A / A / A

Sur le vif
Camps, Réfugiés, Déplacés

Quel(s) rôle(s) pour l’action humanitaire dans les déplacements de population ?

L’assistance aux populations réfugiées, déplacées, déportées, exilées, internées… occupe une place centrale dans l’action humanitaire contemporaine et son histoire. Quelles formes prend l’aide aux personnes déplacées ou internées ? Quels obstacles et dilemmes rencontre-t-elle ? Quelles questions pratiques, politiques, éthiques, soulève la participation des acteurs humanitaires aux politiques de déplacements et d’internement de populations ?

Situation of migrants around the refugee center in La Chapelle, Paris.
Article de blog

L’hospitalité

A la faveur de la crise des migrants ou de la crise de l’accueil, comme il est peut-être plus opportun de l’appeler, la question de l’hospitalité est revenue sur le devant de la scène. Le 17 mai dernier, la Maison des Métallos organisait une conférence-débat réunissant deux chercheurs en sciences sociales, Michel Agier et Benjamin Boudou, ainsi qu’une responsable associative, Cécile Poletti, pour réfléchir à la tension qui existe entre l’hospitalité privée et l’hospitalité publique.

Une femme porte un enfant dans le camp de Grande Synthe
Article de blog

MSF à Grande-Synthe : enseignements d’une improbable coalition d’acteurs

Cet article a été publié dans la revue Alternatives Humanitaires. Angélique Muller et Michaël Neuman opèrent un retour d'expérience sur l'action menée par Médecins Sans Frontières dans le cadre d'un projet d'assistance aux migrants dans la ville de Grande-Synthe.

Jeune homme derrière les grilles d'un camp de détention en Grèce
Article de blog

Débat interne à MSF face à la politique migratoire de l’UE

Trois mois après l'accord UE-Turquie sur les migrants, l'ONG Médecins sans frontières a décidé, le 17 juin, de renoncer à tout financement de l'Union européenne et de ses États membres pour dénoncer leur politique migratoire « honteuse ». 

Un homme et ses enfants sous une tente au port du Pirée en Grèce
Article de blog

En Europe, opposer l’hospitalité au cynisme

La journée mondiale des réfugiés aura été l'occasion d'un rappel quasi-unanime du cynisme des politiques européennes en matière d'immigration et d'asile : la dissuasion au prix du sacrifice de milliers de personnes comme seule politique d'accueil de gens qui fuient la guerre, les persécutions ou des conditions de vie qu'ils jugent intenables.