A / A / A

L’aide alimentaire et la politique des chiffres en Ethiopie 2002-2004

Date de publication
François
Enten

Responsable animation scientifique, GRET

François Enten a été chef de mission pour Médecins Sans Frontières. En janvier 2017, il a soutenu une thèse à l'EHESS sur les systèmes d'alerte précoce en Ethiopie intitulé "Les systèmes d’alerte précoce (SAP) en Ethiopie comme jeux d’acteurs, de normes et d’échelles. Fabrique et usage des chiffres de l’aide alimentaire en Ethiopie (2002/2004 et 2016)". 

Cette étude offre un éclairage particulier sur les mécanismes de fabrication des chiffres officiels guidant les décideurs de l'aide humanitaire. Elle propose une lecture des Systèmes d'Alerte Précoce (SAP) comme un outil de consensus permettant un arrangement institutionnel entre les décideurs impliqués dans l'attribution de l'aide alimentaire. Elle étaye cette interprétation par une analyse théorique sociologique et par une observation ethnographique sur les pratiques des experts en Ethiopie (2002-2004), dont les résultats d'évaluation des besoins en aide alimentaire apparaissent comme une combinaison entre empirisme et politique.

Pour citer ce contenu :
François Enten, L’aide alimentaire et la politique des chiffres en Ethiopie 2002-2004, 15 mai 2008, URL : https://www.msf-crash.org/fr/publications/acteurs-et-pratiques-humanitaires/laide-alimentaire-et-la-politique-des-chiffres-en

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous pouvez nous retrouver sur Twitter ou directement sur notre site.

Contribuer