__label">Publications associées</div> <div class="field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8342" role="article" about="/fr/le-crash-dans-les-medias/en-afrique-lexception-de-quelques-quartiers-le-confinement-est-impossible" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF276347%28High%29.jpg?h=7fca5932&amp;itok=9YdSDxN4" width="450" height="300" alt="Emergency response in Ituri" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Pablo Garrigos/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/en-afrique-lexception-de-quelques-quartiers-le-confinement-est-impossible" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8342&amp;2=reading_list" token="DXA96JPQUU06794ccPIwNXyqj4evdmcV_8h1K-mF1Xg"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/en-afrique-lexception-de-quelques-quartiers-le-confinement-est-impossible" hreflang="fr">« En Afrique, à l’exception de quelques quartiers, le confinement est impossible »</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-02T12:00:00Z" class="datetime">02/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Pour le journal L'Humanité, Rony Brauman explique en quoi la crise sanitaire liée au coronavirus va jeter une lumière crue sur les inégalités sociales qui ravagent le continent africain.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/en-afrique-lexception-de-quelques-quartiers-le-confinement-est-impossible" rel="tag" title="« En Afrique, à l’exception de quelques quartiers, le confinement est impossible »" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur « En Afrique, à l’exception de quelques quartiers, le confinement est impossible »</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8401" role="article" about="/fr/le-crash-dans-les-medias/une-semaine-dactualite-coronavirus" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF313398%28High%29.jpg?h=7fca5932&amp;itok=VOK145Ji" width="450" height="300" alt="COVID-19 MSF Mobile Team in retirement home &quot;Résidence Magnolia&quot; in Jette, Brussels." typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Olivier Papegnies/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/une-semaine-dactualite-coronavirus" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8401&amp;2=reading_list" token="Ks5lhByp7DVSaMs10FaCVxgqpA8JUU692_J1wFl8uvc"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/une-semaine-dactualite-coronavirus" hreflang="fr">Une semaine d&#039;actualité - Coronavirus</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-10T12:00:00Z" class="datetime">10/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Dans l’émission Une Semaine d’actualité de RFI du 2 avril, Pierre-Edouard Deldique laisse la parole à Rony Brauman. Les enjeux majeurs du coronavirus sont évoqués de manière très complète : perception du danger accrue par la visibilité de l’impact, réaction des États et mesures sanitaires, utilité des masques et des tests, conséquences de l’affaiblissement de l’hôpital public, difficultés en Afrique… </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/une-semaine-dactualite-coronavirus" rel="tag" title="Une semaine d&#039;actualité - Coronavirus" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Une semaine d&#039;actualité - Coronavirus</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8395" role="article" about="/fr/le-crash-dans-les-medias/le-confinement-generalise-est-profondement-inegalitaire" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF311861%28High%29.JPG?h=7fca5932&amp;itok=kyy-olbt" width="450" height="300" alt="COVID-19 Project in Brussels, Belgium" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Kristof Vadino</div> </article> </div> <a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/le-confinement-generalise-est-profondement-inegalitaire" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8395&amp;2=reading_list" token="wgvo91HscQpdh_epj6ooY_vw0AEYuQKkjVSzBvESkAc"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/le-confinement-generalise-est-profondement-inegalitaire" hreflang="fr"> « Le confinement généralisé est profondément inégalitaire »</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-07T12:00:00Z" class="datetime">07/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Interrogé par le magazine <em>Marianne</em>, Rony Brauman explique que la croyance en l’élimination des épidémies a fait écran à la vigilance des organisations internationales et des États. Il développe sa vision de la crise sanitaire que nous traversons et s'exprime sur les mesures prises pour y répondre. </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/le-confinement-generalise-est-profondement-inegalitaire" rel="tag" title=" « Le confinement généralisé est profondément inégalitaire »" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur « Le confinement généralisé est profondément inégalitaire »</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> <span class="field field--name-title field--type-string field--label-above">L&#039;Organisation Mondiale de la Santé est-elle en danger?