A / A / A

effets pervers et limites de l'aide

L'afflux des Syriens au camps de Domeez
Tribune

Le CICR doit oser briser l’embargo humanitaire en Syrie

Depuis quelques semaines, de grandes organisations humanitaires, et notamment le CICR, sont critiquées parce qu'elles se refusent à acheminer de l'aide d'urgence en Syrie autrement que par et avec l'autorisation de Damas. Le directeur des opérations du CICR a justifié cette position dans une récente tribune.

Soins médiaux dans le Nord de la Syrie
Tribune

"Syrie: soutenons les opérations humanitaires transfrontalières"

Les bailleurs de fonds doivent se rencontrer le 30 janvier à Koweït City pour réunir 1,5 milliard de dollars au titre de l'aide humanitaire pour les victimes du conflit syrien. Jusqu'à présent, l'essentiel de l'aide internationale est distribuée depuis Damas par le Comité international de la Croix-Rouge, les agences des Nations unies et huit ONG internationales.

Des maison détruites par les bombes au nord de la Syrie
Article de blog

En Syrie, l’humanitaire confronté à ses limites

Rony Brauman s'est récemment opposé au concept de «guerre humanitaire», énoncé en Libye sous la forme de «responsabilité de protéger», parce que la guerre est d'après lui le terrain d'élection des entrepreneurs de violence, qu'elle possède sa propre dynamique et qu'elle est incontrôlable.