A / A / A
Débat

L’asile et l’exil. Une histoire de la distinction migrants / réfugiés

Le 12 avril, nous aurons le très grand plaisir d’accueillir lors d’une conférence virtuelle du CRASH, la politiste – sociologue Karen Akoka, qui a publié en novembre, « L’Asile et l’exil. Une histoire de la distinction réfugiés / migrants » (La découverte, 2020). L’autrice décrit et analyse la trajectoire de l’OFPRA, l’institution française fondée en 1952 chargée de la reconnaissance du statut de réfugié ; elle donne ainsi à voir comment s’est établi, dans le cas français, l’histoire de la distinction migrants / réfugiés.

📣 Nous recherchons un(e) stagiaire Assistant(e) Diffusion / Communication à partir de début septembre 2021 ! Si vous êtes étudiant au moins en Bac+3 et bilingue anglais/français, n'hésitez pas à postuler ici avant le 24 mai. https://t.co/h7xNPRWjj7
Une édition spéciale de la liste de lecture #COVID19 du CRASH, avec un regard sur les vaccins à la suite du #TRIPSwaiver et des discussions en cours concernant l'accès et la production. Par @mikafromparis & @docnat. https://t.co/S5gocTQPQ0
[ENGLISH VERSION] A special edition of the CRASH's #COVID19 reading list, with a focus on vaccines in light of the #TRIPSwaiver and the discussions regarding access and production. By @mikafromparis & @docnat. https://t.co/6lKKT3919n
Retour sur les réflexions de @docnat suite à son travail dans le cadre de la réponse de @MSF_france à l'épidémie d'Ebola de 2018 en RDC. Ce sujet a un intérêt particulier en ce moment en raison des résurgences d'Ebola qui ont eu lieu dans la même région. https://t.co/T4G7dPjY7W
MSF medical mobile teams vaccinating Elderly people and frontline Healthcare workers in a nursing home in Tripoli.
Article de blog

Conseils de lecture sur le Covid-19 : l'édition spéciale vaccins

Nous pouvons tous convenir que l'émergence du vaccin contre le Covid-19 est "un développement absolument étonnant", mais il est peu probable que les vaccins puissent arrêter complètement la propagation du virus, et encore moins l'éradiquer. Pourtant, même sans atteindre l'immunité de groupe, la possibilité de vacciner les personnes vulnérables semble réduire les hospitalisations et les décès dus au Covid-19. 

Rwandan refugees fleeing towards Congo-Zaire, 1994.
Article de blog

Les « disparus » du Congo - Zaïre, 1996-1997. La question des massacres de réfugiés rwandais hutus en République démocratique du Congo

Un livre de Patrick de Saint-Exupéry vient d’être édité : La traversée. Une odyssée au cœur de l’Afrique. Quelle odyssée ? La traversée du Congo (Zaïre puis République démocratique du Congo) à partir du Rwanda. L’auteur évoque ses rencontres, les bières prises ici et là, la rudesse du parcours à l’arrière d’une moto (jusqu’à Kisangani), une navigation sur le fleuve Congo, le survol de la forêt dense en direction de Mbandaka.

Decontamination activities in Kalunguta health zone, North Kivu province, DRC
Article de blog

Ébola et innovation : tirer le bilan de la stratégie de réponse à l’épidémie dans le Nord Kivu

Quatre mois après le signalement des premiers cas en août 2018, l’épidémie d’Ébola dans la province du Nord Kivu (et de l’Ituri) était devenue la deuxième plus grande flambée jamais enregistrée. Malgré une mobilisation rapide et massive des ressources, l’épidémie s’est propagée au-delà des prédictions les plus pessimistes, et le taux de létalité (la proportion de personnes infectées qui en meurent) restait à 66%. En dépit de nombreuses initiatives pour tirer les leçons de l’épidémie d’Ébola de 2014–2016 en Afrique de l’Ouest, et malgré le développement de nouveaux vaccins et traitements, au vu du bilan en RDC, 3.444 cas et 2.264 décès, il est difficile de prétendre que cette fois les résultats sont meilleurs.

MSF provides medical assistance in Covid19 centres in Paris and the suburbs.
Article de blog

L’Ephad et ses fantômes : l’expérience de MSF en France pendant la crise sanitaire - Entretien

Cet article a été publié dans la revue Mouvements le 24 mars 2021. 