</span> Fri, 17 Apr 2020 12:35:49 +0000 elba.msf 8426 at https://www.msf-crash.org Conseils de lecture sur le Covid-19 https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19 <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-inline clearfix"> <div class="field__label">Date de publication</div> <div class="field__item"><time datetime="2020-04-14T12:00:00Z" class="datetime">14/04/2020</time> </div> </div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><span lang="" about="/fr/user/125" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">elba.msf</span></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">mar, 04/14/2020 - 11:31</span> <div class="field field--name-field-tags field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/coronavirus" hreflang="fr">Coronavirus</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/epidemies" hreflang="fr">épidémies</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/mesures-sanitaires" hreflang="fr">mesures sanitaires</a></div> </div> <details class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper"> <summary role="button" aria-expanded="false" aria-pressed="false">Michaël Neuman</summary><div class="details-wrapper"> <div class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="3257" role="article" about="/index.php/fr/michael-neuman" class="node node--type-person node--view-mode-embed"> <div class="node__content"> <div class="group-person-profil"> <div class="group-person-image-profil"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/profile_image/public/2017-04/DSCF4167%20copie_0.jpg?itok=uJXHTXNJ" width="180" height="230" alt="Michaël Neuman" typeof="foaf:Image" class="image-style-profile-image" /> </div> </div> <div class="group-person-content"> <div class="group-person-firstname-lastname"> <div class="field field--name-field-firstname field--type-string field--label-hidden field__item">Michaël</div> <div class="field field--name-field-lastname field--type-string field--label-hidden field__item">Neuman</div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Directeur d'études au Crash depuis 2010, Michaël Neuman est diplômé d'Histoire contemporaine et de Relations Internationales (Université Paris-I). Il s'est engagé auprès de Médecins sans Frontières en 1999 et a alterné missions sur le terrain (Balkans, Soudan, Caucase, Afrique de l'Ouest notamment) et postes au siège (à New York ainsi qu'à Paris en tant qu'adjoint responsable de programmes). Il a également participé à des projets d'analyses politiques sur les questions d'immigration. Il a été membre des conseils d'administration des sections française et étatsunienne de 2008 à 2010. Il a codirigé "Agir à tout prix? Négociations humanitaires, l'expérience de MSF" (La Découverte, 2011) et "Secourir sans périr. La sécurité humanitaire à l'ère de la gestion des risques" (CNRS Editions, 2016).</p> </div> <div class="same-author-link"><a href="/index.php/fr/michael-neuman" class="button">Du même auteur</a> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> </details> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-body field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>L’épidémie de Covid-19 a entrainé chez certains des habitudes de lecteur frénétique. Pour les autres, l’équipe du Crash a sélectionné une vingtaine de publications, en langue française et anglaise, dont nous avons trouvé la consultation utile ces dernières semaines. Vous y trouverez des reportages, des articles de vulgarisation&nbsp;scientifique, des articles de journaux scientifiques, des tribunes ainsi que des contributions issues des sciences sociales. L’apparition récente du virus et de la maladie nécessitera bien sûr une remise à jour très fréquente des savoirs acquis et des réflexions qui leur sont liés.</p> <p><em>Trois semaines après cette publication, nous avons dressé une seconde liste de lecture, disponible <a href="https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19-partie-2" target="_blank">ici</a>.