1. Accueil >
  2. publications >
  3. Génocide des Rwandais tutsis

Génocide des Rwandais tutsis

Binet, Laurence

Génocide des Rwandais tutsis

L'étude cas "Génocide des Rwandais tutsis 1994" examine les difficultés, questionnements et dilemmes rencontrés par Médecins Sans Frontières pendant le génocide des Rwandais tutsis en avril, mai et juin 1994.

Ces massacres se sont déroulé malgré la présence dans le pays, depuis plusieurs mois, de troupes des Nations unies, tandis que les États membres du Conseil de Sécurité des Nations unies tardaient à qualifier de génocide l'extermination des Tutsis, se dérobant ainsi à l'obligation d'intervention prescrite par le droit international.
Médecins Sans Frontières allia alors rencontres diplomatiques et prises de parole publiques dans l'espoir de bousculer l'inertie des États.

Ces prises de position et ces engagements furent le résultat de débats, de conflits, d'oppositions entre interprétations de la situation rwandaise et du rôle de Médecins Sans Frontières face à des dilemmes majeurs : Etait-il acceptable que Médecins Sans Frontières, en tant qu'organisation humanitaire, garde le silence total face à un génocide ou au contraire appelle à une intervention armée, c'est à dire à une action qui entraînerait la mort d'êtres humains ? Etait-il envisageable que Médecins Sans Frontières appelle les Etats à d'autres modes d'action, au risque de justifier une réponse de leur part totalement inefficace, au regard de la nature même du génocide ? Lancé au moment où la France proposait d'intervenir au Rwanda, l'appel de Médecins Sans Frontières ne risquai-t-il pas d'être récupéré politiquement ?

Pour lire et télécharger le document, aller sur le site de MSF Speaking Out.

 

 

Oui   No

(1000 Caractères)

Changer l'image
Conditions d'utilisation
 
Allemagne
Australie
Autriche
Belgique
Bureau international
Canada
Corée du Sud
Danemark
Emirats Arabes Unies
Espagne
Grèce
Hollande
Hong kong
Italie
Japon
Luxembourg
Norvege
République Tchèque
Royaume-Uni
Russie
Suede
Suisse
USA