A / A / A

Publications

 

Guerre et humanitaire, médecine et santé publique, droits et justice... Découvrez les publications du CRASH classées par thématiques.

Les publications du Crash sont rédigées d'un point de vue de praticiens de l'aide et non de chercheurs, ce qui ne nous dispense pas d'exigences de rigueur et de méthode. Nous nous y efforçons avec le concours de chercheurs professionnels (bénévoles). Elles ne sont pas la ligne du parti MSF mais des outils pour la réflexion élaborés à partir des cadres et de l'expérience de MSF. Elles n'ont qu'une raison d'être : mieux comprendre ce que nous faisons. Les critiques, remarques et suggestions sont plus que bienvenues, elles sont attendues.

Types
Transport de refugies bosniaques par le HCR. MSF participe depuis la mi-1993, sous la coordination de MSF Belgique, a l’assistance medicale et chirugicale aupres des populations des enclaves de Srebrenica, Zepa et de Gorazde, en Bosnie orientale.
Prise de parole publique

MSF et la guerre en ex-Yougoslavie 1991-2003

Le 14 décembre 1995, la signature des accords de paix de Dayton mettait fin à la guerre en ex-Yougoslavie. 20 ans après, MSF révèle dans cette étude de cas comment elle a pris la parole publiquement dans le cadre d'un conflit marqué par l'épuration ethnique, les crimes contre l'humanité, les attaques répétées contre l'action humanitaire.

Démantèlement de la Jungle de Calais
Tribune

La «jungle» de Calais, une véritable honte pour l’État français

Voilà deux mois que MSF intervient dans la «jungle» de Calais, à Grande-Synthe, à Norrent-Fontes. L'idée selon laquelle les problèmes médicaux y étaient peu importants, que l'État y assurait une prise en charge minimale, et qu'il n'était pas de notre ressort de nous mêler de politiques migratoires, a longtemps eu raison de l'attention que nous aurions pu porter à ces camps.

La ville de Sagaing en Birmanie après le cyclone Nargis
Article

L’ingérence humanitaire ou le droit du plus fort

Le texte ci-dessous est la transcription d'une intervention donnée dans le cadre du colloque « L'Ingérence », organisé par la Fondation Res Publica le 19 janvier 2015. 

Cette conférence porte exclusivement sur des interventions armées menées contre la volonté de l'Etat du pays concerné, qu'elles aient été seulement promues sans voir le jour (Birmanie, Darfour) ou qu'elles aient eu lieu (Kosovo, Irak, Libye).

 

Ruines d'un hôpital à Alep en Syrie
Article

Comment les humanitaires travaillent face à Al-Qaïda et l’Etat islamique

Comment intervenir auprès des populations civiles au cœur de la guerre en Syrie ? Jean-Hervé Bradol, directeur d'études au Crash et ancien coordinateur de projet au nord de la Syrie en 2013, témoigne des négociations menées en Syrie dans les villes prises par des groupes affiliés à Al-Qaïda ou à l'organisation de l'État islamique. Cet article a paru sur le site Médiapart, le 1er février 2015.

Statue de Kim Il Sung à Pyongyang, Corée du Nord.
Prise de parole publique

MSF et la Corée du Nord 1995-1998

L’étude de cas ‘MSF et la Corée du Nord 1995-1998’ s’intéresse aux contraintes, questionnements et dilemmes qui ont mené Médecins Sans Frontières à prendre la parole publiquement lors de ses interventions sur le territoire nord-coréen entre 1995 et 1998 et auprès des réfugiés nord-coréens en Asie dans les années qui ont suivi.