&nbsp;</em></p> <p><b>1/ Comprendre le virus et la maladie</b></p> <p>Le visionnage de cette <a href="https://www.college-de-france.fr/site/actualites/Covid-19ChroniqueEmergenceAnnoncee.htm" target="_blank">belle conférence</a> d’une petite heure de Philippe Sansonetti en date du 16 mars, au Collège de France nous paraît être une très bonne introduction.&nbsp;Marc Gozlan est un journaliste «&nbsp;médico-scientifique&nbsp;». Il a rédigé un <a href="https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2020/04/02/covid-19-une-maladie-virale-aux-multiples-visages/" target="_blank">article pour le blog qu’il tient sur LeMonde.fr</a> dans lequel il explique l’état des connaissances actuelles sur le virus et la maladie.&nbsp;Le journaliste Lawrence Right dresse un <a href="https://www.newyorker.com/news/news-desk/can-survivors-of-the-coronavirus-help-cure-the-disease-and-rescue-the-economy" target="_blank">état des lieux sur la question de l’immunité</a> et de son incertitude.&nbsp;</p> <p><b>2/ Epidémiologie et modélisation&nbsp;</b></p> <p>La compréhension du phénomène épidémique et de son ampleur est passée par un recours massif à la modélisation, outil d’aide à la décision politique autant que moyen de communiquer avec le public. Un certain nombre de publications revient sur ce recours aux mathématiques.<br /> <br /> Un <a href="https://www.lemonde.fr/sciences/article/2020/03/30/comment-l-epidemiologie-tente-de-cerner-l-epidemie-due-au-nouveau-coronavirus_6034947_1650684.html" target="_blank">article du Monde sur l’intérêt de la modélisation</a> en période épidémique et <a href="https://www.nature.com/articles/d41586-020-01003-6" target="_blank">l’équivalent, en anglais</a> et en un peu plus fouillé, dans la revue Nature. Le Washington Post a publié une <a href="https://www.washingtonpost.com/graphics/2020/world/corona-simulator/" target="_blank">représentation visuelle de la trajectoire exponentielle de l’épidémie</a>, très bien faite. Elle est déjà ancienne mais toujours éclairante.<br /> Le virus et son comportement, comme les modes de transmission, restent sujets à de nombreuses inconnues, permettant ainsi l’élaboration de nombreuses hypothèses. Le médecin microbiologiste Yvon Le Flohic en propose de très stimulantes dans <a href="https://dr-gomi.blog4ever.com/sarscov2-un-virus-des-villes-pas-un-virus-des-champs-effet-de-masse-critique-en-zone-urbaine-1" target="_blank">un texte publié sur son blog</a>. Il y évoque les liens entre transmission du virus, hyper densité de population et clusters.</p> <p><b>3/ La réponse française à l’épidémie</b></p> <p>La question du plan de réponse à l’épidémie, en particulier en France, a fait l’objet de nombreuses discussions. Les publications qui suivent décrivent l’état des connaissances sur lesquelles se sont basées, ou pas, les décisions politiques, ainsi que les controverses sur l’état de la préparation en France.&nbsp;</p> <p>Parue dans La Vie des Idées, une <a href="https://laviedesidees.fr/Savoir-et-prevoir.html" target="_blank">chronologie&nbsp;allant de fin décembre 2019 à fin mars 2020</a> clarifie ce qu’&nbsp;«&nbsp;on&nbsp;» savait et ce qu’&nbsp;«&nbsp;on&nbsp;» prévoyait. C’est à partir de cette distinction que Pascal Maricharlar décrit ce qu’il aurait été possible de faire.&nbsp;Une <a href="https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/03/30/claude-le-pen-en-2007-la-france-avait-su-mettre-au-point-un-dispositif-de-protection-tres-ambitieux-contre-des-pandemies_6034911_3232.html" target="_blank">tribune, parue dans le Monde</a>, sur l’abandon du Plan Pandémie français et la disparition de l’établissement de préparation et réponse aux urgences sanitaires (Eprus). En lien, <a href="http://theconversation.com/la-france-en-penurie-de-masques-aux-origines-des-decisions-detat-134371" target="_blank">un article paru dans The Conversation</a> sur la responsabilité de l’état français dans la pénurie des masques.<br /> Pour s’échapper un peu des controverses, le site Fast and company propose <a href="https://www.fastcompany.com/90479846/the-untold-origin-story-of-the-n95-mask?" target="_blank">une histoire fascinante et inattendue du masque chirurgical</a>, le fameux N95 (l’équivalent des FFP2)</p> <p><b>4/ La réponse des autres pays</b></p> <p>Répondre aux épidémies, c’est aussi apprendre de l’expérience des autres et agir en conséquence.