A / A / A

Elba Agard

MSF-Crash

Chargée de diffusion et de développement digital au CRASH depuis avril 2018, Elba est diplômée d’un master recherche en histoire de la philosophie classique et d’un master professionnel en conseil éditorial et gestion des connaissances numériques. Lors de ses études, elle a travaillé sur des questions de philosophie morale et s’est intéressée notamment à la nécessité pratique et à l’interdiction morale, juridique et politique du mensonge chez Kant.  

Types
Devastation in Aden - July 2015
Article de blog

Demain la guerre ? Avec Bertrand Badie

Demain la guerre ? Bertrand Badie se dit pessimiste tant nous sommes dans une situation de tension extrême. La conflictualité moderne se définit par son caractère incertain, composite et hétéroclite, permanent, car sans vainqueur, ni vaincu. Elle peut être comprise de manière verticale comme « empilement de logiques conflictuelles » et de manière horizontale comme « agrégat de logiques de coalition ». Bertrand Badie explique qu’un conflit est vraiment dangereux lorsqu’il superpose plusieurs types de logiques conflictuelles et plusieurs logiques d’alliances, rendant ainsi quasiment impossible la réalisation d’un compromis. Nous pouvons distinguer actuellement cinq strates de conflictualités, un niveau jamais atteint pour ce spécialiste des relations internationales.

Situation of migrants around the refugee center in La Chapelle, Paris.
Article de blog

L’hospitalité

A la faveur de la crise des migrants ou de la crise de l’accueil, comme il est peut-être plus opportun de l’appeler, la question de l’hospitalité est revenue sur le devant de la scène. Le 17 mai dernier, la Maison des Métallos organisait une conférence-débat réunissant deux chercheurs en sciences sociales, Michel Agier et Benjamin Boudou, ainsi qu’une responsable associative, Cécile Poletti, pour réfléchir à la tension qui existe entre l’hospitalité privée et l’hospitalité publique.

Idomeni after the closing of the border
Dossier

Migrants / réfugiés

Avec la fin de la guerre froide, les réfugiés ont perdu leur statut d'instrument du soft power occidental, tandis qu'avec la crise économique puis le terrorisme, l'hostilité aux migrants va croissant. Les représentations dominantes des mouvements migratoires amènent une partie croissante de la population européenne à considérer le migrant comme une menace et le réfugié comme un fardeau. Ce dossier regroupe plusieurs publications (articles, tribunes, articles de blog, parutions presse, cahier du CRASH), de 1990 à aujourd’hui, qui recouvrent les deux grands objets d’étude suivants : 1° La dichotomie entre politique d’hospitalité et politique migratoire. 2° L’objet camp sous plusieurs angles.