A / A / A

Jean-Hervé Bradol

Jean-Hervé Bradol
MSF-Crash

Médecin, diplômé de Médecine tropicale, de Médecine d'urgence et d'épidémiologie médicale. Il est parti pour la première fois en mission avec Médecins sans Frontières en 1989, entreprenant des missions longues en Ouganda, Somalie et Thaïlande. En 1994, il est entré au siège parisien comme responsable de programmes. Entre 1996 et 2000, il a été directeur de la communication, puis directeur des opérations. De mai 2000 à juin 2008, il a été président de la section française de Médecins sans Frontières. De 2000 à 2008, il a été membre du conseil d'administration de MSF USA et de MSF International. Il est l'auteur de plusieurs publications, dont "Innovations médicales en situations humanitaires" (L'Harmattan, 2009) et "Génocide et crimes de masse. L'expérience rwandaise de MSF 1982-1997" (CNRS Editions, 2016).

Types
Antirétroviraux
Article

La recherche sur les maladies négligées toujours en panne

Une étude parue dans The Lancet, menée à l'initiative du DNDi (Drugs for Neglected Diseases Initiative) montre que seulement 4% des médicaments et des vaccins enregistrés entre 2000 et 2011 étaient destinés à lutter contre le paludisme, la tuberculose et les autres maladies négligées.

Buenaventura, un centre de soins
Article

Mettre fin aux décès dus aux tuberculoses résistantes

En 2010, les études épidémiologiques ont estimé à près de neuf millions le nombre de personnes atteintes d'une forme active de tuberculose, soulignant que cette pathologie avait causé cette même année environ un million et demi de morts. Plus de 90 % de ces décès étaient constatés dans des pays à revenu faible ou intermédiaire, confortant ainsi l'idée ancienne de l'existence d'une relation forte entre tuberculose et pauvreté.