&nbsp; Les articles suivants analysent des pratiques de préparation et de réponse propres à certains pays.</p> <p>Le New England Journal of Medicine a ainsi publié <a href="https://catalyst.nejm.org/doi/full/10.1056/CAT.20.0080" target="_blank">un article très instructif</a> pour comprendre les premières leçons de l’épidémie en Italie et notamment la puissance de la transmission infra hospitalière.&nbsp;<a href="https://medium.com/@michelezanini/managing-the-pandemic-lessons-from-italys-veneto-region-4d1259091879" target="_blank">Un autre article</a> décrit l’approche particulière – et pour le moment très efficace - adoptée dans la région de Venise. Quant à la revue Uzbek et Rica, elle revient sur les <a href="https://usbeketrica.com/article/covid-19-il-aurait-fallu-s-inspirer-de-taiwan-mais-c-est-trop-tard" target="_blank">exemples de Taïwan, de la Corée du sud et de Singapour</a>, avant un hypothétique rebond de l’épidémie.</p> <p><b>5/ Le confinement</b></p> <p>Beaucoup s’interrogent sur le confinement, son intérêt, les mesures alternatives, ainsi qu’à la question de savoir «&nbsp;comment en sortir&nbsp;?&nbsp;».</p> <p>Une <a href="https://www.nytimes.com/2020/03/20/opinion/coronavirus-pandemic-social-distancing.html" target="_blank">tribune publiée dans le New York Times</a> par un médecin met ainsi en débat le confinement et sa plus-value au regard d’autres choix possibles La revue Statsnews propose une <a href="https://www.statnews.com/2020/03/25/coronavirus-experts-craft-strategies-to-relax-lockdowns/ " target="_blank">analyse des différentes options disponibles pour sortir du confinement</a>.</p> <p><b>6/ La Chloroquine</b></p> <p>La controverse Chloroquine aura été l’occasion de discussions enflammées et pas toujours très scientifiques. Nous présentons ici trois textes qui permettent d’éclairer ce débat.</p> <p><a href="https://theintercept.com/2020/04/06/drug-treatment-trump-talks-covid-can-fatal-side-effect-cardiologists-warn/" target="_blank">Ici, un point d’actualité sur le débat Chloroquine </a>aux Etats-Unis.&nbsp;<a href="https://medium.com/@ferry.danini/petite-introduction-à-léthique-des-essais-cliniques-d1b6d9f0bbb2" target="_blank">Là, un texte sur l’éthique des essais cliniques</a>, à la lumière de la controverse Raoult, par une philosophe des sciences Juliette Ferry Danini. Enfin, <a href="https://theconversation.com/essais-cliniques-on-peut-concilier-ethique-qualite-et-urgence-meme-en-temps-de-crise-sanitaire-135461" target="_blank">un article paru dans The Conversation</a>, dont les auteurs, François Hirsch, Paul de Boissieu et Christophe Longuet, discutent de la possibilité de mener des essais de qualité en situation d’urgence.</p> <p><b>7/ Les sciences sociales</b></p> <p>Les sciences sociales n’ont pas été absentes des discussions, bien au contraire. Parmi la profusion de textes auxquels l’épidémie a donné naissance, nous avons sélectionné trois contributions particulièrement lumineuses.</p> <p>L’anthropologue, Frédéric Keck, qui travaille sur les pandémies en Asie, articule <a href="https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/200320/frederic-keck-les-chauves-souris-et-les-pangolins-se-revoltent" target="_blank">réflexions sur la prévention, la préparation aux épidémies et les bouleversements géopolitiques.&nbsp;</a>Pour sa part, la médecin, philosophe et historienne de la médecine Anne-Marie Moulin explore <a href="https://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/170320/ce-qui-est-commun-toutes-les-epidemies-c-est-la-recherche-des-responsables" target="_blank">les conséquences sociales et économiques de l’épidémie</a>. Enfin, l’historien des sciences Jean-Baptiste Fressoz, s’interroge sur <a href="https://www.bastamag.net/mondialisation-covid19-effondrement-virus-collapse-transition-relocalisation" target="_blank">la portée de l’épidémie, sa spécificité par rapport à d’autres grandes épidémies</a> et ses conséquences en termes de changements attendus.</p> <p><b>Enfin…</b></p> <p>Et parce qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, vous pouvez également consulter <a href="https://www.msf-crash.org/fr/le-crash-dans-les-medias" target="_blank">les nombreuses interviews de Rony Brauman.</a>&nbsp;Ainsi que le point de vue de Jean-Hervé Bradol dans <a href="https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/le-triage" target="_blank">ce blog sur le triage</a>.