A / A / A

Rony Brauman

Rony Brauman
MSF-Crash

Médecin, diplômé de médecine tropicale et épidémiologie. Engagé dans l'action humanitaire depuis 1977, il a effectué de nombreuses missions, principalement dans le contexte de déplacements de populations et de conflits armés. Président de Médecins Sans Frontières de 1982 à 1994, il enseigne au Humanitarian and Conflict Response Institute (HCRI) et il est chroniqueur à Alternatives Economiques. Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles, dont "Guerre humanitaires ? Mensonges et Intox" (Textuel, 2018),"La Médecine Humanitaire" (PUF, 2010), "Penser dans l'urgence" (Editions du Seuil, 2006) et "Utopies Sanitaires" (Editions Le Pommier, 2000).

Types
Séance de rééducation dans un centre MSF à Haiti
Article de blog

Haiti : la médecine privée et les privés de médecine

Dans une tribune publiée le 24 juillet dans Le Monde, Alain Deloche, président de la Chaîne de l'Espoir, lance un cri d'alarme déjà entendu à quelques reprises ces derniers temps : « la médecine gratuite est en train de détruire le système de santé en Haïti » écrit-il.

a dozen of pills in a hand
Article

Postface à l’ouvrage "Médiator 150mg"

Ce texte est une postface au livre du Dr Irène Frachon « Médiator, 150mg » dont le sous-titre « Combien de morts ?», a été retiré à la suite d'une plainte du laboratoire Servier, producteur du médicaments incriminé. Rony Brauman y aborde la question du poids croissant des compagnies pharmaceutiques dans les décisions de santé publique.

Un bateau transporte une aide médicale d'urgence
Article de blog

La "flotille de la liberté" : humanitaire ou politique?

La flottille arraisonnée par l'armée israélienne était-elle « humanitaire » ou « politique » ? Y a-t-il une « crise humanitaire » à Gaza ou non ? La réponse à ces questions omniprésentes ces derniers jours ne dit rien sur la situation elle-même mais nous informe sur les opinions, connues à l'avance, de ceux qui les énoncent. 

Reconstruction à Haiti
Article

Reconstruction : priorité aux choix des Haïtiens

Dans cette chronique d'Alternatives Internationales, Rony Brauman souligne que le séisme de Port-au-Prince de janvier 2010 est d'une ampleur sans précédent et qu'en dépit de la confusion initiale des secours, ceux-ci ont été bien orientés. Il estime que, quelle que soit la défaillance de l'Etat haïtien, c'est d'Haïti que devra être conduite la reconstruction.