Au début du printemps 2020, l’organisation humanitaire Médecins Sans Frontières a lancé une mission dans les Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) d’Ile-de-France, touchés de plein fouet par la pandémie de Covid-19. Après avoir réfléchi à la mise en place de soins palliatifs de nuit, l’organisation s’est finalement orientée, suite à une phase exploratoire, vers un appui en journée à des Ehpad en difficulté. Puis à partir de l’été, une fois la crise terminée, les équipes de MSF ont proposé aux personnels des établissements un accompagnement en santé mentale. Retour le 28 septembre 2020 sur cette expérience avec quatre membres de la mission, Olivia Gayraud (coordinatrice projet), Jean-Hervé Bradol, Marie Thomas (psychologue) et Michaël Neuman. 

 

José Rodrigues Emergency Unit (UPA) in Manaus, Brazil, where the Covid situation remains critical.
Article de blog

Que penser, faire et dire au sujet de la vaccination Covid-19 ?

Blog rédigé par Jean-Hervé Bradol, directeur d'études du Crash.

Aujourd’hui, pour s'approvisionner en vaccins contre la Covid-19,  il y a ni une difficulté majeure liée au prix, ni un obstacle important en rapport avec les règles de propriété intellectuelle, ni un déficit de la recherche bio-médicale. Pourtant, ces trois thèmes sont en général au cœur de la communication de MSF dans le domaine de l'accès aux médicaments pour les plus pauvres. Notre discours doit donc évoluer.
    
Avec  l'apparition de variants inquiétants du virus présent aux débuts de la pandémie et, en conséquence, la nécessité de vacciner à l'échelle mondiale le plus vite possible, le monde fait face à un double défi : d’ingénierie biologique et de production ultra industrielle – ultra faisant écho à une production à l’échelle du monde en un temps court.

RENCONTRES
& DÉBATS

Paris, le 15 juillet 2020. Près de la place de la République, 5 associations dont MSF, ont monté un campement le 29 juin 2020, d'une centaine de tentes accueillant des mineurs étrangers isolés afin d'alerter sur l'absence de prise en charge des mineurs étrangers à Paris.
Débat

L’asile et l’exil. Une histoire de la distinction migrants / réfugiés

Karen Akoka

Le 12 avril, nous aurons le très grand plaisir d’accueillir lors d’une conférence virtuelle du CRASH, la politiste – sociologue Karen Akoka, qui a publié en novembre, « L’Asile et l’exil. Une histoire de la distinction réfugiés / migrants » (La découverte, 2020). L’autrice décrit et analyse la trajectoire de l’OFPRA, l’institution française fondée en 1952 chargée de la reconnaissance du statut de réfugié ; elle donne ainsi à voir comment s’est établi, dans le cas français, l’histoire de la distinction migrants / réfugiés.

Voir tous les rencontres et débats

Publications

District de Jacobabad, Wasayo, Pakistan. Distribution de nourriture par le CICR à 945 foyers touchés par des inondations.
Article

L’invention de l’impartialité : histoire d’un principe humanitaire, entre raisons juridique, stratégique et algorithmique

Le principe d’impartialité, que l’on réduit souvent à un principe de répartition mathématique, fut à l’origine forgé par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), alors en quête de légitimité. Or réduire l’impartialité à un principe algorithmique de distribution des ressources, c’est conforter la position de surplomb des organisations déterritorialisées. Telle est la thèse développée par l’auteur dans son dernier livre.

Deux femmes responsables de matériel MSF en Iran
Article

MSF face aux dilemmes des enlèvements

Le 31 janvier s’est tenu à Sciences Po un colloque en soutien à Fariba Adelkhah et Roland Marchal, tous les deux chercheurs au Centre de recherches internationales de Sciences Po (CERI), arrêtés en Iran le 5 juin 2019. Roland Marchal a été libéré le 20 mars 2020 en échange de la libération d’un ingénieur iranien détenu en France. Fariba Adelkhah a été condamnée le 6 mai 2020 à 6 ans de réclusion pour « propagande contre le système politique de la République islamique et collusion en vue d’attenter à la sûreté nationale ». La chercheuse a refusé une libération conditionnelle contre l'arrêt de ses recherches. 
Le colloque du 31 janvier a réuni diplomates, journalistes, humanitaires et chercheurs, dans le but de « nourrir la réflexion sur les prisonniers et les otages, d’un point de vue politique, juridique et éthique ». Fabrice Weissman y présentait l’expérience de Médecins Sans Frontières face aux enlèvements.