</p> </div> <div class="height-computed field field--name-field-related-content field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field__label">Publications associées</div> <div class="field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8495" role="article" about="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19-partie-2" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-05/MSF314450%28High%29.jpg?h=c1c6b463&amp;itok=lQtlJVwk" width="450" height="300" alt="MSF intervention in care homes" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Olmo Calvo/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19-partie-2" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8495&amp;2=reading_list" token="w87ZJFnWS1ZCuR-BAqI0OMEg143k_JIeUJso9EB9b-Q"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19-partie-2" hreflang="fr">Conseils de lecture sur le Covid-19 - Partie 2 </a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-05-04T12:00:00Z" class="datetime">04/05/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/michael-neuman" hreflang="fr">Michaël Neuman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Trois semaines après la publication de nos premiers conseils de lecture sur le Covid-19, les articles journalistiques et scientifiques autour de l'épidémie sont encore très nombreux. Pour vous aider à faire le tri et pour vous tenir au courant des évolutions des connaissances au sujet du virus, des débats et controverses qui marquent les différentes stratégies de réponses, nous avons dressé une seconde liste de lecture abordant différents thèmes, toujours en anglais et en français.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19-partie-2" rel="tag" title="Conseils de lecture sur le Covid-19 - Partie 2 " hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Conseils de lecture sur le Covid-19 - Partie 2 </span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8393" role="article" about="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/le-triage" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF311752%28High%29%202.jpg?h=7fca5932&amp;itok=dtYVPK94" width="450" height="300" alt="COVID-19 Project in Mons, Belgium" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Pablo Garrigos/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/le-triage" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8393&amp;2=reading_list" token="3NLAvvSmA14a6cwc3x-Y_7IwSHZ1-_lSZU1013jfDJY"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/le-triage" hreflang="fr">Le triage</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-06T12:00:00Z" class="datetime">06/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/jean-herve-bradol" hreflang="fr">Jean-Hervé Bradol</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/elba-rahmouni" hreflang="fr">Elba Rahmouni</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Dans des circonstances exceptionnelles où la demande de soins déborde l’offre, comment décider par qui commencer ? Le triage est imposé par une demande exceptionnelle qui conduit à l'emploi d'une procédure particulière afin d’établir les priorités. Entretien de Jean-Hervé Bradol réalisé par Elba Rahmouni à partir de l’article « En situation de catastrophe : s’orienter, trier et agir » paru dans l’ouvrage <em>La médecine du tri. Histoire, éthique, anthropologie</em> sous la direction de Céline Lefève, Guillaume Lachenal et Vinh-Kim Nguyen.  </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/blog/medecine-et-sante-publique/le-triage" rel="tag" title="Le triage" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Le triage</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="3645" role="article" about="/index.php/fr/blog/acteurs-et-pratiques-humanitaires/de-la-necessite-du-triage-en-haiti" class="node node--type-blog-post node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2017-05/MSF43272-Sick-woman-haiti.jpg?h=f87d35db&amp;itok=DzwwATOy" width="450" height="300" alt="Une femme portant un masque se fait ausculter" title="De la nécessité du triage en Haïti" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Bruno Stevens</div> </article> </div> <a href="/index.php/fr/blog/acteurs-et-pratiques-humanitaires/de-la-necessite-du-triage-en-haiti" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=3645&amp;2=reading_list" token="LHsHxjtopaw196zglK4QGieHqngVRKeGgpUElHuNYPw"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Article de blog</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/index.php/fr/blog/acteurs-et-pratiques-humanitaires/de-la-necessite-du-triage-en-haiti" hreflang="fr">De la nécessité du triage en Haïti</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2010-01-28T12:00:00Z" class="datetime">28/01/2010</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/index.php/fr/fabrice-weissman" hreflang="fr">Fabrice Weissman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Le gouvernement suisse a-t-il sauvé des vies en refusant d'envoyer son corps de secouristes en Haïti ? Oui répond Nicolas Borsinger de la Fondation Pro-Victimis dans une tribune publiée par Le Temps.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/index.php/fr/blog/acteurs-et-pratiques-humanitaires/de-la-necessite-du-triage-en-haiti" rel="tag" title="De la nécessité du triage en Haïti" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur De la nécessité du triage en Haïti</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> <section class="field field--name-comment field--type-comment field--label-above comment-wrapper"> <h2 class="title comment-form__title">Ajouter un commentaire</h2> <drupal-render-placeholder callback="comment.lazy_builders:renderForm" arguments="0=node&amp;1=8412&amp;2=comment&amp;3=comment" token="Uuj0JsMbZ0mOaWvb6pAPhczErfzRnwF6iJRh72hWKUM"></drupal-render-placeholder> </section> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8412&amp;2=reading_list" token="VvwhQnjSUxtg1AsOUdTj9ph5VbxLNy1o3B075N2F1aA"></drupal-render-placeholder><div class="citation-container"> <div class="field--name-field-citation"> <p> <span>Pour citer ce contenu :</span> <br> Michaël Neuman, Conseils de lecture sur le Covid-19, 14 avril 2020, URL : <a href="https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19">https://www.msf-crash.org/fr/blog/medecine-et-sante-publique/conseils-de-lecture-sur-le-covid-19</a> </p> </div> </div> <div class="contribution-container"> <div class="field--name-field-contribution"> <p> <span>Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article,</span> vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site. </p> <a href="/fr/contribuer?to=8412" class="button">Contribuer</a> </div> </div> <span class="field field--name-title field--type-string field--label-above">Conseils de lecture sur le Covid-19</span> Tue, 14 Apr 2020 09:31:29 +0000 elba.msf 8412 at https://www.msf-crash.org Une semaine d'actualité - Coronavirus https://www.msf-crash.org/fr/le-crash-dans-les-medias/une-semaine-dactualite-coronavirus <div class="field field--name-field-source-media field--type-string field--label-hidden field__item">RFI</div> <span class="field field--name-uid field--type-entity-reference field--label-hidden"><span lang="" about="/fr/user/125" typeof="schema:Person" property="schema:name" datatype="">elba.msf</span></span> <span class="field field--name-created field--type-created field--label-hidden">ven, 04/10/2020 - 13:01</span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-10T12:00:00Z" class="datetime">10/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-tags field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/coronavirus" hreflang="fr">Coronavirus</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/mesures-sanitaires" hreflang="fr">mesures sanitaires</a></div> <div class="field__item"><a href="/fr/tags/sante-globale" hreflang="fr">santé globale</a></div> </div> <details class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper"> <summary role="button" aria-expanded="false" aria-pressed="false">Rony Brauman</summary><div class="details-wrapper"> <div class="field--type-entity-person js-form-wrapper form-wrapper field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="3221" role="article" about="/index.php/fr/rony-brauman" class="node node--type-person node--view-mode-embed"> <div class="node__content"> <div class="group-person-profil"> <div class="group-person-image-profil"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/profile_image/public/2017-04/DSCF4256.jpg?itok=nCrBsaSM" width="180" height="230" alt="Rony Brauman" typeof="foaf:Image" class="image-style-profile-image" /> </div> </div> <div class="group-person-content"> <div class="group-person-firstname-lastname"> <div class="field field--name-field-firstname field--type-string field--label-hidden field__item">Rony</div> <div class="field field--name-field-lastname field--type-string field--label-hidden field__item">Brauman</div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-body field--type-text-with-summary field--label-hidden field__item"><p>Médecin, diplômé de médecine tropicale et épidémiologie. Engagé dans l'action humanitaire depuis 1977, il a effectué de nombreuses missions, principalement dans le contexte de déplacements de populations et de conflits armés. Président de Médecins Sans Frontières de 1982 à 1994, il enseigne au Humanitarian and Conflict Response Institute (HCRI) et il est chroniqueur à Alternatives Economiques. Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles, dont "Guerre humanitaires ? Mensonges et Intox" (Textuel, 2018),"La Médecine Humanitaire" (PUF, 2010), "Penser dans l'urgence" (Editions du Seuil, 2006) et "Utopies Sanitaires" (Editions Le Pommier, 2000).</p> </div> <div class="same-author-link"><a href="/index.php/fr/rony-brauman" class="button">Du même auteur</a> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> </details> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-body field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Dans l’émission <a href="http://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200404-rony-brauman-m%C3%A9decin-%C3%A9pid%C3%A9miologiste-achille-mbembe-historien-philosophe" target="_blank">Une Semaine d’actualité de RFI</a> du 2 avril, Pierre-Edouard Deldique laisse la parole à Rony Brauman. Les enjeux majeurs du coronavirus sont évoqués de manière très complète : perception du danger accrue par la visibilité de l’impact, réaction des États et mesures sanitaires, utilité des masques et des tests, conséquences du démantèlement&nbsp;de l’hôpital public, difficultés supplémentaires en Afrique…&nbsp;</p> <p> <audio controls="controls" src="/sites/default/files/inline-audio/une_semaine_d_actualite_1_20200404_1.mp3">&nbsp;</audio> </p> <p>Rony Brauman</p> <blockquote> <p>On a transformé l’hôpital public en une entreprise rentable fonctionnant à flux tendu. cela est incompatible avec une politique de santé publique, qui doit toujours être fondée sur l’anticipation des risques.&nbsp;</p> </blockquote> </div> <div class="height-computed field field--name-field-related-content field--type-entity-reference field--label-above"> <div class="field__label">Publications associées</div> <div class="field__items"> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8324" role="article" about="/fr/le-crash-dans-les-medias/covid-19-faute-de-mieux-le-confinement-reste-la-solution-de-repli" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/Image%20Rony%20RT.jpg?h=96225498&amp;itok=86RREGBa" width="450" height="300" alt="Rony Brauman RT France" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">RT France</div> </article> </div> <a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/covid-19-faute-de-mieux-le-confinement-reste-la-solution-de-repli" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8324&amp;2=reading_list" token="hWJjibiQ5_gyzAWFRNr7PlibFPD52DQbizmmNk8fibM"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/covid-19-faute-de-mieux-le-confinement-reste-la-solution-de-repli" hreflang="fr">Covid 19 : « Faute de mieux, le confinement reste la solution de repli »</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-01T12:00:00Z" class="datetime">01/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Interrogé par RT France, Rony Brauman s’exprime sur les mesures prises par les pouvoirs publics pour répondre à l’épidémie de Covid-19. Il dénonce notamment l’impréparation du système de santé français due à l’austérité dans laquelle les hôpitaux sont depuis longtemps plongés et invite à mieux valoriser le travail du personnel hospitalier. Rony Brauman critique également le manque de cohérence des pouvoirs publics sur la question des masques et des tests. </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/covid-19-faute-de-mieux-le-confinement-reste-la-solution-de-repli" rel="tag" title="Covid 19 : « Faute de mieux, le confinement reste la solution de repli »" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur Covid 19 : « Faute de mieux, le confinement reste la solution de repli »</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8342" role="article" about="/fr/le-crash-dans-les-medias/en-afrique-lexception-de-quelques-quartiers-le-confinement-est-impossible" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF276347%28High%29.jpg?h=7fca5932&amp;itok=9YdSDxN4" width="450" height="300" alt="Emergency response in Ituri" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Pablo Garrigos/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/en-afrique-lexception-de-quelques-quartiers-le-confinement-est-impossible" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8342&amp;2=reading_list" token="DXA96JPQUU06794ccPIwNXyqj4evdmcV_8h1K-mF1Xg"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/en-afrique-lexception-de-quelques-quartiers-le-confinement-est-impossible" hreflang="fr">« En Afrique, à l’exception de quelques quartiers, le confinement est impossible »</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-02T12:00:00Z" class="datetime">02/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Pour le journal L'Humanité, Rony Brauman explique en quoi la crise sanitaire liée au coronavirus va jeter une lumière crue sur les inégalités sociales qui ravagent le continent africain.</p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/en-afrique-lexception-de-quelques-quartiers-le-confinement-est-impossible" rel="tag" title="« En Afrique, à l’exception de quelques quartiers, le confinement est impossible »" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur « En Afrique, à l’exception de quelques quartiers, le confinement est impossible »</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> <div class="field__item"> <article data-history-node-id="8358" role="article" about="/fr/le-crash-dans-les-medias/ne-reviendra-pas-du-jour-au-lendemain-un-fonctionnement-normal" class="node node--type-media-relay node--view-mode-teaser"> <div class="node__content"> <div class="group-teaser-image"> <div class="field field--name-field-teaser-media field--type-entity-reference field--label-hidden field__item"><article class="media media--type-image media--view-mode-teaser"> <div class="field field--name-field-image field--type-image field--label-hidden field__item"> <img src="/sites/default/files/styles/teaser/public/2020-04/MSF311675%28High%29.jpg?h=7fca5932&amp;itok=ow-c9wYO" width="450" height="300" alt="Coronavirus: MSF&#039;s mobile clinic for vulnerable groups" typeof="foaf:Image" class="image-style-teaser" /> </div> <div class="field field--name-field-copyright field--type-string field--label-hidden field__item">Agnes Varraine-Leca/MSF</div> </article> </div> <a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/ne-reviendra-pas-du-jour-au-lendemain-un-fonctionnement-normal" class="main-link"></a> </div> <div class="group-content"> <drupal-render-placeholder callback="flag.link_builder:build" arguments="0=node&amp;1=8358&amp;2=reading_list" token="XOaAn-W8s4KXqPE_a_urwf8O40ZZGMG9PdWIqGqE4ec"></drupal-render-placeholder><div class="bundle-container"><div class="field--name-field-bundle">Parution presse</div></div><span class="field field--name-title field--type-string field--label-hidden"><h3><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/ne-reviendra-pas-du-jour-au-lendemain-un-fonctionnement-normal" hreflang="fr">« On ne reviendra pas du jour au lendemain à un fonctionnement normal »</a></h3> </span> <div class="field field--name-field-publish-date field--type-datetime field--label-hidden field__item"><time datetime="2020-04-03T12:00:00Z" class="datetime">03/04/2020</time> </div> <div class="field field--name-field-authors field--type-entity-reference field--label-hidden field__items"> <div class="field__item"><a href="/fr/rony-brauman" hreflang="fr">Rony Brauman</a></div> </div> <div class="clearfix text-formatted field field--name-field-summary field--type-text-long field--label-hidden field__item"><p>Dans cet entretien avec Le Télégramme, Rony Brauman s'exprime sur les mesures sanitaires prises pour lutter contre la propagation du Covid-19. Il prévoit une levée très progressive du confinement et le maintien des mesures barrières pour éviter les rebonds épidémiques. Pour éviter la saturation du système hospitalier, il recommande de mettre à contribution les cliniques et hôpitaux privés. </p> </div> <div class="node__links"> <ul class="links inline"><li class="node-readmore"><a href="/fr/le-crash-dans-les-medias/ne-reviendra-pas-du-jour-au-lendemain-un-fonctionnement-normal" rel="tag" title="« On ne reviendra pas du jour au lendemain à un fonctionnement normal »" hreflang="fr">Lire la suite <span class="visually-hidden">sur « On ne reviendra pas du jour au lendemain à un fonctionnement normal »</span></a></li></ul> </div> </div> </div> </article> </div> </div> </div> <span class="field field--name-title field--type-string field--label-above">Une semaine d&#039;actualité - Coronavirus</span> Fri, 10 Apr 2020 11:01:08 +0000 elba.msf 8401 at https://www.msf-crash.org